Le Matin – «Mon ambition est de faire de l’usine des pales de Tanger le numéro 1 parmi celles de Siemens Gamesa dans le monde» – LE MATiN

Le nouveau directeur de Siemens Gamesa à Tanger, Henrik Hedegaard, a de l’énergie à revendre. Dans cet entretien, il affirme être animé par la forte ambition de hisser l’usine marocaine au 1er rang parmi celles du groupe dans le monde. Sur le plan externe, Hedegaard table sur le maintien d’un niveau élevé de constance et de fiabilité de l’usine en assurant la livraison d’un produit de «haute qualité», dans les délais et au coût le «plus compétitif».

Le Matin : Siemens Gamesa est fortement présente au Maroc et est un acteur industriel de premier plan dans les énergies renouvelables. Comment évolue l’activité de votre usine de production de pales d’éoliennes à Tanger ?
Henrik Hedegaard : Au cours des dernières années, l’usine a acquis beaucoup de connaissances et un niveau de maturité qui permettent d’évaluer et d’adopter le meilleur de chacune des technologies de Siemens Gamesa et de servir un marché plus large. Les pales sont transportées par camion jusqu’au port de Tanger Med ; et de là, elles sont expédiées par bateau pour desservir les marchés locaux et internationaux auxquels elles sont destinées depuis le début de la production. Outre le Maroc, nous desservons la France, l’Italie, les États-Unis, la Russie, la Norvège, la Suède, les Pays-Bas, la Pologne et l’Espagne.
Pour certains projets, les pales sont transportées par camion directement au site concerné, comme ce fut le cas pour le projet Midelt de 180MW, dont l’assemblage de nos 50 turbines équipées de 150 pales made in Tanger vient d’être achevé.
En 2019, Siemens Gamesa a été classée parmi les meilleurs employeurs au Maroc et l’usine a augmenté son nombre d’employés de 600 en 2018 à plus de 780 emplois directs en 2020 et à environ 500 emplois indirects et induits. Plus de 95% de la main-d’œuvre est marocaine.
Notre équipe a obtenu de très bons résultats et a prouvé qu’elle reste aussi avide d’apprendre et qu’elle s’efforce de s’améliorer continuellement tout en respectant les normes de qualité et de sécurité élevées, qui lui sont imposées.
Les collaborateurs de l’usine reçoivent en permanence une formation pratique et théorique complète ainsi qu’une formation sur le terrain dispensée par des professionnels expérimentés de nos usines au Danemark, au Royaume-Uni et en Espagne, ainsi que par des experts locaux.

Vous venez de prendre les rênes de l’usine de Tanger, quelles sont vos ambitions ?
Mon ambition pour l’usine de pales de Tanger est, avant tout, d’en faire le numéro un et compétitif parmi toutes les usines Siemens Gamesa dans le monde, donc, un excellent acteur des cinq piliers de l’entreprise : sécurité, qualité, livraison, coût et ressources humaines.
L’ambition s’étend également à la création d’une culture où tous les employés peuvent mettre à profit leurs prouesses professionnelles et aspirer à être les meilleurs en leur procurant une vision et un objectif clairs ainsi qu’un lieu de travail positif qui les motive et les inspire de façon continue.
Sur le plan externe, mon ambition est de maintenir un niveau élevé de constance et de fiabilité dans notre usine en assurant la livraison d’un produit de haute qualité, dans les délais et au coût le plus compétitif. Le maintien d’améliorations continues au sein de notre lieu de travail nous aiderait, ainsi que l’ensemble de l’entreprise, à obtenir une croissance rentable et à acquérir une position dominante auprès des parties prenantes actuelles, des clients potentiels et des propriétaires d’actions.
Sur un plan plus personnel, mon ambition en m’installant au Maroc consiste à explorer la culture locale et à apprendre davantage de ses coutumes, de ses traditions et de son peuple. Dans l’ensemble, bien que le périple ne fasse que commencer pour moi à l’usine, je suis déjà impatient de réaliser tant de choses avec l’équipe sur place et surtout, de voir la fierté et le bonheur sur le visage de chaque employé chaque fois que nous atteignons un objectif et que nous célébrons les performances.

Quelles sont vos observations concernant la main-d’œuvre locale ?
Ayant rejoint l’équipe sur site il y a seulement quelques mois de cela, ma première observation concernant la main-d’œuvre de l’usine est de voir à quel point ils sont tous accueillants, coopératifs et dévoués dans leur travail.
Je suis agréablement surpris de constater à quel point notre personnel est talentueux, déterminé, compétent et engagé. Ma valeur ajoutée consistera principalement à concentrer nos efforts sur la manière de mieux allier nos compétences et de renforcer notre collaboration afin de tirer le meilleur parti de toutes les qualités dont ont fait preuve nos employés à l’usine. Chez Siemens Gamesa, nous avons pour principe «Une entreprise – une usine – une équipe», et c’est exactement ce que j’ai l’intention de prôner comme culture à l’usine de Tanger. Par cette approche, nous sommes certains de nous hisser rapidement et sûrement au premier rang de la production au niveau mondial.

Comment gérez-vous la crise sanitaire actuelle et quels impacts jusqu’ici sur vos activités marocaines ?
Pendant cette période difficile, l’usine de pales et la construction du projet éolien de 180 MW de Midelt ont été maintenues opérationnelles grâce aux protocoles spécifiques de Covid-19. Tous nos employés de bureau ont dû travailler à domicile et un plan de rotation a été mis en place à l’usine. Outre les procédures de distanciation, les mesures de température, l’installation de distributeurs de gel et l’utilisation obligatoire de masques, toutes les zones à risque sont sujettes à une désinfection quotidienne et toute personne étrangère au site est tenue de présenter un résultat de test négatif afin de pouvoir accéder au site.
Enfin, face aux cas Covid-19, l’équipe sur place a veillé à mettre en œuvre le protocole local et global en commençant par l’isolement immédiat de tous les cas suspects identifiés avant l’intervention des autorités locales. Au niveau de l’aide à la lutte contre l’impact social du Covid-19, Siemens Gamesa Maroc cible pour des raisons assez évidentes en priorité les communautés dans lesquelles nous opérons. Ainsi, nous avons ciblé des communautés à Midelt, où la population rurale est trois fois plus pauvre que la moyenne nationale, dans les zones rurales de Tanger et de Boujdour, mais aussi dans d’autres régions particulièrement touchées, selon les études menées par les ONG avec lesquelles nous collaborons, comme Azilal, Chichaoua et Taroudant. Toutes ces régions avoisinent d’ailleurs d’une manière ou d’une autre un ou plusieurs de nos parcs.
Ainsi, ces initiatives, dont le montant s’élève à plus de 2 millions de DH, ont permis le soutien d’un grand nombre de communautés vulnérables, au-delà de 6.000 bénéficiaires, en leur distribuant principalement des denrées alimentaires, des vêtements et des produits d’hygiène essentiels, mais aussi en donnant des arbres fruitiers à planter qui serviront de revenus à plus de 4.000 personnes. De plus, à Tanger, nous avons procédé à un don important de conteneurs aménagés en logements, mais aussi effectué un don de sang par les employés bénévoles de l’usine de pales pendant la pénurie qu’a connue le pays le mois de mars dernier.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le parc Léo équipé de lampadaires intelligents – L’Hebdo du Vendredi

Les énergies renouvelables ont la côte. Cette fois, c'est le soleil qui est sollicité avec…

18 minutes ago

Signature de quatre accords de coopération entre le Maroc et la Guinée Bissau – La Nouvelle Tribune

PARTAGER Signature de quatre accords de coopération entre le Maroc et la Guinée Bissau Le…

18 minutes ago

Énergies renouvelables : Les tarifs baissent encore – La France Agricole

Énergies renouvelables réservé aux abonnés 34 min éolien photovoltaïque <!-- --> <!-- --> La baisse…

18 minutes ago

Présidentielle américaine : en Bourse, les fabricants d’arme à feu profitent de la vague démocrate – Les Échos

Publié le 21 oct. 2020 à 16:30Difficile de faire le lien entre les fabricants d'armes…

1 heure ago

Energies renouvelables : quand l’Europe mise sur les Etats-Unis – Les Échos

Publié le 21 oct. 2020 à 17:01Mis à jour le 21 oct. 2020 à 17:04Iberdrola…

1 heure ago

Energie : L’ANRE Tient Son Premier Conseil – Ecoactu

Energie : L'ANRE Tient Son Premier Conseil Nous utilisons des cookies pour vous garantir la…

2 heures ago

This website uses cookies.