Categories: Industry News

Le nouveau parc solaire urbain de Bordeaux « made in Normandie » – Paris-Normandie

« Un magnifique et exemplaire projet. » Xavier Nass, le directeur général de JPee, a le sourire. Voilà quelques jours, en présence d’Alain Anziani, le président de Bordeaux Métropole, Pierre Hurmic, le maire écologiste de Bordeaux, et Éric Lombard, le directeur général de la Caisse des Dépôts, les premiers panneaux de l’immense parc photovoltaïque de Bordeaux ont été officiellement posés.

Situé le long de la Garonne sur plus de 60 hectares, le futur parc produira 75 GWh/an, soit la consommation électrique de 70 000 habitants (hors chauffage), l’équivalent de 28 % de la population bordelaise. En cours de construction à quelques kilomètres du centre de la capitale de la région Aquitaine, il est signé du producteur indépendant d’énergies renouvelables, JP Energie Environnement (JPee), installé en Normandie, à Saint-Contest, près de Caen.

Un terrain dégradé valorisé

Le projet, qui s’élève à 60 millions d’euros, a été accompagné à hauteur de 5,8 millions d’euros par la Banque des Territoires, partenaire de l’entreprise normande depuis son entrée au capital en 2019. Le parc a aussi fait l’objet d’un financement participatif de 500 000 €, levés auprès des habitants de la Gironde et des départements limitrophes. « Elle sera la plus grande centrale solaire urbaine d’Europe », se réjouit le dirigeant de JPee, qui prévoit de recruter une dizaine de salariés dans les mois à venir.

À ce jour, le producteur d’énergie, qui développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et solaires, totalise une puissance de 295 MW. Elle devrait atteindre les 470 MW à horizon 2022 avec, notamment, de futurs projets normands.

La particularité de la future centrale est surtout le lieu sur lequel elle est construite. Implantée sur le site d’une ancienne décharge de la métropole bordelaise, elle redonne vie à un site pollué, permettant de valoriser un terrain dégradé et impropre à l’activité agricole comme à l’habitat.

Exploitée depuis le début des années 1970, elle recevait alors les ordures ménagères collectées sur les 27 communes de l’ancienne Communauté urbaine de Bordeaux, des déchets industriels spéciaux, des déchets d’entreprises, ainsi que des boues de station d’épuration. Le volume stocké a été estimé entre 2 et 3 millions de mètres cubes ! Le plus important a donc été le défi technique.

Une solution novatrice

Réhabilité entre 2004 et 2009 pour lui donner sa configuration actuelle, le site a nécessité l’emploi de solutions adaptées. « Une membrane étanche recouvrant la totalité des déchets a été posée. Son rôle est d’empêcher la pénétration des eaux de pluie dans le massif de déchets et d’éviter ainsi la pollution des milieux environnants. Pour ancrer les immenses et nombreuses tables de panneaux, il était impossible de planter des pieux. Nous avons donc imaginé un système original de lests en béton coulés directement sur le sol en raison de la spécificité du site », détaille Xavier Nass. La mise en service totale de la centrale solaire est maintenant prévue au quatrième trimestre 2021.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Vent d’optimisme à la tête de Boralex – Le Journal de Montréal

La relance de la filière éolienne par Hydro-Québec et l’élection récente de Joe Biden à…

1 heure ago

Togo : CFAO Technology présente son ascenseur Otis GeN2 – AFRICA RENDEZ VOUS – L’Afrique, par des Africains – africardv.com

CFAO Technology & Energy a présenté son nouveau ascenseur aux architectes et aux professionnels du…

3 heures ago

Enel S p A : prévoit d’investir 160 milliards d’euros d’ici 2030 dans les énergies renouvelables – Zonebourse.com

MILAN (Reuters) - Enel va investir 160 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années…

4 heures ago

Covid-19 : maigre réponse dans le secteur des énergies renouvelables – Afrique Sub-Saharienne – SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

[NAIROBI] Selon une étude, jusqu’en juin de cette année, seuls trois pays africains, le Burkina…

6 heures ago

Nationale – Cap sur les énergies renouvelables – L’Expression

Un plan d’action commun en matière de transition énergétique et d’énergies renouvelables est programmé. Afin…

7 heures ago

Côte d’Ivoire: 75 titulaires du BT et du BAC technique formés aux métiers de l’électricité – Journal du Gabon

Publié le 23.11.2020 à 23h18 par APA Soixante-quinze (75) apprenants titulaires du Brevet de technicien…

8 heures ago

This website uses cookies.