Le plan de relance propulse l’hydrogène vert jusque dans le spatial – L’Usine Energie – L’Usine Nouvelle

L’hydrogène s’est glissé un peu partout dans le plan de relance français présenté le 3 septembre 2020 par le gouvernement. Il y a certes les deux milliards d’euros pour développer une filière de production industrielle d’hydrogène « vert », c’est-à-dire à partir d’eau et d’énergies renouvelables, ou – on est au pays du nucléaire – bas carbone. Ils serviront à soutenir des projets portés par les entreprises dans les territoires, à alimenter un mécanisme de soutien par complément de rémunération à la production centralisée d’hydrogène produit par électrolyse de l’eau suite à des appels d’offres, à financer des démonstrateurs européens, à soutenir l’industrialisation des équipements ad hoc (pile à combustibles, réservoir…), ainsi qu’au développement des usages.

Décarboner le spatial

Des usages qui seront en partie aussi soutenus ailleurs dans le plan de relance. Et pas forcément dans le volet transition écologique. Dans le volet compétitivité, on apprend qu’une partie des 365 millions d‘euros destinés à la filière, et financés par l’Europe, servira à payer un projet industriel d’unité de production d’hydrogène « vert » dès 2020 ou début 2021 sur le site d’ArianeGroup à Vernon (Eure) où sont conçus, développés et produits des systèmes propulsifs liquides pour lanceurs. Or le 10 septembre, Engie organise une conférence de presse chez Ariane Espace sur le thème de l’hydrogène. Peu de chance qu’il n’y ait pas de lien. D’autant que le communiqué de presse du plan de relance précise que « les travaux pour la production d’hydrogène vert à Vernon pourraient débuter dès septembre ».

Soutien aux usages dans l’aéro, l’auto et le maritime

D’autres usages de l’hydrogène, dans les transports, sont aussi prévus pour être financés par le plan… si les projets arrivent à temps. Dans le volet verdissement des ports sont prévues des aides pour développer des motorisations hybrides, Gaz Naturel Liquéfié (GNL) ou hydrogène et la création de points d’avitaillement de GNL et d’hydrogène. Dans le volet « plans de soutien aux secteurs de l’aéronautique et de l’automobile », présenté à la fin du printemps, sont prévus des dispositifs de reconversion d’activités vers des véhicules électriques ou à hydrogène, et de soutien à la préparation des futurs générations d’aéronefs (ultrasobre et/ou à l’hydrogène comme énergie primaire), etc. Sans parler des primes à la conversion pour l’achat de véhicules propres, hybrides ou électriques, que ce soit pour des voitures, des utilitaires ou des poids lourds.

3,4 milliards d’euros d’ici à 2023

Mais, comme la filière n’est qu’émergente en France, contrairement à des pays comme la Corée ou le Japon, voire la Chine, deux ans est un horizon très court. Et c’est un investissement global de 3,4 milliards d’euros qui est prévu pour le financement de cette stratégie d’ici 2023, et jusqu’à 7,2 milliards d’euros d’ici à 2030. 2 milliards d’euros sont inscrits dans le plan de relance. Ces crédits seront complétés par des apports du quatrième programme d’investissement d’avenir. Le détail du plan hydrogène français de 7,2 milliards, qui doit faire écho au très ambitieux plan hydrogène allemand de 9 milliards annoncé le 10 juin dernier, doit être présenté le 8 septembre par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et de la Relance.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Solaire photovoltaïque : des dispositifs d’aide dans le viseur du Gouvernement – batiactu.com

Sabrer dans les dispositifs d'aide au photovoltaïque pour boucler le budget de l'année prochaine, telle…

9 minutes ago

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables – GoodPlanet mag’ – Magazine GoodPlanet

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL De Jules Vernes à Jérémy Rifkin, nombreux…

34 minutes ago

Une éolienne miniature qui génère de l’énergie avec une petite brise – Journal du geek

Les éoliennes sont de puissantes machines à produire de l’énergie avec du vent. Pour donner…

1 heure ago

L’hydrogène, une réponse à la dépendance des îles bretonnes – Le Télégramme

Lecture : 1 minute À Molène (29), EDF travaille en lien avec la Région Bretagne…

3 heures ago

Trump vs Biden: quel impact pour les marchés boursiers – PAPERJAM

D’un point de vue historique, un président américain en exercice a de fortes chances d’être…

4 heures ago

Apple récompensée pour son engagement en faveur des énergies renouvelables – MacPlus

Il y a quelques heures a eu lieu la remise des prix de la Climate…

6 heures ago

This website uses cookies.