Le plan des Verts pour une « relance écologique de l’économie » – Les Échos

Hasard du calendrier, Europe écologie-Les Verts (EELV) présentait, ce lundi, son plan de relance, quelques heures après l’allocation d’Emmanuel Macron devant les Français. Julien Bayou, le patron des Verts, s’est dit « inquiet » face aux mesures prises jusqu’à présent pour sortir de la crise. Comme en 2008, « nous sommes loin du compte », a-t-il jugé. « Aucune leçon ne semble être prise, ni sur la question écologique ni sur la question de la relocalisation de l’industrie », selon lui, alors qu’en parallèle, « on s’expose à une bombe sociale à retardement dans un an ».

Quelques semaines après la publication d’une série de propositions sociales, EELV revient avec un « plan de reconstruction » pour « relancer l’économie… dans la bonne direction ». Avec deux objectifs, « répondre à la crise de l’emploi et créer une économie qui résiste aux prochains chocs, à commencer par la crise climatique », a expliqué la porte-parole du mouvement, Eva Sas.

Grands chantiers

Un plan bien plus modeste que celui proposé la semaine passée par le PS, aussi bien en nombre de pages (14 contre 78), de mesures (4 grandes contre 45 propositions) que de coûts, puisque la somme des principales mesures s’élève à 12,7 milliards d’euros, là où les socialistes ont mis sur la table un plan de 130 milliards . Comment le financer ? En annulant la dette française détenue par la BCE, en rétablissant l’ISF ou encore en diminuant les abattements sur les droits de succession.

Pour répondre « immédiatement » à la crise de l’emploi, EELV prône de réintroduire les contrats aidés au secteur marchand, avec un objectif de 300.000 contrats cette année. Les Verts appellent aussi à « lancer les grands chantiers nationaux de la transition écologique », à même de créer des centaines de milliers d’emplois, à travers trois secteurs : la rénovation énergétique des bâtiments privés et publics – à commencer par les écoles -, les transports durables – avec une « grande commande publique de véhicules électrique, hybride ou hydrogène » – et les énergies renouvelables. Les écologistes proposent de lancer de nouveaux appels d’offres pour l’éolien offshore et le solaire.

EELV préconise par ailleurs que les aides de l’Etat aux secteurs en difficulté soient conditionnées à l’environnement de manière « stricte et contraignante », ainsi que l’interdiction du versement des dividendes pour les exercices 2020 et 2021 pour les entreprises aidées. Enfin, les écologistes suggèrent que la « relocalisation de l’économie » se fasse au niveau européen, en soutenant notamment une filière solaire et en accélérant celle des batteries.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

14’000 emplois pourraient être créés grâce à l’énergie solaire – RTN

Selon la Fondation suisse pour l'énergie (SES), une 'offensive solaire courageuse' pourrait déboucher sur la…

37 minutes ago

Luxtram met du soleil sur sa route – Luxemburger Wort – Edition Francophone

Après une phase test, les panneaux photovoltaïques installés au-dessus du centre de remisage des tramways…

38 minutes ago

Les projets autour de l’hydrogène comme source d’énergie se multiplient – Journal La Croix

L’avenir de l’hydrogène comme source d’énergie se précise, même si toutes les interrogations ne sont…

38 minutes ago

«Green Business: un avenir à petits pas…» – PAPERJAM

Écologie et Green Business Logisticiens et transporteurs routiers, nous ne sommes pas créateurs de Green…

2 heures ago

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique pour donner un coup d’accélérateur – Environnement – L’Usine Nouvelle

Barbara Pompili, la nouvelle ministre de la Transition écologique et solidaire va devoir montrer la…

2 heures ago

Chômage: 14’000 emplois pourraient être créés grâce à… – Le Nouvelliste

Selon la Fondation suisse pour l'énergie (SES), une "offensive solaire courageuse" pourrait déboucher sur la…

2 heures ago

This website uses cookies.