Le plus gros électricien allemand accentue son virage vert – Les Échos

RWE se donne de nouvelles marges de manoeuvre pour conforter son rôle de poids lourd dans les énergies renouvelables. L’énergéticien allemand a procédé mardi soir à une augmentation de capital de près de 10 % via un placement privé accéléré qui lui a permis de récolter près de 2 milliards d’euros. « Cette souplesse financière supplémentaire nous permet d’élargir notre réserve de projets et d’accélérer notre croissance continue dans les secteurs éolien et solaire », a déclaré Rolf Martin Schmitz, PDG du groupe basé à Essen.

L’opération a surpris sur les marchés, le groupe ayant annoncé lors de la publication de ses résultats il y a une semaine qu’il disposait de moyens suffisants pour respecter ses objectifs. RWE veut porter sa capacité installée en énergies renouvelables à plus de 13 gigawatts d’ici la fin de 2022, contre 8,9 gigawatts aujourd’hui, et investir 5 milliards d’euros dans ce secteur. La dilution entraînée par l’augmentation de capital explique la baisse de plus de 4 % du cours de l’énergéticien mercredi.

Un secteur en cours de consolidation

Mais c’est, selon plusieurs observateurs du marché, un moindre mal pour le groupe qui a vu bondir son titre de près de 70 % depuis la mi-mars. Les investisseurs seraient plutôt séduits à la perspective que le produit des 61,5 millions d’actions placées à 32,55 euros, – soit un discount de 5 % par rapport à la clôture mardi -, permette à l’énergéticien de dépasser ses objectifs. D’autant que l’afflux de capitaux réduit le niveau d’endettement de RWE, qui passe à moins de trois fois l’excédent brut d’exploitation, et l’autorise ainsi à emprunter davantage.

Une partie sera utilisée pour financer l’acquisition de projets de parcs éoliens du fabricant Nordex, d’un volume de 2,7 gigawatts, mais le groupe se dit à l’affût d’autres opportunités de croissance, sésame d’économies d’échelle importantes. Dans un marché contraint par la place pour déployer de nouvelles installations et où il faut depuis trois ans participer à des appels d’offres pour remporter les projets, la consolidation est devenue une nécessité.

Une transformation écologique encore longue

RWE n’a en outre pas le choix s’il veut atteindre son objectif de neutralité carbone d’ici 2040. Depuis son échange d’actifs avec Eon d’un montant global de 40 milliards d’euros, validé par Bruxelles il y a un an, l’énergéticien dispose d’une palette complète de production d’énergie allant du nucléaire au photovoltaïque et à l’éolien. Mais plus de 80 % de sa production est encore issue des énergies fossiles, au grand dam des ONG environnementales et de certains investisseurs comme Amundi qui jugent notamment le rythme de son retrait du charbon trop lent.

En 2020, les énergies renouvelables devraient néanmoins représenter 50 % de l’excédent brut d’exploitation du plus gros producteur d’électricité en Allemagne, contre 3 à 5 % pour le lignite et 20 % pour le nucléaire et le charbon réunis, estime un analyste.

À noter

En 2019, les émissions de gaz à effet de serre ont reculé de 6,3 % en Allemagne. Par rapport à 1990, cela représente une baisse de 35,7 % qui se rapproche des 40 % visés pour 2020, selon le Rapport sur la protection du climat 2019 publié mercredi par le gouvernement allemand.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Stockage énergie solaire : le suédois Azelio signe un accord avec Jet Energy Maroc – Médias 24

Azelio a signé un protocole d'accord (MoU) avec Jet Energy, entreprise basée au Maroc, pour…

2 heures ago

Un timbre-poste spécial Noor Ouarzazate – L’Économiste

Le Groupe Barid Al-Maghrib vient d’émettre un timbre-poste en partenariat avec Masen illustrant le complexe…

2 heures ago

Photovoltaïque : le groupe lyonnais Terre et Lac mise sur les projets de territoires – Tout Lyon

Publié le 22 octobre 2020 - Julien THIBERT - Dossiers © Terre et Lac -…

4 heures ago

Barid Al-Maghrib et Masen émettent un timbre-poste spécial – Finances News Hebdo

Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat,…

4 heures ago

Le complexe solaire Noor Ouarzazate tient son timbre – Infomédiaire

Groupe Barid Al-Maghrib et Masen s’associent pour l’émission d’un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire…

5 heures ago

Maroc: 5,65 milliards $ ont été investis dans le renouvelable en 10 ans – Algérie Eco

Le royaume chérifien a investi 5,65 milliards $ dans les énergies renouvelables au cours de la décennie écoulée…

5 heures ago

This website uses cookies.