Les énergies renouvelables et les serres s’associent pour cultiver des fruits et légumes – News 24

Avec son littoral secoué par les eaux froides de la mer du Nord, il est peut-être contre-intuitif de penser aux Pays-Bas comme un endroit qui cultive de grandes quantités de tomates, de poivrons et de concombres.

Cependant, c’est en grande partie grâce à son adoption généralisée de la technologie des serres. La vue de ces structures, avec leur verre et leur aluminium scintillant au soleil, est courante dans tout le pays.

« Les serres sont tout aussi néerlandaises que les chaussures en bois, que les tulipes », a déclaré Marc Middeldorp, directeur de la conception et de l’ingénierie chez Van Der Hoeven, une entreprise spécialisée dans les développements horticoles, à CNBC. « C’est un cliché, mais c’est vrai », a-t-il ajouté.

Les serres – qui sont utilisées par les jardiniers depuis des centaines d’années – offrent un environnement clos et contrôlé pour faire pousser des choses comme des fruits et des légumes. La Royal Horticultural Society les a également décrites comme étant «inestimables pour créer un environnement de culture protégé pour les plantes tendres et les semis».

Fondé en 1953, Van Der Hoeven est impliqué dans des projets qui utilisent la technologie des serres pour produire des fruits et légumes. Faisant référence à des variables telles que la température, l’humidité et les niveaux de ravageurs et d’insectes, Middeldorp a expliqué qu’une serre permettait aux utilisateurs de «contrôler pleinement le climat à l’intérieur». Néanmoins, créer un système dans lequel les conditions sont parfaites peut être un processus assez énergivore.

« Il y a une demande, incontestablement, pour les clients de construire des serres durables avec une utilisation efficace de l’énergie et de réduire autant que possible l’utilisation d’eau douce et d’électricité », a-t-il ajouté. « Et c’est là que réside notre défi en ce moment. »

Cette volonté de créer des serres durables est une ambition partagée par les autorités néerlandaises. A partir de cette année, selon le gouvernement, toutes les nouvelles serres devront être climatiquement neutres.

Cet objectif, dit-il, peut être atteint grâce à l’utilisation de tout, des mesures conçues pour économiser la lumière, à l’énergie solaire et à ce qu’il décrit comme des «applications géothermiques».

Une entreprise qui a développé une technologie durable pour le secteur des serres est Solho.

Basée dans la ville néerlandaise de Delft, l’unité horticole hors réseau à énergie solaire, ou SPRHOUT, combine l’énergie solaire et le stockage d’énergie thermique.

«Il utilise l’énergie solaire comme intrant pour générer tous les flux d’énergie nécessaires au fonctionnement de la serre: chauffage, refroidissement et électricité», a déclaré Adriano Desideri, PDG et co-fondateur de Solho.

Desideri a expliqué que les panneaux solaires étaient utilisés pour chauffer l’eau. «Nous le stockons dans notre stockage thermique que nous appelons le TESMOD», a-t-il ajouté.

«Et puis à partir d’ici, nous récoltons cette énergie thermique: soit pour le chauffage, soit pour le refroidissement via un refroidisseur thermique, soit pour l’électricité via une unité de puissance.

«De cette façon, nous nous retrouvons avec un système qui utilise uniquement le soleil pour générer tous les flux d’énergie nécessaires au fonctionnement des serres.

Olivier Dubois est responsable principal des ressources naturelles à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et coordonne son programme sur l’énergie.

S’adressant à CNBC, il a décrit le «modèle de serre» comme «faisant partie d’une série de systèmes agricoles qui tentent d’optimiser l’utilisation des terres et de produire le maximum… de nourriture sur une petite superficie de terre».

« Ce qui est formidable, car cela fait partie du besoin global d’être très efficace dans la manière dont nous utilisons les ressources », a-t-il ajouté.

« Le problème est que vous devez également examiner les autres intrants et ressources nécessaires pour produire la nourriture. Donc, si vous êtes dans un endroit où vous n’avez pas beaucoup d’eau, vous devez réfléchir à deux fois avant de promouvoir ce type de nourriture. du modèle.  »

Dubois a poursuivi en citant l’agriculture verticale comme une méthode de culture qui cherchait à maximiser l’utilisation de la terre et de l’eau, mais a averti que les «systèmes sophistiqués» ne pouvaient pas «tout produire».

« En particulier, ils ne peuvent pas produire des cultures de base comme les céréales, ils ne peuvent pas produire d’arbres qui produisent des fruits et ils ne peuvent pas produire de cultures oléagineuses », a-t-il noté. « Vous avez donc besoin, aussi, des autres systèmes, qui utilisent la terre, pour compléter ces systèmes. »

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

La longueuilloise Innergex décroche deux contrats à Hawaii – La Presse

Le soleil d’Hawaii est décidément profitable à Innergex. Après avoir remporté deux appels d’offres de…

14 minutes ago

Énergie Electricité renouvelable : la rentabilité justifie la baisse des aides, selon l’État – Enviscope

L’amélioration de la rentabilité des énergies renouvelables justifie la baisse des aides décidée ces dernières…

1 heure ago

Les opportunités prometteuses de la coopération bilatérale au centre d’entretiens à Rabat de l’ambassadeur de la Finlande – MAP Express

vendredi, 18 septembre, 2020 à 11:35 Rabat – L’ambassadeur de la Finlande à Rabat, Pekka…

2 heures ago

Les énergies renouvelables peuvent-elles répondre aux pics de consommation ? – Le Parisien

Pourquoi les énergies renouvelables posent-elles problème pour alimenter en continu le réseau électrique ?L'intermittence du solaire…

3 heures ago

TILLE-ET-VENELLE : Les habitants invités à se fournir en électricité verte et locale – infos-dijon.com

Les neuf éoliennes du parc des Sources du Mistral produisent plus que prévu. La CNR…

5 heures ago

La moitié de l’électricité danoise provient d’énergies renouvelables – Usbek & Rica

Le Danemark vient de battre un record : en 2019, la part des énergies renouvelables…

6 heures ago

This website uses cookies.