Categories: Industry News

Les géants du pétrole engagent leur transition verte – Le Télégramme

Lecture : 3 minutes

La récession causée par la pandémie de covid-19 a fait plonger la demande d’hydrocarbures sur la planète. Un choc pour les producteurs de pétrole qui déclenchent leur transition verte.

La transition énergétique ne peut plus attendre. Après l’or noir, l’or vert. Patrick Pouyanné avait annoncé la couleur il y a quelques mois déjà. Hier, le P-DG de Total a expliqué qu’il allait accélérer sa transition vers l’électricité et les énergies renouvelables. Les temps changent. Les choses se précipitent. Sur les dix prochaines années, Total devrait voir ses ventes d’hydrocarbures baisser d’environ 30 %. En 2030, les produits pétroliers et les biocarburants ne représenteront plus qu’un bon tiers de la production du groupe. La part du gaz serait de 50 %. Et celle de l’électricité d’origine renouvelable, de 15 %.

L’urgence climatique s’impose

La grande migration vers l’après pétrole est également engagée par Shell et BP. L’objectif de Total est clair : devenir un géant de la fourniture d’énergies. Le groupe vient d’annoncer l’arrêt de sa raffinerie de Grandpuits qu’il va reconvertir dans les énergies vertes. Il va développer des fermes solaires en Espagne. Et ses capacités dans l’éolien offshore sont accrues. La récession causée par la pandémie de covid-19 a mécaniquement fait plonger la demande d’hydrocarbures sur la planète, particulièrement dans l’automobile, les transports, qu’ils soient routiers, aériens ou maritimes… De 100 millions de barils/jour (soit 5 milliards de tonnes/an) avant la crise, la consommation mondiale s’est stabilisée autour de 70 (au plus fort de la dépression) et 80 millions de barils/jour. À quel niveau se situera-t-elle lorsque l’économie finira de broyer du noir ? En tout état de cause, l’urgence climatique s’impose à tous, producteurs et consommateurs. Les mesures décrétées par les pouvoirs publics depuis le début de la crise ne s’atténueront pas. Accord de Paris ou pas, la décarbonation est au centre des préoccupations, y compris dans les États-Unis de Trump ou la Chine de Xi qui satisfait à 40 % ses besoins par le recours au charbon. En Europe, le pacte vert au cœur du plan de relance va accroître la sévérité des normes d’émissions automobiles. Stigmatisé, privé de voyageurs, l’avion est cloué au sol. Dans l’habitat, premier émetteur de gaz à effet de serre, la chasse aux passoires thermiques est au programme du gouvernement Castex.

Pas encore le crépuscule

Dans le monde, la pression s’exerçant sur les hydrocarbures est réelle quoiqu’inégale selon les régions. La Californie d’Elon Musk et Tesla interdira les voitures à essence en 2035. Globalement, la consommation baissera dans les pays développés, bien que la demande de carburants liquides progressera en Afrique, en Inde, en Asie, pronostique BP. Le P-DG de Total, lui, voit la demande d’hydrocarbures (pétrole et gaz) se situer autour de 50 millions de barils/j à l’horizon 2040/2050 ! Pas réjouissant pour le cartel de l’Opep et les producteurs de schistes en butte à une surproduction mondiale. Les majors du pétrole s’engagent dans une mutation stratégique. C’est historique. Ce n’est pas encore le crépuscule de l’or noir. C’est la fin du pétrole roi, certainement.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’épargne au service de la transition écologique – 20 Minutes

Les fonds des livrets d'épargne réglementés vont davantage être utilisés pour financer la transition écologique.…

58 minutes ago

Des « réseaux intelligents », pour quoi faire ? | Le Huffington Post LIFE – Le HuffPost

<div class="js-react-hydrator" data-component-name="YouTube" data-component-id="9250" data-component-props="{"itemType":"video","index":0,"contentListType":"embed","code":"","type":"video","meta":{"url":"https://www.youtube.com/watch?v=tz8XJvLpivY","type":"video","version":"1.0","title":"Des « réseaux intelligents », pour quoi faire ?","author":"Smart Link","author_url":"https://www.youtube.com/channel/UChlwiObHB-bAQOyU25znGSg","provider_name":"YouTube","description":"Leader européen…

58 minutes ago

L’hydrogène, un pilier de la transition énergétique – Maroc diplomatique

L’hydrogène constitue aujourd’hui un pilier majeur pour la réussite de la transition énergétique, a estimé…

2 heures ago

L’AMEE signe trois conventions : Le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports ainsi que la Trésorerie Générale du Royaume se mettent au vert – Industrie du Maroc Magazine

Les trois conventions de partenariat visent l’accompagnement technique pour l’intégration des mesures d’efficacité énergétique et…

2 heures ago

Se former aux métiers de l’environnement – Le Parisien

Connaissez-vous le métier de consultant en bilan carbone ? Et celui de juriste environnement ? Saviez-vous que…

3 heures ago

PHOTOS & VIDÉO. À Plounévez-Moëdec, 7 600 panneaux solaires installés – actu.fr

Par Philippe Gestin Publié le 29 Oct 20 à 9:09  mis à jour le 29…

3 heures ago

This website uses cookies.