Les investissements publics doivent attirer le privé, insiste Monique Leroux – Le Devoir

Les investissements publics visant à relancer l’économie après la pandémie et à la rendre plus durable doivent absolument attirer de l’argent du secteur privé, insiste Monique Leroux, qui a récemment remis au gouvernement fédéral le fruit de sept mois de travaux menés par le Conseil sur la stratégie industrielle.

Créé par Ottawa en mai afin de mesurer l’effet de la pandémie dans différents secteurs, le groupe issu de divers horizons économiques a consulté des centaines de personnes — tant des dirigeants d’entreprises que des associations et des communautés autochtones — et estime notamment que la combinaison de 105 à 145 milliards d’investissements publics et de 110 à 140 milliards d’argent privé pourrait générer une croissance supplémentaire d’environ 1 % du PIB canadien sur l’horizon 2030.

« Notre logique a été de dire que juste faire des investissements sans qu’il y ait une perspective de retour dans le temps, on n’est pas sûrs que ce soit une bonne idée », a dit Mme Leroux, présidente du Conseil, en entrevue téléphonique vendredi. « Ce qu’on propose au gouvernement, c’est qu’à partir de 2021, on [soit] moins dans des programmes de soutien que dans des programmes d’investissement structurant, qui doivent être faits avec un match public-privé à peu près équivalent. Ça nous amène à 2030, avec un 300 milliards de croissance additionnelle de PIB par année, et ça nous permettra de reprendre la trajectoire d’un niveau de dette/PIB plus raisonnable. »

« Véritable stratégie »

Ottawa travaille actuellement sur un plan de relance à grande échelle qui reposera sur un calendrier de trois ans, a indiqué la ministre des Finances, Chrystia Freeland, en publiant la mise à jour économique de l’automne le 30 novembre. Les détails ne sont pas connus. Le montant investi par le gouvernement fédéral, qui a imaginé quatre scénarios de déploiement, pourrait se situer entre 70 et 100 milliards, a mentionné le ministère des Finances dans ses documents.

Dans ses recommandations, le groupe de travail, qui a commencé ses consultations en juin, croit que le Canada doit sans faute se doter d’une « véritable stratégie industrielle post-pandémique ». Celle-ci devrait miser notamment sur une économie davantage tournée vers le numérique, mais aussi sur le respect des critères ESG (enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans les secteurs des ressources et des énergies renouvelables, entre autres.

« Ce sont des propositions qui devraient, je pense, influencer l’agenda économique du Canada, surtout en 2021 », dit Mme Leroux, qui a occupé la présidence du Mouvement Desjardins de 2008 à 2016. « C’est un plan de relance pour le Canada, c’est ça, fondamentalement. »

Un sondage effectué pour le Conseil sur la stratégie industrielle auprès de 726 entreprises pour bien cerner les effets de la crise a révélé des conséquences variables d’un secteur à l’autre. De manière générale, 78 % des répondants se disent inquiets de la viabilité de leur entreprise. L’enquête révèle entre autres que les entreprises dirigées par des femmes s’attendent à un recul de 44 % de leurs revenus en 2020, et que 64 % des personnes interrogées se sont heurtées à des difficultés lorsqu’est venu le temps de demander du crédit.

Les travaux du groupe ont « déjà orienté » des gestes posés par Ottawa, a indiqué le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique le 11 décembre en mentionnant la prolongation de la Subvention salariale d’urgence du Canada et certaines mesures de la mise à jour économique.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Autoconsommation : les circuits courts de l’électricité – Gazette des communes

<!--SytLE publication / mise à jour / sources / NOM DE L’AUTEUR --> Samedi 14…

9 minutes ago

Lyon : les Verts contre le nucléaire réclament la fermeture de la centrale du Bugey avant 2024 – France 3 Régions

Les élus écologistes de Lyon et de la Métropole demandent à l’Agence de Sureté Nucléaire de…

1 heure ago

BloombergNEF voit 2021 en vert – GreenUnivers

@Engie Comme quelques autres rares secteurs, la transition énergétique n’a pas connu de crise en…

1 heure ago

19 livres pour comprendre l’économie verte – Baron Mag

Avec le retour des démocrates au pouvoir aux États-Unis, la relance d’un plan américain et…

1 heure ago

Photovoltaïque : une charte pour un développement maîtrisé – – Terres et Territoires

Le 19 janvier 2021, la FNSEA, l’APCA et EDF Renouvelables ont signé une charte visant…

1 heure ago

Energies renouvelables : le gouvernement réaffirme ses objectifs – Batiweb.com

Si le déploiement de nouvelles installations d'énergies renouvelables a stagné en 2020 selon le dernier…

2 heures ago

This website uses cookies.