Maïs : Biden attaque Trump sur l’éthanol – Les Échos

Aux Etats-Unis, le maïs et l’éthanol sont un sujet politique de la plus haute importance. Environ 30 % de la production américaine de la céréale sont transformés en agrocarburant, et les agriculteurs, eux, sont historiquement des électeurs républicains. Ce n’est donc pas étonnant que le candidat démocrate Joe Biden ait choisi cet angle d’attaque pour tenter d’écorner l’image de Trump auprès de sa base électorale.

« Au lieu de se tenir aux côtés de ceux qui labourent la terre et l’ensemencent, nous avons un président qui a essoré nos agriculteurs en détricotant les standards sur les carburants renouvelables par l’octroi d’exemptions à Big Oil », a taclé l’ancien vice-président de Barack Obama dans un communiqué.

Baisse des revenus

La régulation oblige les raffineurs à distiller des milliards de litres d’agrocarburant ou d’acheter des crédits auprès d’usines qui le font. Une petite raffinerie peut toutefois obtenir des exemptions si elle peut démontrer que cette obligation la pénaliserait financièrement. Sous l’administration Trump, le nombre des dérogations a plus que quadruplé.

« Ces exemptions ont drastiquement fait baisser la production d’éthanol, amputant les agriculteurs d’une partie de leurs revenus et coûtant leur job aux salariés des distilleries », a ajouté le candidat démocrate. S’il est élu, Joe Biden s’engage avec sa colistière Kalama Harris à « soutenir l’Amérique rurale » en promouvant les énergies renouvelables, l’éthanol et les autres biocarburants.

Corrélation au marché pétrolier

Les agriculteurs américains constituent une solide base électorale pour le parti républicain, mais ils endurent les conséquences directes de la guerre commerciale avec la Chine pouvant mettre à l’épreuve la fidélité à Trump de certains. A l’approche des élections de mi-mandat en 2018, l’Iowa menaçait de basculer vers les Démocrates, le président américain avait alors fait un voyage express , débloqué une enveloppe de quelques milliards pour les fermiers et revu la réglementation de l’éthanol.

Le marché de l’éthanol est étroitement corrélé au marché pétrolier. Pendant la crise sanitaire, les cours se sont effondrés de conserve avec les prix du brut, faute de demande. L’or noir a également été victime de la guerre des prix entre l’Arabie saoudite.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

«Pour une stratégie industrielle de la future filière hydrogène-nucléaire.» La tribune de Julien Aubert et sept élus LR – L’Opinion

Le gouvernement a récemment dévoilé le montant du plan de relance consacré au développement de…

16 minutes ago

A Bordeaux, sur le chantier de la plus grande centrale solaire urbaine d’Europe – Construction Cayola

Avec une puissance installée de 59 MW, la centrale de Labarde sera la plus grande centrale…

46 minutes ago

Photovoltaïque et fa’a’apu : une solution d’avenir ? – La Dépêche de Tahiti

Proposer un système de double-production, avec des serres agricoles surmontées de panneaux photovoltaïques, c'est le…

1 heure ago

«Total a l’ambition d’être dans le Top 5 mondial des producteurs d’énergies renouvelables» – Le Parisien

Total a présenté ce jeudi son projet de reconversion « verte » de la raffinerie…

2 heures ago

La Chine peut-elle se passer de son addiction au charbon – Les Yeux du Monde

Réuni en session plénière à la mi-mai, le congrès du Parti communiste chinois a dévoilé…

2 heures ago

Les initiatives d’Orange pour réduire son empreinte environnementale en Afrique et au Moyen-Orient – orange.com

Les initiatives d’Orange pour réduire son empreinte environnementale en Afrique et au Moyen-Orient | Orange…

3 heures ago

This website uses cookies.