Mise en service à Abidjan de deux postes de distribution d’électricité d’un coût de 12,4 milliards Fcfa – Agence de Presse Africaine

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)-

Deux postes de distribution d’électricité à Anani et à Bingerville, dans le District d’Abidjan, d’un coût d’investissement de 12,4 milliards Fcfa ont été mis en service, mercredi, par le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a constaté APA sur place dans la capitale économique du pays.

Ces postes ont été financés par un prêt de 12,4 milliards FCFA de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) à l’Etat de Côte d’Ivoire pour un taux de 8% d’une durée de 15 ans dont 3 années de différé. Ils permettront non seulement l’amélioration de la qualité de l’électricité des zones d’Anani et de Bingerville, mais également offriront une réduction du temps de coupure et des pertes techniques.

Le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé, a indiqué que le taux de couverture, établi à 33% en 2011, devrait atteindre 80% en 2020 et l’électrification totale du pays avant fin 2025.

En 2011, la Côte d’Ivoire qui disposait de 45 postes dans toute l’étendue du territoire, est passée aujourd’hui à 65 postes de haute tension électrique, a fait remarquer le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables.

Avec ce dispositif de transport d’électricité, dira-t-il, la Côte d’Ivoire a doublé en neuf ans (de 2011 à 2020) le nombre d’abonnés au réseau électrique et réduit le temps moyen de coupure d’électricité.

Ce projet d’extension du réseau électrique vise à améliorer les conditions de vie des populations. Selon M. Cissé, l’on pouvait observer dans certaines zones du pays 50 heures de coupure d’électricité par an, voire 100 h/an.

Le Premier ministre Hamed Bakayoko s’est félicité de ce que la Côte d’Ivoire est aujourd’hui au-delà du pic de consommation dont la pointe est estimée à 1 500 Mgw contre un production du pays évaluée à 2 229 Mgw.

Il a relevé qu’avec le programme Proner (Programme national d’électrification rurale), l’Etat envisage d’électrifier tous les villages de plus de 500 habitants pour permettre que tout le monde ait accès à l’électricité.

Le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé a annoncé un autre projet important de 47 milliards de Fcfa qui a été engagé pour améliorer la fourniture d’électricité à Abobo, à Yopougon, à Abatta, des zones d’Abidjan et à l’intérieur du pays.

AP/ls/APA

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Signature à Rabat de quatre accords de coopération entre le Maroc et le Malawi – libération

Autres articles Le Maroc et le Malawi ont signé, samedi à Rabat, quatre accords couvrant…

36 minutes ago

UE : Appel à Candidature Pour L’accélération De La Transition Verte Et L’accès à L’énergie – Ecoactu

UE : Appel à Candidature Pour L'accélération De La Transition Verte Et L'accès à L'énergie…

36 minutes ago

Entretien. Reconfinement en Europe et recomposition des chaînes d’approvisionnement: quels impacts sur le Maroc? – Le360.ma

Selin Özyurt, économiste senior chez Euler Hermès-Allianz, analyse les derniers développements de la crise sanitaire…

1 heure ago

Ville nouvelle de Hassi Messaoud: le projet mis sous la tutelle du ministère de l’Habitat – Algérie Presse Service

ALGER - Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud (Ouargla) a été…

2 heures ago

Rennes. L’exposition événement Kaluta tjuta, une invitation à découvrir l’art aborigène – maville.com

Cette exposition a failli ne pas avoir lieu. En raison de la crise sanitaire, tout…

3 heures ago

ARTICLE – Chaleur renouvelable : la France creuse son retard – RSE DATA NEWS – RSEDATANEWS

RSEDATANEWS est le service d'actualités et data de référence pour les professionnels de la RSE…

3 heures ago

This website uses cookies.