Categories: Industry News

Nationale – «Nous voulons intégrer des composants produits en Algérie» – L’Expression

Dans cet entretien, Mourad Mebarki, DG de Finalgo Algérie, se montre rassurant pour l’avenir, indiquant que la société peut intégrer le lot de producteurs locaux de panneaux solaires, de pompes à eau, de charpentes métalliques et de la tuyauterie.

L’Expression: Comment décrit-on Finalgo Algérie, une boîte à idées? un réservoir de solutions pratiques et pas chères?
Je serais tenté de répondre par l’affirmative à votre question. Sachez d’abord que Finalgo est une entreprise qui a fait du chemin en Algérie. Elle a été créée en 2008 et propose un réseau de professionnels finlandais spécialisés dans la commercialisation et l’exportation de produits et technologies industriels et leurs services de maintenance vers les marchés nouveaux et émergents qui commencent seulement à s’ouvrir à l’économie mondiale et possèdent un potentiel de croissance remarquable encore à découvrir.Notre principale zone-cible est le marché nord-africain et en particulier l’Algérie. Nos prestations couvrent toutes les différentes phases de concrétisation de projets de coopération entre les entreprises finlandaises et algériennes. Sur la base d’études de marché, nous proposons à nos clients des solutions dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et de l’industrie. Ceci répond à votre question. Je dirais donc que nous sommes effectivement une boîte à idées ou encore un réservoir de solutions pas chères.
Durant nos 12 années de présence sur le terrain, nous avons tissé plusieurs relations de partenariat, comme celle avec l’entreprise Poval pour l’engineering et la réalisation de stations d’épuration. Nous avons également un partenariat réussi avec l’Entc-Promec, pour la construction de la première centrale à béton à Annaba. À ce propos, je tiens à souligner que la solution que nous avons préconisée garantit un taux d’intégration de l’ordre de 35%. Plus que cela, nous visons d’atteindre, d’ici 2 ans, un taux d’intégration de 50%. Je dois préciser que l’intégration économique est une donne centrale dans l’action de Finalgo en Algérie.

Dans votre boîte à idées, vous proposez une solution de dessalement d’eau de mer et de déminéralisation de l’eau saumâtre à moindre coût
Nous avons signé, il y a une semaine, une convention avec le Centre de développement des énergies renouvelables (Cder) afin de coopérer dans le domaine des énergies renouvelables et leur application pour le dessalement d’eau de mer et des eaux saumâtres.
Au terme de ladite convention, nous nous sommes engagées à coopérer avec les chercheurs du Cder dans le domaine des énergies renouvelables pour la production de biogaz par fermentation des déchets organiques. Le Cder étant un centre sous l’autorité du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, je réponds donc à votre question par l’affirmative. Nous sommes effectivement écoutés.

Pouvez-vous nous parler du procédé de dessalement?
Les unités de dessalement d’eau de mer et d’eau saumâtre proposées par nos partenaires finlandais sont solaires, mobiles, indépendantes et économiques. La technique utilisée est celle de l’osmose inverse. C’est un système de purification de l’eau contenant des matières en solution par un système de filtrage très fin qui ne laisse passer que les molécules d’eau. Une fois installée, la solution de dessalement d’eau de mer permet à son utilisateur d’exploiter une ressource inépuisable. Elle permet d’offrir au client l’accès à une eau douce, à un moindre coût. La technique permet de réduire le coût de production à hauteur de 90%, grâce à l’électricité générée par les puissants panneaux solaires que contient le kit d’installation.
Le jour, le système marche à l’énergie solaire. La nuit, il peut en cas de besoin être branché à un générateur diesel.

Quels sont vos potentiels clients dans ce projet?
Notre solution de dessalement d’eau de mer peut être destinée aux collectivités locales basées sur le littoral, les industriels, les établissements hôteliers et les ménages. Dans ce sens, je souligne que nous proposons des kits qui peuvent s’adapter au besoin de chaque client. Les différents modèles de ministation de dessalement d’eau de mer proposée par Finalgo, sont dotés d’une capacité de production allant de 200 à 7000 m3 par heure. Pareil pour nos kits de dessalement d’eau saumâtre.

Les avantages de cette solution sont évidents, mais peut-on l’appliquer à l’agriculture par exemple?
La solution de traitement d’eau saumâtre, conviendrait pour le fourrage d’eau agricole. Par rapport au puits, elle présente l’avantage de capter l’eau sur une épaisseur plus grande. Elle permet aux agriculteurs souhaitant couvrir leurs besoins en eau, un forage à faible coût. Puisqu’elle fonctionne par l’énergie solaire photovoltaïque produite avec des panneaux solaires que comprend l’installation. Cette solution est également destinée aux collectivités locales et aux ménages.

Quels sont les objectifs visés par votre entreprise?
J’en profite par le biais de votre question pour souligner que nos partenaires sont prêts à collaborer avec les chercheurs du Cder, et ainsi offrir la possibilité de transmettre notre savoir-faire.
Nous comptons prochainement à travers le projet de production de biogaz par fermentation des déchets organiques d’installer nos kits au niveau des centres d’enfouissement techniques, pour produire le biogaz. La transformation des déchets en énergie représente en général un gisement inexploité par l’Algérie. J’insisterai enfin pour dire que Finalgo Algérie est aussi prête à intégrer des composants et pièces qui sont produits ici en Algérie et qui coûtent cher à importer, comme les panneaux solaires, les pompes à eau, les charpentes métalliques et la tuyauterie. Les projets précités favoriseraient la création de postes d’emploi et de réduire considérablement l’importation dans ce créneau précisément.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le Maroc et le Malawi signent 4 accords de coopération – Infomédiaire

Le Maroc et le Malawi ont signé, à Rabat, quatre accords couvrant les domaines de…

1 heure ago

Le Matin – Jet Energy et Azelio partenaires dans un projet de 45MW au Maroc et en Afrique francophone – LE MATiN

Le marocain Jet Energy et le suédois Azelio mettent en place un projet de stockage…

1 heure ago

Signature à Rabat de quatre accords de coopération entre le Maroc et le Malawi – libération

Autres articles Le Maroc et le Malawi ont signé, samedi à Rabat, quatre accords couvrant…

2 heures ago

UE : Appel à Candidature Pour L’accélération De La Transition Verte Et L’accès à L’énergie – Ecoactu

UE : Appel à Candidature Pour L'accélération De La Transition Verte Et L'accès à L'énergie…

2 heures ago

Entretien. Reconfinement en Europe et recomposition des chaînes d’approvisionnement: quels impacts sur le Maroc? – Le360.ma

Selin Özyurt, économiste senior chez Euler Hermès-Allianz, analyse les derniers développements de la crise sanitaire…

3 heures ago

Ville nouvelle de Hassi Messaoud: le projet mis sous la tutelle du ministère de l’Habitat – Algérie Presse Service

ALGER - Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud (Ouargla) a été…

4 heures ago

This website uses cookies.