Neoen : de belles perspectives de croissance – Le Revenu

L’énergéticien fait un parcours sans faute depuis son introduction en Bourse. Sa valorisation est désormais très tendue. Mais le groupe mérite sans doute cette prime. Découvrez notre analyse complète et notre conseil sur la valeur.

Croissance, visibilité des revenus, rentabilité, développement durable, le profil boursier de Neoen est l’un des plus recherchés en ce moment sur les marchés financiers.

Depuis le début de l’année, l’action s’est appréciée de 50% environ, affichant une performance de 65% supérieure à celle du SBF 120, son indice de référence.

Au premier semestre 2020, le spécialiste de l’énergie renouvelable a enregistré une croissance de 33% de son chiffre d’affaires, à 157 millions d’euros.

Une cadence maintenue

Et pour l’ensemble de l’année, les dirigeants prévoient une marge d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) supérieure à 80%.

Au cours des trois derniers exercices, les ventes ont progressé en moyenne annuelle de 46%, tandis que l’Ebitda a grimpé au rythme de 60% par an.

Le groupe maintient la cadence grâce à la mise en service d’installations développées depuis plusieurs années. Et le flux de nouveaux projets est encore loin de se tarir.

Depuis le mois de janvier, le groupe a rendu opérationnels 239 mégawatts (MW) supplémentaires et lancé la construction de 544 MW qui viendront plus tard gonfler le chiffre d’affaires et les profits.

Producteur d’énergies renouvelables

Créée en 2008, Neoen est un producteur d’électricité à base de sources d’énergies renouvelables.

L’entreprise dispose d’un parc d’une capacité opérationnelle de 2.085 MW au 30 juin 2020, composé d’installations solaires, éoliennes ainsi que d’unités de stockage d’énergie. L’activité liée à la biomasse a été cédée en septembre 2019.

Neoen conçoit et finance ses propres installations, puis commercialise sa production d’électricité sur les marchés de gros ou la vend directement aux entreprises dans le cadre de contrats de longue de durée.

Ainsi, le groupe dispose d’un savoir-faire en amont sur le développement de ses propres projets (faisabilité technique, études de sols, d’impact…), il s’occupe de leur montage financier et s’implique en tant que maître d’ouvrage dans la construction des centrales, chantiers confiés à des entreprises de BTP locales.

La maintenance des équipements est assurée par des sous-traitants.

Neoen intervient sur un marché des énergies renouvelables en forte croissance. Selon, l’Agence internationale de l’énergie, les capacités de production devrait progresser en moyenne de 9% par an pour l’énergie solaire et de 6% pour l’éolien jusqu’en 2040.

Un profil rare

Outre cette tendance de fond soutenue par les politiques publiques, Neoen devrait aussi bénéficier de l’essor des contrats de ventes d’électricité conclus avec des acheteurs privés souhaitant verdir leur image.

Pour cela, la société a choisi de garder le contrôle de ses actifs en se fixant un taux de détention élevé (89% à fin 2019).

Doté d’un portefeuille de projets de 1.050 MW en construction, le groupe est bien parti pour atteindre son objectif de 5.000 MW en opération ou en construction à fin 2021.

Ces capacités pleinement opérationnelles vers la fin 2022 permettraient de délivrer un Ebitda supérieur à 400 millions d’euros.

Cependant, cette force croissance se traduit au bilan par une augmentation de l’endettement net, qui pourrait alors s’élever à 3,3 milliards d’euros, selon Factset.

Ainsi, la valeur d’entreprise de Neoen représente déjà 14,2 l’Ebitda anticipé à fin 2022 contre 9,8 fois pour le portugais EDP Renovaveis. Mais, compte tenu de la rareté de son profil, Neoen mérite bien cette prime de valorisation.

Achetez l’action Neoen [NEOEN]. Objectif de cours : 55 €.

Profil d’investissement : dynamique.

Prochain rendez-vous : résultats semestriels, le 23 septembre.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’Égypte cherche à lever 500 millions de dollars par obligation verte – Financial Afrik

Marina Wes, directrice de la Banque mondiale pour l'Égypte. L’Égypte va lancer la première émission d’obligations…

1 heure ago

Les 50 turbines du parc de Midelt assemblées et installées avec succès – LE MATiN

L’assemblage et l’installation des 50 turbines du parc éolien de Midelt viennent d’être achevés avec…

2 heures ago

Siemens introduit sa division historique énergie en Bourse – Zonebourse.com

Berlin (awp/afp) - Le conglomérat allemand Siemens poursuit sa métamorphose et s'est délesté lundi de…

3 heures ago

Par Imed Derouiche : Phosphate contre Démocratie – Tunisie Numérique

Par Tunisie Numérique  | Il y a 1 heure 🔊 Écoutez l'article <!-- --> La…

3 heures ago

La fin du pétrole Le nouvel ordre énergétique mondial – Le nouvel Economiste

Le pétrole a alimenté le XXe siècle – ses voitures, ses guerres, son économie et sa…

3 heures ago

Budget 2021 : d’importants moyens en plus pour l’écologie – Les Échos

Publié le 28 sept. 2020 à 18:34C'est une petite victoire pour la nouvelle ministre de…

4 heures ago

This website uses cookies.