Opinion | Du vert dans le plan de relance européen – Les Échos

Publié le 17 juil. 2020 à 6h00

L’une des leçons que nous pouvons tirer de la crise du coronavirus est qu’une partie des entreprises, politiques et société civile européennes veut une relance verte, en phase avec les ambitions climatiques européennes. Il ne s’agit pas d’appliquer un vernis vert. Elles ont déjà commencé à aligner leurs modèles économiques avec les accords de Paris. Elles ont donc besoin de décisions politiques qui les aideront à rester sur la voie d’une transition fiable et concrète vers la neutralité climatique.

Les déclarations fortes de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ont démontré que le Pacte vert, l’un des projets phares de la Commission, sera au coeur du plan de relance européen. L’ambition d’agir pour la lutte contre le dérèglement climatique existe bel et bien, mais comment faire en sorte d’aller plus vite et plus loin pour la traduire en neutralité climatique en 2050 ?

Le plan de relance européen doit avoir pour moteur le Pacte vert afin d’accélérer la transition vers l’énergie et la mobilité propres et les bâtiments durables. Pour ce faire, nous devons nous assurer que le plan de relance permettra de réduire de manière significative le déficit « d’investissement climat » et d’utiliser la taxonomie pour le financement durable, à la fois comme guide et comme moteur de la transformation de notre économie.

Investir dans l’innovation

Aujourd’hui, le Pacte vert doit être une réussite pour les entreprises européennes. Le défi consiste à les financer. Que ce soit pour les secteurs du bâtiment, de l’automobile ou de la mobilité, nous devons augmenter massivement les investissements dans les solutions écologiques existantes.

Pour atteindre nos objectifs climatiques, nous devons faciliter pour les entreprises européennes l’investissement dans les solutions innovantes : les technologies à faibles émissions, les énergies renouvelables ou l’hydrogène propre.

Les investisseurs du monde entier ont exprimé leur appétence pour une reprise verte. Ils sont prêts à investir dans les technologies vertes car ils savent qu’en Europe, l’horizon est clair : un objectif de neutralité climatique d’ici à 2050. La transition ne réussira pas sans eux. Le dialogue est ouvert et doit se poursuivre avec les entreprises afin d’atteindre les objectifs climatiques ensemble.

Moteur franco-allemand

Un plan de relance qui met l’Europe sur la bonne voie pour faire face, à la fois, à la crise sociale et économique issue du Covid-19, et à la crise climatique, repose sur un leadership politique franco-allemand audacieux. Le premier test est imminent. Les 17 et 18 juillet, lors de la réunion du Conseil de l’Union européenne, les chefs d’Etat suivront-ils l’impulsion franco-allemande ?

En second lieu, nous devons définir une voie claire pour atteindre notre objectif commun en 2050. Un objectif intermédiaire de réduction d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 dans la loi Climat discutée à l’automne au Parlement européen sera un défi majeur pour la présidence allemande.

Nous avons une occasion unique de construire un chemin crédible et ambitieux vers la neutralité climatique et une économie circulaire.

Enfin, la manière dont nous finançons la transition doit être une priorité dans l’agenda politique allemand. Les Etats membres doivent investir dans des solutions qui accéléreront la transition vers une mobilité à zéro émission, développer un mécanisme de financement pour la rénovation du secteur du bâtiment et financer le déploiement des énergies renouvelables et de l’hydrogène propre.

Nous avons une occasion unique de construire un chemin crédible et ambitieux vers la neutralité climatique et une économie circulaire, de sortir plus forts de cette crise et d’accélérer la transition. Tout cela ne sera possible que si nos chefs d’Etat saisissent l’occasion de la prochaine réunion du Conseil, ce vendredi.

Pascal Canfin, président de la commission de l’Environnement au Parlement européen. Sabine Nallinger, directrice générale de la Fondation 2°.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

EDF prévoit de s’investir davantage dans la production d’énergies renouvelables – FREDZONE

Electricité de France (EDF) a sorti son bilan trimestriel. Au vu des résultats, il est…

11 minutes ago

Voltalia : installation d’un parc solaire en PACA finalisée | Zone bourse – Zonebourse.com

Voltalia annonce avoir finalisé l'installation d'un parc solaire de 3,9 mégawatts à Jonquières en Provence…

29 minutes ago

Enseignement supérieur : examen de la coopération bilatérale avec les Emirats arabes unis – Algérie Presse Service

Journées nationales du costume algérien sous le thème Mon costume, ma mémoire, ma culture -…

1 heure ago

Tunisie : Cinquième baisse consécutive des prix du carburant – webdo

Comme attendu, les prix du carburant ont fait l’objet d’un nouvel ajustement, ce lundi 10…

2 heures ago

West-Cappel: André Figoureux fixera les besoins de la commune en locaux avec les habitants – La Voix du Nord

Après le bilan, établi avant les élections, « La Voix du Nord » consacre une nouvelle série…

2 heures ago

Jemena fournira de l’hydrogène vert à Hyundai en Australie – H2-mobile

C’est ce qui ressort d’un accord tripartite qui embarque également la société Coregas. Le gaz…

2 heures ago

This website uses cookies.