Plus de 3.000 panneaux installés : Parc des expositions : la Cinor inaugure une centrale photovoltaïque – Imaz Press Réunion

Depuis février 2020, une centrale photovoltaïque a vu le jour sur les toitures du Parc des Expositions et des Congrès Auguste-Legros, où plus de 3.000 panneaux photovoltaïques, repartis sur environ 6 500 m2 de surface ont été posés. L’équipement a été inauguré ce mercredi 28 octobre 2020 par la Cinor et Total Quadran. Nous publions ici le communiqué de la Cinor. (Photo d’illustration : Cinor)
Depuis février 2020, une centrale photovoltaïque a vu le jour sur les toitures du Parc des Expositions et des Congrès Auguste-Legros, où plus de 3.000 panneaux photovoltaïques, repartis sur environ 6 500 m2 de surface ont été posés. L’équipement a été inauguré ce mercredi 28 octobre 2020 par la Cinor et Total Quadran. Nous publions ici le communiqué de la Cinor. (Photo d’illustration : Cinor)

Un des axes portés par le Plan territorial  » Energie Climat  » de la Cinor consiste dans l’engagement la transition énergétique, en produisant des énergies renouvelables.

Ainsi en partenariat avec TOTAL/Quadran, et de sa filiale Helio 074, la Cinor a décidé de produire de l’électricité à partir de panneaux photovoltaïques posées sur les toitures de son Parc événementiel en développant une capacité de 1,3 mégawatts-crête (Mwc). L’équivalent de la consommation annuelle de plus de 1200 habitants!

Ce qui, en produisant plus de 1,7 gigawattheures (GWh) d’électricité par an, couvre l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 1200 habitants! La centrale a été mise en service dès février 2020 et donne les résultats escomptés.

Un système de stockage, avec batteries, participe à la stabilité du réseau en journée et restitue une partie de l’énergie au moment du pic de consommation le soir.

Cet équipement produit ainsi près de 2% de la consommation électrique des collectivités territoriales de la Réunion et permet d’éviter le rejet de plus de 990 tonnes de CO2 chaque année.

Ce projet a du reste été retenu lauréat de l’appel d’offres national ZNI 2016 de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). “Nous avons ainsi été primés pour notre soutien au développement des énergies renouvelables sur les territoires d’outre-mer en encourageant les projets les plus compétitifs et les plus responsables en termes d’empreinte carbone.

Cela méritait d’être dit”, énonce Maurice Gironcel qui précise, qu’après cette première, “nous ne comptons pas nous arrêter là”. Le souhait de la collectivité du Nord est en effet de voir toutes les structures constituant son patrimoine bâti continuer à produire une énergie renouvelable. Dès lors bien sûr que les conditions techniques le permettent.

– Au tour de la Cité des Arts –

C’est ainsi le cas à la Cité des Arts avec la mise en place d’une installation solaire photovoltaïque à vocation d’autoconsommation et d’un stockage latent eau glacée basée sur de 2 éléments technologiques distincts. “Ces deux équipements technologiques ont pour objectifs de permettre ensemble d’optimiser la consommation énergétique de la Cité des Arts via le pilotage du groupe froid nouvellement installé”, explique Julien Robert, Directeur Superstructures Cinor.

Le projet prend à cet effet tout son sens dans le cas d’un bâtiment disposant de surfaces conséquentes en toitures et ayant des besoins en froid décalés par rapport au productible solaire instantané, et donc nécessitant une batterie thermique.

Globalement, précise la Cinor, cette énergie renouvelable produite ne se limitera pas seulement à renforcer le réseau d’ EDF. Elle pourra contribuer à alimenter les véhicules électriques ou encore réduire notre facture énergétique en développant notre autoconsommation. “Cette démarche, nous ne la menons pas seuls”, poursuit le Président de la Cinor. “Nous opérons conjointement avec nos 3 Villes membres afin de mettre en commun nos patrimoines respectifs pour atteindre nos objectifs et contribuer ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique”.

– La Cinor, un exemple dans les DOM/TOM –

Cette démarche en mode opérationnelle de l’intercommunalité fait suite à l’adoption de son Plan territorial  » Energie Climat « , le PCAET, le 19 février 2019 et à l’attribution par le Commission National du Label et de l’ADEME le 8 juillet dernier du label  » Economie Circulaire « .

La Cinor est devenue ainsi la première institution des DOM/TOM à adopter un plan climat air énergie territorial, le PCAET, à obtenir le label  » économie circulaire  » et à reconnaitre la nécessité d’intégrer dans l’ensemble de ses missions et compétence, les préconisations du GIEC, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat.

Enfin, la Cinor a décidé, le 24 septembre dernier, de déclarer l’Etat d’Urgence Climatique sur l’ensemble de la CINOR en véhiculant ce slogan : “ Si nou ocup pa le climat, le climat va occup de nou. Agissons ensemble !”

EN BREF
> Les invités ont pu visionner un film retraçant les étapes du chantier et détails techniques de la centralephotovoltaïque
> Cette inauguration s’est déroulée en présence d’Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis, d’Olivier Meyrueis, Directeur Régional de EDF Réunion, de Thierry Muller, directeur général de Total Quadran, de Ramata Touré; Présidente-déléguée de la commission Environnement et développement Durable de la Cinor, de François Javel, Président de la Nordev, et de divers invités
> Dans le cadre du projet solaire du Parc des Expositions, Total Quadran a mis en place une campagne de financement participatif permettant aux citoyens de l’île d’investir et de participer à la transition énergétique de leur territoire. Un total de 170 000 € a été collecté grâce à 32 souscripteurs réunionnais.
> Sur le Nord,Total Quadran prépare également le renouvellement de son parc éolien à Sainte- Suzanne. Les 37 aérogénérateurs installés en 2005, seront ainsi remplacés par 9 éoliennes de nouvelle génération. Le chantier s’étalera de 2021 à 2022.  » Cette opération permettra, sur un site déjà ouvert à l’éolien, de produire quatre fois plus d’énergie d’origine renouvelable  » a annonceThierry Muller, Directeur Général de Total Quadran.
> Aujourd’hui, Total Quadran exploite plus de 300 sites de production d’énergies renouvelables totalisant près de 1000 MW qui permettent de produire 1 765 GWh d’électricité renouvelable par an. Cela représente l’équivalent de la consommation annuelle de près d’un million de personnes et une économie de près de 590 000 tonnes d’émissions de CO2 chaque année.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Vent d’optimisme à la tête de Boralex – Le Journal de Montréal

La relance de la filière éolienne par Hydro-Québec et l’élection récente de Joe Biden à…

2 heures ago

Togo : CFAO Technology présente son ascenseur Otis GeN2 – AFRICA RENDEZ VOUS – L’Afrique, par des Africains – africardv.com

CFAO Technology & Energy a présenté son nouveau ascenseur aux architectes et aux professionnels du…

4 heures ago

Enel S p A : prévoit d’investir 160 milliards d’euros d’ici 2030 dans les énergies renouvelables – Zonebourse.com

MILAN (Reuters) - Enel va investir 160 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années…

4 heures ago

Covid-19 : maigre réponse dans le secteur des énergies renouvelables – Afrique Sub-Saharienne – SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

[NAIROBI] Selon une étude, jusqu’en juin de cette année, seuls trois pays africains, le Burkina…

7 heures ago

Nationale – Cap sur les énergies renouvelables – L’Expression

Un plan d’action commun en matière de transition énergétique et d’énergies renouvelables est programmé. Afin…

8 heures ago

Côte d’Ivoire: 75 titulaires du BT et du BAC technique formés aux métiers de l’électricité – Journal du Gabon

Publié le 23.11.2020 à 23h18 par APA Soixante-quinze (75) apprenants titulaires du Brevet de technicien…

8 heures ago

This website uses cookies.