Categories: Industry News

Pourquoi le solaire avec batterie va se développer en France – L’Usine Energie – usinenouvelle.com

RTE le répète pourtant à qui veut l’entendre. Le réseau électrique français peut absorber au moins 30% d’énergies renouvelables sans solutions de stockage supplémentaires. On n’en est encore qu’à peine à 20 %, en comptant les 11 % d’hydroélectrique qui se régule et parfois même se stocke dans les stations de transfert d’énergie par pompage ou STEP. La France métropolitaine est loin des 40 % de l’Allemagne, qui cherche des solutions de stockage jusque chez ses voisins du nord de l’Europe. Ou des pays comme le Mexique, dont les réseaux électriques ne supportent que mal l’afflux d’énergies renouvelables intermittentes.

Anticiper les besoins

Du coup, on se demande pourquoi un nouvel entrant dans le domaine des énergies renouvelables, ZE Energie, annonce en fanfare vouloir faire du solaire avec stockage par batterie en France métropolitaine. La start-up, créée il y a un an par des anciens de Solairedirect, racheté par Engie en 2015, a inauguré le 8 octobre une unité de stockage de 2,5 MWh sur le parc photovoltaïque de l’opérateur Sorégies à Senillé-Saint-Sauveur (Vienne). Ce projet d’environ un million d’euros est subventionné « pour un petit quart » par la région Nouvelle Aquitaine, précise Mathieu Lassagne, président de Ze Energy.

Participer à la flexibilité du réseau

Si le solaire avec stockage par batterie est plus courant Outremer avec notamment des appels d’offres dédiés de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), ce sera une première en métropole. ZE Energy est en effet le premier opérateur à répondre avec du stockage couplé à une installation photovoltaïque à un appel d’offres de capacités, que lance RTE régulièrement pour s’assurer des ressources de flexibilité du réseau à la demande, en production pilotable à distance, en effacement chez les industriels et en stockage. Au dernier appel d’offres de ce type, Total raflait la mise. La major va installer en France 103 MWh de stockage par batteries Saft. La première unité de 25 MWh sera installée à Dunkerque fin 2020. Ze Energy était lui le seul lauréat.

Surfer sur les prix de marché

À Senillé-Saint-Sauveur, la rémunération pour capacité par RTE financera environ 20 % de l’installation, explique Mathieu Lassagne. Grâce à son service de trading intégré, la start-up valorisera aussi ce site de stockage, en modulant l’envoi de la production du parc solaire sur le réseau, en fonction de la demande et des prix de marché. La jeune pousse parisienne de huit personnes créée en juin 2019 compte bien dupliquer ce modèle en construisant de nouvelles centrales solaires avec stockage sur batterie. « 30 MWh de photovoltaïque qui vont être construits l’année prochaine », annonce le président de la start-up. Pour les financer, Ze Energy vient de lever 5 millions d’euros.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’Etat s’attaque à la rente du solaire – Les Échos

Publié le 29 oct. 2020 à 17:06Mis à jour le 29 oct. 2020 à 17:07Le…

3 heures ago

Révision des tarifs solaires : le Gouvernement dépose un amendement, la filière réagit – Batiactu

Pour les professionnels de l'énergie solaire, c'est un signe que le Gouvernement clôt toutes discussions :…

3 heures ago

La Cinor inaugure une centrale photovoltaique sur les toits du Parc des Expositions – ZINFOS974

Cette inauguration s'est déroulée en présence d'Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis, d'Olivier Meyrueis, Directeur Régional…

4 heures ago

Energie : Tenue en ligne de la 8è Conférence internationale sur les énergies renouvelables du 25 au 28 novembre – 2M Maroc

La 8ème édition de la Conférence internationale sur les énergies renouvelables et durables (IRSEC'2020) se…

5 heures ago

L’épargne au service de la transition écologique – 20 Minutes

Les fonds des livrets d'épargne réglementés vont davantage être utilisés pour financer la transition écologique.…

7 heures ago

This website uses cookies.