Premier site de stockage d’électricité sur batteries à proximité d’éoliennes pour RTE – Quotidien des Usines – L’Usine Nouvelle

Pour garantir l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité en France, RTE mise sur trois sites de stockage d’électricité sur batteries.

Le premier, à Fontenelle (Côte-d’Or), sera mis sous tension le 17 novembre 2020 pour une phase de test avant une mise en service opérationnelle en juin 2021. Cette phase coïncide avec une première mondiale : le pilotage à distance de batteries de stockage en fonction des besoins du réseau sur trois sites distincts.

« Nous avons la charge d’exploiter, maintenir, développer ce réseau et de l’adapter. Cela passe par l’innovation et la numérisation« , précise Elisabeth Bertin, déléguée RTE Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté. La présence de vent et de soleil ne coïncide pas toujours avec les besoins en consommation. RTE a donc installé 10 conteneurs abritant les 5 685 éléments des batteries Ringo, en référence à Ringo Star, pour stocker l’énergie renouvelable produite. Conçu par Nidec Asi, l’ensemble affiche un poids total de 270 tonnes.

« Nous avons choisi de les implanter en Bourgogne-Franche-Comté car entre 2018 et 2019, la production régionale provenant d’énergies renouvelables a augmenté de 21,5 %, souligne Elisabeth Bertin. La production éolienne à elle seule a grimpé de 35 %. » Positionnées à proximité des éoliennes, les batteries Ringo éviteront la saturation du réseau et la perte de production. Ringo peut aussi différer la construction d’une ligne. Contribuant à une économie de plusieurs millions d’euros pour le gestionnaire.

Stocker ici et déstocker là

Grâce aux deux autres sites prévus à Bellac (Haute-Vienne, mis en service attendue fin 2021), et Ventavon (Hautes-Alpes, en 2022), RTE va donner plus de flexibilité au réseau. « Nous pourrons stocker en Côte-d’Or par exemple et déstocker en Haute-Vienne si besoin. La gestion va se faire à l’échelle nationale, sans intervenir pour autant sur le marché, grâce à un système centralisé. » Pour optimiser la gestion du réseau existant et réagir rapidement aux conditions météos, le dispositif Naza (Nouveaux automates de zones adaptatifs) pilotera par automates les batteries installées sur chaque site.

Une fois en service, le site de Fontenelle affichera une capacité de stockage de 12 MW/24 MWh, soit l’équivalent de la production de cinq éoliennes ou de la consommation de 10 000 foyers. Pour RTE, le stockage d’énergie traduit non seulement un enjeu industriel fort mais aussi un outil de transition énergétique.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Transition climatique : les ambitions polonaises jugées insuffisantes – Les Échos

Publié le 22 oct. 2020 à 16:32Mis à jour le 22 oct. 2020 à 17:27Le…

1 heure ago

Stockage énergie solaire : le suédois Azelio signe un accord avec Jet Energy Maroc – Médias 24

Azelio a signé un protocole d'accord (MoU) avec Jet Energy, entreprise basée au Maroc, pour…

4 heures ago

Un timbre-poste spécial Noor Ouarzazate – L’Économiste

Le Groupe Barid Al-Maghrib vient d’émettre un timbre-poste en partenariat avec Masen illustrant le complexe…

4 heures ago

Photovoltaïque : le groupe lyonnais Terre et Lac mise sur les projets de territoires – Tout Lyon

Publié le 22 octobre 2020 - Julien THIBERT - Dossiers © Terre et Lac -…

6 heures ago

Barid Al-Maghrib et Masen émettent un timbre-poste spécial – Finances News Hebdo

Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat,…

6 heures ago

Le complexe solaire Noor Ouarzazate tient son timbre – Infomédiaire

Groupe Barid Al-Maghrib et Masen s’associent pour l’émission d’un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire…

7 heures ago

This website uses cookies.