RE2020 et gaz : « Aucune énergie n’a le monopole des renouvelables », E. Bavoux (GRDF) – Batiactu

Quelques semaines après la présentation des derniers arbitrages gouvernementaux sur la Réglementation environnementale 2020 et quelques jours avant le passage à 2021, GRDF réaffirme que l’opposition, probablement caricaturale, dressée entre l’électricité et le gaz dans la mouture actuelle du texte n’a pas lieu d’être, et que la stratégie énergétique de la France doit au contraire se baser sur un mix de solutions. Emmanuel Bavoux, responsable du pôle marchés grand public chez GRDF, met ainsi en avant le rôle que pourrait jouer la pompe à chaleur (Pac) hybride dans cette diversité d’énergies, et la place que le gaz pourrait malgré tout occuper dans la future RE2020.

à lire aussi

Batiactu : Pour schématiser, l’électricité l’emporte très largement sur le gaz dans la version actuelle de la RE2020. Comment une entreprise comme GRDF compte se positionner par rapport à ces arbitrages qui lui sont défavorables ?
Emmanuel Bavoux :
Les seuils d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en maison individuelle sont effectivement contraignants car fixés à 4 kg de CO2 (dioxyde de carbone) par mètre carré et par an ; ils sont un peu moins contraignants et différés dans le temps en logement collectif avec un seuil fixé à 6 kgCO2/m²/an à horizon 2024. En maison individuelle, la question est de savoir quelle place pourra encore occuper le gaz. Il faut tout d’abord préciser que le gaz n’est pas interdit : ce qui est apparu dans le communiqué des pouvoirs publics, c’est que les solutions exclusivement gaz ne seraient plus utilisées lors de la mise en œuvre de la RE2020. Ensuite, il convient de noter que les solutions gaz étaient déjà combinées aux énergies renouvelables dans la réglementation actuelle qui date de 2013. L’hybridation du gaz n’est donc pas du tout une nouveauté, cela existe déjà en combinant gaz et solaire, gaz et chauffe-eau thermodynamique, gaz et poêle à bois, ou encore Pac hybrides. Il n’y a donc pas de doute à avoir sur la capacité des filières à mettre en place des solutions hybrides.

Il vous reste 68% à découvrir.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Fès : Conférence internationale sur les technologies numériques, les 29 et 30 janvier – Hespress Français

Organisé en partenariat avec la société marocaine d’électronique, d’électrotechnique et d’automatique (SMEEA) et le centre…

37 minutes ago

Aker Horizon débourse 1 milliard d’euros pour l’acquisition de Mainstream – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) - Face à la transition énergétique en marche, les entreprises pétrolières ne sont…

1 heure ago

Création en 2021 d’une entreprise de production des énergies renouvelables – Algérie Presse Service

La mouture du projet de loi électorale distribuée aux partis politiques pour enrichissement - mardi…

2 heures ago

Info Contexte – Le rapport qui contrarie les projets nucléaires de l’État – Contexte

« Moi, j’ai besoin du nucléaire. » Au détour de son entretien à Brut le 4 décembre 2020, Emmanuel Macron…

3 heures ago

Les candidatures au «Green Business Incubator» ouvertes jusqu’au 19 février – LE MATiN

Les startups et les TPE s’activant dans les énergies renouvelables et les technologies vertes peuvent,…

3 heures ago

Neutralité carbone: la tentation de Joe Biden? – Journal de l’environnement – journaldelenvironnement.net

Joe Biden va-t-il financer les aspirateurs à carbone?Carbon Engineering Pour décarboner leurs activités, nombre de…

4 heures ago

This website uses cookies.