Categories: Industry News

Renault équipe un village ariégeois en voitures électriques : à Appy, le courant passe avec les énergies vertes – Media 7

« Il y a dix fois la puissance pour monter d’Unac. À Appy, on n’était pas habitué à des voitures aussi puissantes ! » David ne se fait pas prier pour dire du bien de la Zoé, le véhicule électrique phare de Renault. Certes, en échange d’un prêt de trois ans, la marque au losange va utiliser son image et celle de ses voisins dans un documentaire qui sera diffusé avant les JT de TF1, en octobre. Mais David roulait déjà pour les énergies renouvelables dans sa ferme bio. Alors, qu’une célèbre marque de voiture se fasse de la pub sur son dos, après tout…

Pas de court-circuit dans la tête, donc, pour cet adepte des circuits courts. Mais une idée lumineuse qui va très vite faire tache d’huile dans ce petit village de trente habitants, dont 11 sont désormais équipés d’une Zoé flambant neuve de 135 CV.

Le marché a doublé depuis le début de l’année

« Ne plus utiliser de carburant fossile, c’est bien. Mais on était moyennement emballé à l’idée que le plein d’électricité vienne du nucléaire, même si, en Ariège, c’est surtout du renouvelable. Donc, on est en train de monter dans le village un projet collectif de production d’énergie électrique à partir de capteurs solaires. L’idée, c’est de produire localement une partie de l’énergie consommée localement. »

Fier de ses administrés, le maire a bien sûr parlé du projet dans son discours devant les huiles de Renault SA, de Publicis, du SDE, du conseil départemental et de la Région, hier, pour l’inauguration des nouvelles plaques qui vont bientôt être installées aux deux entrées de la commune : « Village véhicules électriques ». Mais il a évité la sortie de route pour se recentrer sur l’essentiel en félicitant Renault de mettre en avant « la vitalité de la ruralité » et en remerciant bien sûr la marque au losange pour les onze Zoé mises à disposition pendant trois ans. Applaudissements des habitants d’Appy et de leurs invités, au diapason sous le grand chapiteau en mode écolo payé par le budget pub de l’opération, tout comme le traiteur venu de Mirepoix. Mais, en ce mardi 21 juillet, il n’est pas question d’argent entre les uns et les autres. La directrice marketing France de Renault se refuse à donner le moindre chiffre… sauf un. « On a immatriculé la 100 000e Zoé tout début juin. »

À l’en croire, le marché des voitures électriques a décollé en 2020, avec plus de 20 000 immatriculations cette année en France, soit autant de Zoé vendues en six mois que sur toute l’année 2019.

800 km en 15 jours

Martine n’est pas étonnée, compte tenu des 800 km déjà faits en deux semaines avec la Zoé que lui a prêtée Renault. À 65 ans, c’est une des plus anciennes habitantes d’Appy. Quand elle s’est installée dans la maison natale de son père, il y a 24 ans, pour y faire des chambres d’hôtes, il n’y avait plus que six personnes au village. « Preuve de l’importance de la voiture quand on est loin de tout, dit-elle. Rien que pour aller faire les courses à Ax, c’est 36 km aller-retour ! » Avec sa Zoé, elle a déjà fait la route plusieurs fois, mais a aussi été à Foix, à Pamiers, en Andorre… Et elle n’a pas eu de mal à chiffrer les économies. Idem pour un voisin qui a fait l’aller-retour Appy Toulouse sans avoir à refaire le plein d’électricité. Pas étonnant qu’ils se soient tous mis à danser sur Happy, hier, au moment de la photo souvenir avec l’équipe de tournage qui les a suivis pendant plusieurs jours !

46 bornes de recharge électrique en Ariège

Le Syndicat Départemental d’Énergie de l’Ariège et ses partenaires avaient déjà investi 600000€ pour installer 45 bornes de recharge et participer au développement des voitures électriques dans le département. Celle d’Appy est la 46e. Les habitants du village disposent d’un badge qui leur permettra de remplir le réservoir gratuitement pendant trois ans. Pour les autres, comptez moins de 5euros pour un plein électrique. À titre d’exemple, pour les Zoé 135CV prêtées 3 ans aux habitants d’Appy, l’autonomie va jusqu’à 395km et la batterie se recharge dans les descentes. Un atout non négligeable en montagne.

Via LaDepeche

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’Etat s’attaque à la rente du solaire – Les Échos

Publié le 29 oct. 2020 à 17:06Mis à jour le 29 oct. 2020 à 17:07Le…

3 heures ago

Révision des tarifs solaires : le Gouvernement dépose un amendement, la filière réagit – Batiactu

Pour les professionnels de l'énergie solaire, c'est un signe que le Gouvernement clôt toutes discussions :…

4 heures ago

La Cinor inaugure une centrale photovoltaique sur les toits du Parc des Expositions – ZINFOS974

Cette inauguration s'est déroulée en présence d'Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis, d'Olivier Meyrueis, Directeur Régional…

5 heures ago

Energie : Tenue en ligne de la 8è Conférence internationale sur les énergies renouvelables du 25 au 28 novembre – 2M Maroc

La 8ème édition de la Conférence internationale sur les énergies renouvelables et durables (IRSEC'2020) se…

6 heures ago

L’épargne au service de la transition écologique – 20 Minutes

Les fonds des livrets d'épargne réglementés vont davantage être utilisés pour financer la transition écologique.…

8 heures ago

This website uses cookies.