Réunion gouvernement – walis – El Moudjahid

Le ministre de l’Intérieur

Création d’un office public des œuvres scolaires

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud a indiqué hier qu’un texte réglementaire pour la création d’un office public des œuvres scolaires est en cours d’étude. L’office vise l’amélioration de la gestion des cantines, du transport scolaire et des activités à l’intérieur des établissements scolaires. M. Beldjoud a mis l’accent sur la nécessité de la prise en charge des zones d’ombre et a souligné que la rencontre avec les walis «est consacrée à l’évaluation des réalisations et la définition des priorités ainsi que la préparation des prochains rendez-vous, notamment la rentrée sociale». Le ministre a relevé que cette réunion se tient dans un contexte particulier caractérisé par la propagation de la pandémie de Coronavirus. Une enveloppe de 207 milliards de DA a été dégagée pour le financement de 1.185 opérations de proximité au profit de 8,4 millions de citoyens. 1.256 opérations ont été achevées avec un montant de 15 milliards de DA. 1.014 régions d’ombres sont recensées et ont besoin d’amélioration en approvisionnement en eau potable, en énergie. La santé de proximité, l’éclairage public et l’éducation sont les autres secteurs visés. Le ministre a révélé que des commissions ont été dépêchées dans 23 wilayas par l’inspection générale du ministère et les inspections de wilaya afin de définir les failles et les insuffisances dans la mise en œuvre des orientations du président de la République.

Beldjoud a indiqué que son département a accordé des agréments à 3.200 associations parmi 8.900 ayant déposé des demandes, dont 4.700 demandes déposées sur la plateforme numérique du ministère.

Neila B.

Le ministre des Finances

Trop de projets sont concentrés dans les chefs-lieux de wilaya

Le ministre des Finances, Aymen Abderrahmane, a évoqué le retard dans la réalisation des projets. «Nous avons constaté la centralisation de la plupart des projets dans les chefs-lieux de wilaya. Il faut lancer une réflexion pour revoir l’inscription des projets et leur financement avec la nécessité d’introduire une clause sur les délais de réalisation et revoir les projets qui n’ont pas encore démarré», affirme-t-il. Il évoque la nécessité de réformes fiscales et financières afin d’accélérer le processus de la modernisation et la mise en place d’une administration numérique efficace. Le ministre a soutenu que la réforme de l’administration des biens de l’Etat permettra «la maîtrise du foncier et la promotion de l’investissement». N. B.

Le ministre de la santé

La prime exceptionnelle pour le personnel de la santé pratiquement versée

La prime de risque exceptionnelle, décidée par le président de la République au profit du personnel soignant de la santé, qui fait face à l’épidémie de nouveau Coronavirus (Covid-19), a été «pratiquement versée», a assuré, hier à Alger, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid.

Relevant l’existence «peut-être» de «quelques dysfonctionnements», le ministre a affirmé que cette prime a été «pratiquement versée» pour l’ensemble du personnel.

«Nous avons fait rappel à l’ensemble des directeurs de la santé pour que la prime de risque soit versée au corps médical avant l’Aïd (El Adha). Cependant, il y a parfois dans certaines situations de petits dysfonctionnements que j’ignore. Peut-être, cette opération a été bien organisée dans l’ensemble, mais il se peut qu’il y ait des anomalies dans 1 ou 5% des cas», a déclaré M. Benbouzid à la Radio algérienne, en marge de la rencontre Gouvernement-walis qui s’est ouverte hier au Palais des nations. Par ailleurs,

M. Benbouzid a fait savoir que la prise en charge du protocole thérapeutique contre le Covid-19 «ne peut être que sanitaire», rappelant l’instruction donnée par le président de la République aux walis, les exhortant à être aux côtés du personnel de la santé «en tout moment, en tout lieu et en toute circonstance» avec le seul objectif de faire face ensemble à l’épidémie.

N. B.

Le ministre de la Transition énergétique
Un taux de gaspillage de 10 à 15% de l’énergie

Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chamessedine Chitour, a indique qu’«en Algérie, nous gaspillons une moyenne de 10 à 15% d’énergie. Il a indiqué que 100.000 chauffe-eau solaire seront installés l’année prochaine, ce qui permettra une économie de 40 %.

Chitour a présenté la feuille de route du secteur basée essentiellement sur l’économie d’énergie et l’efficacité énergétique. Il a annoncé la conversion de 200.000 véhicules à ce système d’ici la fin 2021. «Il faut aller vers Sirghaz», plaide-t-il.  Il a annoncé le lancement d’un questionnaire destiné aux jeunes via les réseaux sociaux sur la transition énergétique.  Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a mis en avant l’importance des programmes d’énergie solaire dans le développement des zones d’ombre. Il a insisté sur la nécessité de concilier les besoins urgents avec la vision liée à la transition énergétique à long terme.

N. B.

Le ministre de l’énergie

Les pertes du secteur estimées à 125 milliards de DA

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a indiqué que les revenus de la nation ont reculé de 40%, alors que les pertes des entreprises du secteur sont estimées à 125 milliards de DA.

Le ministère a pris une série de mesures dont la baisse du volume de l’investissement tout en préservant le volume de production de l’énergie. Attar a plaidé pour la poursuite des investissements dans le secteur de l’électricité et du gaz et la définition des priorités avec la sauvegarde des capacités de production «afin d’assurer une sécurité énergétique dans notre pays».

Il a indiqué qu’il a été procédé au recensement de 11.537 projets de raccordement en gaz dans les zones d’ombre entre mars et juillet.

Il a évoqué les difficultés dans la réalisation des projets de raccordement en gaz et en électricité, notamment au niveau des périmètres agricoles avec l’absence de pistes, l’opposition des citoyens et l’absence d’autorisations. Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, est intervenu pour déclarer qu’il constate l’absence de coordination entre l’administration centrale et les autorités locales et il a donné des instructions pour le règlement de ce problème.

«Les décisions centrales doivent être appliquées au niveau local et la coordination doit être quotidienne entre les ministres et les walis», indique M. Djerad.

Il a instruit les walis pour l’étude des projets cas par cas, tout en insistant sur la nécessité de régler le problème de l’électrification avant la fin de l’année. «Il faut garantir l’eau, l’électricité et le gaz à la population, notamment dans les zones d’ombre, et j’exige une adhésion très forte de la part des walis», dit-il.             N. B.

Le ministre de l’éducation

Un contrat type pour l’encadrement de la relation entre les écoles privées et les parents d’élèves

Le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a présenté le plan de développement du secteur de l’éducation basé sur 6 axes avec 41 objectifs. Dans son intervention, il a souligné que son département a inscrit le partenariat social comme l’un des axes principaux du plan de développement. «C’est une première pour promouvoir le partenariat dans l’intérêt de l’Ecole algérienne», soutient le ministre. Il a indiqué, à l’occasion, que des commissions d’enquête en coordination avec le ministère du Commerce, ont procédé à des inspections aux établissements scolaires privés. «Un contrat typique a été conclu pour l’encadrement des écoles privées et les parents d’élèves», révèle-t-il. Par ailleurs, le ministère de l’Education a élaboré un point de situation sur les établissements scolaires dans les régions d’ombre. «Nous avons recensé plus de 1,2 million d’élèves scolarisés dans ces régions. Le rapport consiste également en la situation des écoles, du transport scolaire et des cantines», note-t-il. M. Ouadjaout a annoncé, que la conception d’un système numérique dans les établissements scolaires est en cours de finalisation. A l’occasion, il a exhorté les walis à la prise des mesures de prévention et de protection, afin d’assurer le déroulement des examens du baccalauréat et du BEM dans de bonnes conditions sanitaires notamment.

Les établissements scolaires seront ouverts le 25 août prochain, alors que les enseignants devront rejoindre leurs postes le 23 août prochain, selon le ministre. Il a rappelé, dans ce cadre, l’organisation d’Assises de diagnostic et d’évaluation de la méthodologie de réforme en vue de tracer une feuille de route à même de cristalliser des actions réfléchies pour une réforme profonde en adéquation avec les objectifs de la nouvelle République. «Ces assises seront le point de départ d’un dialogue national inclusif associant les différentes parties concernées par les questions de l’éducation», a-t-il souligné. De son côté, le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Mounir Khaled Berrah, a déploré, dans son intervention «l’absence d’une vision pour une économie numérique forte, dans les initiatives présentées ».

n. b.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

La longueuilloise Innergex décroche deux contrats à Hawaii – La Presse

Le soleil d’Hawaii est décidément profitable à Innergex. Après avoir remporté deux appels d’offres de…

52 minutes ago

Énergie Electricité renouvelable : la rentabilité justifie la baisse des aides, selon l’État – Enviscope

L’amélioration de la rentabilité des énergies renouvelables justifie la baisse des aides décidée ces dernières…

2 heures ago

Les opportunités prometteuses de la coopération bilatérale au centre d’entretiens à Rabat de l’ambassadeur de la Finlande – MAP Express

vendredi, 18 septembre, 2020 à 11:35 Rabat – L’ambassadeur de la Finlande à Rabat, Pekka…

2 heures ago

Les énergies renouvelables peuvent-elles répondre aux pics de consommation ? – Le Parisien

Pourquoi les énergies renouvelables posent-elles problème pour alimenter en continu le réseau électrique ?L'intermittence du solaire…

3 heures ago

TILLE-ET-VENELLE : Les habitants invités à se fournir en électricité verte et locale – infos-dijon.com

Les neuf éoliennes du parc des Sources du Mistral produisent plus que prévu. La CNR…

6 heures ago

La moitié de l’électricité danoise provient d’énergies renouvelables – Usbek & Rica

Le Danemark vient de battre un record : en 2019, la part des énergies renouvelables…

7 heures ago

This website uses cookies.