Nouveau succès commercial pour Saab ! Le groupe suédois de défense et d’aéronautique a conclu un accord d’assistance et de maintenance avec les Émirats arabes unis, évalué à près de 150 millions de dollars, concernant son avion de surveillance GlobalEye, a-t-il annoncé jeudi. L’accord, d’un montant de 144,9 millions de dollars (127 millions d’euros), « est valable entre 2020 et 2022 », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Saab avait annoncé fin 2015 la vente de trois GlobalEye, un biréacteur militaire consacré principalement aux missions de détection aérienne et maritime et dérivé d’un avion d’affaires du constructeur canadien Bombardier, pour un montant non communiqué. Le premier exemplaire avait été livré en avril dernier. La date de livraison des deux appareils suivants n’a pas encore été annoncée, a précisé à l’AFP Ann Wolgers, porte-parole du groupe.

>> A lire aussi – Défense : un « Airbus du naval » indispensable pour résister à la Chine, la Russie et la Corée ?