Categories: Industry News

SenseHawk lève 5,1 millions de dollars pour sa plateforme logicielle afin d’améliorer l’efficacité du développement, de la construction et de l’exploitation de centrales solaires – LeLézard.com

Classé dans : Les affaires, L’environnement, Science et technologie
Sujets : Ententes financières, Capital de risque, Expansion d’entreprise

TOKYO, LONDON et SYDNEY, 3 septembre 2020 /PRNewswire/ — SenseHawk, une plateforme SaaS qui aide les clients à développer, construire et exploiter des infrastructures solaires et d’autres sites d’infrastructure grâce à des renseignements stratégiques, a annoncé aujourd’hui qu’elle a recueilli 5,1 millions de dollars dans le cadre d’un financement de série A1. Le cycle d’investissement a été mené par Alpha Wave Incubation (AWI), un fonds de capital-risque de 300 millions de dollars, géré par Falcon Edge Capital, l’un des leaders mondiaux de la gestion d’actifs alternatifs, et soutenu par ADQ, l’une des plus grandes holdings régionales, basée à Abu Dhabi. L’investisseur SAIF Partners, déjà présent, a également participé à un investissement de suivi.

Les modules de plateforme et d’application de SenseHawk, basés sur le cloud, permettent de relever plusieurs défis dans le développement, la construction et l’exploitation de sites solaires. Les modules d’application de SenseHawk permettent aux entreprises solaires de réduire les coûts, d’améliorer la productivité de la main-d’oeuvre et d’optimiser les performances des sites solaires en s’appuyant sur des modèles sophistiqués d’IA et d’apprentissage machine.

La plateforme est utilisée par plus de 80 clients pour analyser plus de 28 GW d’actifs solaires dans 15 pays. Étant donné l’essor des énergies renouvelables et l’intérêt que ces dernières suscitent dans le monde, l’entreprise concentre désormais ses efforts sur l’élargissement de l’éventail de son offre et sur le développement de son portefeuille client. La capacité des installations solaires installées dans le monde devrait passer de 600 GW (capacité actuelle) à 3 000 GW en 2030. De plus, l’entreprise étend déjà son marché en servant ses clients dans les secteurs de l’infrastructure routière, du transport d’électricité et de la construction, et en étoffant sa gamme d’offres au-delà de l’énergie solaire.

Les modules d’application sur la plateforme sont utilisés en soutien à des activités diverses et variées : gestion des sites et gestion de terrain, surveillance de la construction, opérations, thermographie, gestion des travaux et organisation des dossiers. Une application mobile étend la puissance de la plateforme et permet aux techniciens de terrain d’accéder aux données afin qu’ils aient toutes les informations nécessaires à portée de main.

SenseHawk prévoit en outre de renforcer sa présence à Abu Dhabi et d’utiliser les Émirats arabes unis (EAU) comme base mondiale pour son déploiement à l’international tout en ciblant les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), la région couvrant le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MOAN) et d’autres marchés mondiaux. SenseHawk constituera également une équipe de classe mondiale incluant des scientifiques des données, des gestionnaires de produits et des ingénieurs. Cette équipe sera basée à Abu Dhabi.

« Outre le fait qu’il soutient le développement continu de notre plateforme logicielle, l’investissement effectué par l’intermédiaire d’Alpha Wave Incubation offre un accès stratégique au marché de la région MOAN. L’investissement de suivi de SAIF Partners vient valider notre orientation et réaffirme leur engagement à être un partenaire à long terme pour les startups dans lesquelles ils investissent, a déclaré Swarup Mavanoor, PDG et co-fondateur de SenseHawk. La construction solaire suit une courbe de croissance rapide et ce nouveau financement nous permet de continuer à soutenir les concepteurs, les constructeurs et les exploitants de cette forme essentielle d’énergie renouvelable. »

« SenseHawk dispose d’une technologie sophistiquée, bénéficie d’une position de leadership mondiale et s’appuie sur une équipe de direction dotée d’une vaste expérience dans l’industrie solaire. Nous sommes ravis de soutenir une entreprise SaaS de premier plan axée sur l’IA qui apporte des améliorations fonctionnelles échelonnées en termes de performance, de productivité et de réduction des coûts pour ses clients. Sa plateforme ouvre des perspectives d’applications considérables aux EAU et au secteur déjà important et en plein essor des énergies renouvelables du CCG », a commenté Anirudh Singh, directeur général d’Alpha Wave Incubation.

« Au cours des deux dernières années, nous avons vu SenseHawk construire une plateforme de premier ordre pour servir l’ensemble du cycle de vie de l’énergie solaire, a affirmé Mayank Khanduja, directeur général de SAIF Partners. Leurs clients mondiaux de renom sont un témoignage de la puissance de la plateforme. Nous sommes ravis de réaffirmer notre engagement envers SenseHawk dans le cadre de ce cycle d’investissement. »

« La plateforme SenseHawk utilise une architecture de microservices qui nous permet de construire et d’intégrer facilement des outils qui peuvent servir à la fois les processus techniques et les processus commerciaux dans l’industrie solaire », a expliqué Saideep Talari, directeur de la technologie de SenseHawk.

À propos de SenseHawk

À propos d’Alpha Wave Incubation

À propos de Falcon Edge Capital

À propos de SAIF Partners

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec press@sensehawk.com

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:17

Le ministère des Transports informe les usagers de la route et ses partenaires que les travaux d’entretien sur le pont Pierre-Laporte nécessiteront une fermeture partielle de soir et de nuit au cours des prochains jours.
Entrave et gestion de la…

à 13:05

SenseHawk, une plateforme SaaS qui aide les clients à développer, construire et exploiter des infrastructures solaires et d’autres sites d’infrastructure grâce à des renseignements stratégiques, a annoncé aujourd’hui qu’elle a recueilli 5,1 millions…

à 12:52

Forte d’une aide financière maximale de 16,6 M$ du gouvernement du Canada et de 43,6 M$ du gouvernement du Québec, la Ville de Québec a amorcé la construction de son centre de biométhanisation, qui sera situé en face de la station de traitement des…

à 11:30

« La harde de caribous de la Porcupine est d’une importance inestimable pour la culture et la subsistance des Gwich’in et des Inuvialuits, et les terrains de mise bas des caribous de la Porcupine dans la réserve faunique nationale de l’Arctique, en…

à 11:07

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs informe la population d’une nouvelle capacité portante du pont au km 148 dans le canton Bourgmont pour une durée indéterminée.
Le pont demeure utilisable malgré un tonnage réduit à 5 tonnes. Un détour…

à 11:06

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) informe la population que, étant donné le contexte de la pandémie de COVID-19, la délivrance des permis de bois de chauffage à des fins domestiques se fera par la poste pour la…

Communiqué envoyé le 3 septembre 2020 à 13:05 et diffusé par :

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Energie solaire: une surface de plus de 300 terrains… – Le Nouvelliste

Une surface d’environ 310 terrains de football a été recouverte par les nouvelles installations photovoltaïques…

36 minutes ago

Neoen risque de se replier de 13% en Bourse – Le Revenu

L'action du spécialiste des énergies renouvelables est orientée à la baisse, pénalisée par une configuration…

36 minutes ago

Des placements pour épargner « responsable » – L’Union

Mis en ligne le 28/09/2020 à 10:16 La finance durable revêt différentes formes. Mais l’objectif…

1 heure ago

Pétrole : Total tire un trait sur des blocs d’exploration controversés au Brésil – Capital.fr

Publié le 28/09/2020 à 8h30 Mis à jour le 28/09/2020 à 8h55 Pixabay Total quitte…

2 heures ago

170 millions de DH pour des projets de R&D – L’Économiste

Le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (DESRS), la Fondation OCP (FOCP),…

2 heures ago

Yvelines : dans sa maison passive, Nicolas consomme «dix fois moins d’énergie» qu’avant – Le Parisien

Lorsqu'il a emménagé en 2012 dans sa nouvelle maison à Villennes-sur-Seine (Yvelines), Nicolas Huillard avait…

3 heures ago

This website uses cookies.