Shell et Total dépensent 90% vers les fossiles, malgré leurs discours – Challenges

Les géants de l’énergie Shell, anglo-néerlandais, et Total, français, continuent à réaliser 90% de leurs investissements dans les énergies fossiles malgré leurs promesses de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, selon un rapport publié jeudi.

Avec des émissions combinées équivalentes à celles de l’Allemagne, quatrième puissance économique mondiale, les deux groupes vont probablement « pas être à la hauteur » de leurs propres objectifs d’investissements durables, estime le groupe de réflexion IEEFA (Institute for Energy Economics and Financial Analysis).

De nombreux industriels se sont engagés à réduire leurs émissions de CO2 pour s’aligner sur l’accord de Paris qui vise à limiter le réchauffement au maximum à +2°C par rapport à l’ère pré-industriel.

Mais même les deux groupes énergétiques, parmi les plus vertueux en la matière, ne dépensent qu’une petite partie de leurs investissements à la réduction de leurs émissions.

Ainsi, Shell, qui prévoit une baisse de ses émissions de 65% d’ici à 2050, dépense 3 à 5% de ses investissements dans les renouvelables, et ne remplira pas son objectif de 4 à 6 milliards de dollars par an destinés aux projets d’énergies vertes pour 2020, selon l’IEEFA.

Selon un porte-parole du groupe, Shell n’avait pas d’objectif précis lié aux investissement dans les renouvelables, tout en précisant avoir dépensé 55% de ses investissements dans la transition énergétique (gaz naturel et biocarburants inclus).

« Nous soutenons pleinement l’accord de Paris et la nécessité d’une transition vers une société bas-carbone, et nous sommes engagés à jouer notre rôle », indiqué le porte-parole à l’AFP.

Quant à Total, qui s’est engagé à la neutralité carbone en Europe en 2050, son objectif d’installer 25 gigawatts de capacité d’énergies renouvelables d’ici à 2025 aura bien du mal à être atteint, selon l’IEEFA.

Le groupe français n’a pas commenté le rapport mais a indiqué dépenser déjà 10% de ses investissements en capital (Capex) à l’électricité bas-carbone, avec un objectif de passer à 20% « d’ici 2030 ou plus tôt ».

L’IEEFA reconnaît que les deux géants ont fait des progrès, mais estime qu’ils devraient investir bien plus dans les énergies vertes: chacun 10 milliards de dollars par an dans les renouvelables (environ 50% de leurs investissements en capitaux).

« Il est difficile de voir comment l’une ou l’autre entreprise parviendra à la transformation massive affichée en termes d’intensité carbone [quantité de CO2 émise par unité d’énergie produite] sans s’éloigner radicalement des investissements dans le pétrole et le gaz », a commenté Clark Butler, auteur de l’étude.

Le rapport souligne par ailleurs que lorsque l’utilisation de leurs produits par le consommateur final (périmètre dit « scope 3 ») est pris en compte, Shell et Total sont « parmi les plus importants contributeurs » à la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Réalisation de centrales solaires sur des sites et sols pollués : témoignage de DNV-GL – Moniteur

Depuis quelques années, les projets de reconversion de sites industriels pollués se développent. Certains grands…

28 minutes ago

Les Énergies Renouvelables Marché: Segments à observer pour aider les facteurs de croissance / recherche compléte et analytique 2020-2029 / mises à jour COVID-19 – Gabon Flash

Le marché Global Renewable Energy offre une évaluation ciblée à peu près tous les éléments cruciaux concernant…

57 minutes ago

Réalisation de centrales solaires sur des sites et sols pollués : témoignage d’Engie Green France – Moniteur

Née de la fusion de filiales spécialisées dans l'éolien et le solaire, Engie Green France…

2 heures ago

Plus de 3.000 panneaux installés : Parc des expositions : la Cinor inaugure une centrale photovoltaïque – Imaz Press Réunion

Depuis février 2020, une centrale photovoltaïque a vu le jour sur les toitures du Parc…

2 heures ago

Economie – Condor investit l’international – L’Expression

4 conteneurs de ces appareils ont été acheminés vers Béjaïa d’où ils seront expédiés vers…

6 heures ago

Le gouvernement s’apprête à sabrer les aides au solaire – Le Figaro

Réservé aux abonnésLa remise en cause unilatérale de contrats par l’État pourrait provoquer de graves…

9 heures ago

This website uses cookies.