Smart grids : où en est-on ? – Yahoo Actualités

Voir les photos

Smart grids : où en est-on ? (Photo: Enedis)
<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Selon les chiffres du Centre commun de recherche (ou Joint research centre), le service scientifique de la Commission européenne qui coordonne et soutient le déploiement des projets de réseaux intelligents sur le continent, l’Europe comptait 950 smart grids en 2018. Dans ce domaine, la France fait figure de locomotive avec un peu plus de 120 démonstrateurs, pour six milliards d’euros de chiffre d’affaires et 10% de parts du marché mondial (source&nbsp;: association Think Smartgrids). Par la variété des écosystèmes, des zones et des problématiques qu’elles couvrent, ces expérimentations offrent de précieuses informations sur la manière dont les réseaux pourront à l’avenir intégrer les énergies renouvelables, les nouveaux usages et gagner en efficacité. Voici quelques exemples emblématiques, en cours ou achevés sur le territoire hexagonal&nbsp;: » data-reactid= »32″>Selon les chiffres du Centre commun de recherche (ou Joint research centre), le service scientifique de la Commission européenne qui coordonne et soutient le déploiement des projets de réseaux intelligents sur le continent, l’Europe comptait 950 smart grids en 2018. Dans ce domaine, la France fait figure de locomotive avec un peu plus de 120 démonstrateurs, pour six milliards d’euros de chiffre d’affaires et 10% de parts du marché mondial (source : association Think Smartgrids). Par la variété des écosystèmes, des zones et des problématiques qu’elles couvrent, ces expérimentations offrent de précieuses informations sur la manière dont les réseaux pourront à l’avenir intégrer les énergies renouvelables, les nouveaux usages et gagner en efficacité. Voici quelques exemples emblématiques, en cours ou achevés sur le territoire hexagonal :

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="&gt;&gt;&gt; Lire aussi&nbsp;: Le poids du gaspillage alimentaire en France » data-reactid= »34″>>>> Lire aussi : Le poids du gaspillage alimentaire en France

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="IssyGrid, le pionnier » data-reactid= »36″>IssyGrid, le pionnier

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Dès 2012, la ville d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) a essuyé les plâtres du réseau intelligent en France. Parti du besoin de mettre en place une démarche d’optimisation énergétique à l’échelle d’un quartier (le centre d’affaire Seine Ouest), le projet a considérablement grandi en six ans. La zone a été étendue au quartier du Fort d’Issy dès l’année suivante. Les innovations se sont également multipliées en matière de pilotage du réseau -avec un tableau de bord énergétique conçu spécialement par la start-up Embix- ou de solutions de stockage réalisées à partir d’anciennes batteries Renault. Au total, 2 000 logements et 5 000 habitants ont été concernés par ce démonstrateur bouclé en 2018. Et son héritage vit dans de nouveaux projets comme l’écoquartier «&nbsp;Issy cœur de ville&nbsp;» ou le programme de déplacements urbains SoMobility. » data-reactid= »37″>Dès 2012, la ville d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) a essuyé les plâtres du réseau intelligent en France. Parti du besoin de mettre en place une démarche d’optimisation énergétique à l’échelle d’un quartier (le centre d’affaire Seine Ouest), le projet a considérablement grandi en six ans. La zone a été étendue au quartier du Fort d’Issy dès l’année suivante. Les innovations se sont également multipliées en matière de pilotage du réseau -avec un tableau de bord énergétique conçu spécialement par la start-up Embix- ou de solutions de stockage réalisées à partir d’anciennes batteries Renault. Au total, 2 000 logements et 5 000 habitants ont été concernés par ce démonstrateur bouclé en 2018. Et son héritage vit dans de nouveaux projets comme l’écoquartier « Issy cœur de ville » ou le programme de déplacements urbains SoMobility.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="SOLENN et Smart Grid Vendée&nbsp;: sécurisation et prévision » data-reactid= »39″>SOLENN et Smart Grid Vendée : sécurisation et prévision

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Derrière IssyGrid, la Bretagne a lancé deux projets qui ont initié de nombreux progrès. Smart Grid Vendée, à partir de 2013, et SOLENN, du côté de Lorient dès 2014, ont chacun apporté des solutions d’efficacité pour le réseau. Sur des territoires déjà bien engagés en matière de transition vers les énergies renouvelables, la mise en place de solutions de pilotage (poste de pilotage, capteurs, etc.), mais aussi d’outils pédagogiques ont contribué à une meilleure connaissance des processus. SOLENN a ainsi permis de mener 22 tests d’écrêtement afin de sécuriser le réseau dans des situations de forte demande. Smart Grid Vendée a quant à lui proposé des outils de prévision (à la fois de la consommation et de la production) particulièrement utiles pour anticiper les impacts des incidents sur le réseau. Ces deux démonstrateurs se sont terminés en 2018. » data-reactid= »40″>Derrière IssyGrid, la Bretagne a lancé deux projets qui ont initié de nombreux progrès. Smart Grid Vendée, à partir de 2013, et SOLENN, du côté de Lorient dès 2014, ont chacun apporté des solutions d’efficacité pour le réseau. Sur des territoires déjà bien engagés en matière de transition vers les énergies renouvelables, la mise en place de solutions de pilotage (poste de pilotage, capteurs, etc.), mais aussi d’outils pédagogiques ont contribué à une meilleure connaissance des processus. SOLENN a ainsi permis de mener 22 tests d’écrêtement afin de sécuriser le réseau dans des situations de forte demande. Smart Grid Vendée a quant à lui proposé des outils de prévision (à la fois de la consommation et de la production) particulièrement utiles pour anticiper les impacts des incidents sur le réseau. Ces deux démonstrateurs se sont terminés en 2018.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="De Nice Grid à Nice Smart Valley » data-reactid= »42″>De Nice Grid à Nice Smart Valley

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Basé à Carros, le démonstrateur Nice Grid constitue un bon exemple de la façon dont un projet smart grid se développe et s’étend pour gagner en dimension. À l’origine, l’objectif consiste à tester la flexibilité du réseau. La bonne implantation photovoltaïque dans la commune offre la possibilité d’engager des opérations de stockage (4 batteries de 1 MW), de pilotage et d’îlotage (déconnexion provisoire du réseau pour se fournir uniquement en énergie solaire). Mené jusqu’en 2016, Nice Grid a immédiatement trouvé un prolongement à travers Nice Smart Valley. Ce projet plus vaste (il s’étend de la plaine du Var jusqu’aux frontières du département des Alpes-Maritimes) et mené dans le cadre du programme européen Interflex, prolonge le travail autour de la flexibilité à travers l’autoconsommation collective (via un système de batterie virtuelle ou «&nbsp;cloud storage&nbsp;»), mais aussi l’îlotage temporaire. Après quelques premières, comme la sécurisation électrique de l’île de Lérins, au large de Cannes, le démonstrateur s’est terminé début 2020. » data-reactid= »43″>Basé à Carros, le démonstrateur Nice Grid constitue un bon exemple de la façon dont un projet smart grid se développe et s’étend pour gagner en dimension. À l’origine, l’objectif consiste à tester la flexibilité du réseau. La bonne implantation photovoltaïque dans la commune offre la possibilité d’engager des opérations de stockage (4 batteries de 1 MW), de pilotage et d’îlotage (déconnexion provisoire du réseau pour se fournir uniquement en énergie solaire). Mené jusqu’en 2016, Nice Grid a immédiatement trouvé un prolongement à travers Nice Smart Valley. Ce projet plus vaste (il s’étend de la plaine du Var jusqu’aux frontières du département des Alpes-Maritimes) et mené dans le cadre du programme européen Interflex, prolonge le travail autour de la flexibilité à travers l’autoconsommation collective (via un système de batterie virtuelle ou « cloud storage »), mais aussi l’îlotage temporaire. Après quelques premières, comme la sécurisation électrique de l’île de Lérins, au large de Cannes, le démonstrateur s’est terminé début 2020.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Smart Occitania agrège les smart grids ruraux » data-reactid= »45″>Smart Occitania agrège les smart grids ruraux

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Saint-Sulpice-la-Forêt, Les Haies, Cozzano&nbsp;: la France ne manque pas de «&nbsp;smart village&nbsp;». Mais, pour donner corps à cette ambition à l’échelle d’un territoire, la région Occitanie, caractérisée par une forte présence de surfaces agricoles (un tiers du territoire est constitué de forêts), a lancé Smart Occitania en 2017. Objectif&nbsp;: expérimenter une série de projets de réseaux intelligents ancrés dans le milieu rural afin d’associer les énergies renouvelables aux exigences de ces zones. L’occasion de réaliser un test grandeur nature pour certaines technologies nées dans le giron occitan (le protocole des toulousains de Sigfox devrait ainsi être privilégié) et d’améliorer l’efficacité énergétique dans des cas spécifiques comme celui de la station de pompage de Bellegarde (30), alimentée par des éoliennes. » data-reactid= »46″>Saint-Sulpice-la-Forêt, Les Haies, Cozzano : la France ne manque pas de « smart village ». Mais, pour donner corps à cette ambition à l’échelle d’un territoire, la région Occitanie, caractérisée par une forte présence de surfaces agricoles (un tiers du territoire est constitué de forêts), a lancé Smart Occitania en 2017. Objectif : expérimenter une série de projets de réseaux intelligents ancrés dans le milieu rural afin d’associer les énergies renouvelables aux exigences de ces zones. L’occasion de réaliser un test grandeur nature pour certaines technologies nées dans le giron occitan (le protocole des toulousains de Sigfox devrait ainsi être privilégié) et d’améliorer l’efficacité énergétique dans des cas spécifiques comme celui de la station de pompage de Bellegarde (30), alimentée par des éoliennes.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="You&amp;Grid, SMILE et Flexgrid&nbsp;: l’échelle industrielle » data-reactid= »52″>You&Grid, SMILE et Flexgrid : l’échelle industrielle

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Après le temps des expérimentations locales, le mouvement smart grid passe à une phase industrielle où la mise en place des réseaux intelligents se pense à une échelle globale. Cette étape symbolique est représentée par des projets comme You&amp;Grid, SMILE et Flexgrid. Déployés sur des régions entières (la Bretagne et les Pays de la Loire pour SMILE, le Sud/Paca pour Flexgrid, les Hauts-de-France pour You&amp;Grid), ces projets fédèrent désormais les démonstrateurs à la manière d’un label. Une envergure qui permet de multiplier les champs d’expérimentation et les interactions entre entreprises, citoyens et institutions. D’une dizaine de projets pour You&amp;Grid, à plus de cinquante pour SMILE, ces trois smart grids agrègent ainsi la plupart des chantiers majeurs&nbsp;: autoconsommation collective (aux îles Glénan dans le cadre de SMILE), recherche de nouveaux gisements d’EnR (Jupiter 1000, vaste démonstrateur du «&nbsp;power to gas&nbsp;» pour Flexgrid) ou mobilité électrique (raccordement de 2 000 bornes de recharge avec You&amp;Grid). » data-reactid= »53″>Après le temps des expérimentations locales, le mouvement smart grid passe à une phase industrielle où la mise en place des réseaux intelligents se pense à une échelle globale. Cette étape symbolique est représentée par des projets comme You&Grid, SMILE et Flexgrid. Déployés sur des régions entières (la Bretagne et les Pays de la Loire pour SMILE, le Sud/Paca pour Flexgrid, les Hauts-de-France pour You&Grid), ces projets fédèrent désormais les démonstrateurs à la manière d’un label. Une envergure qui permet de multiplier les champs d’expérimentation et les interactions entre entreprises, citoyens et institutions. D’une dizaine de projets pour You&Grid, à plus de cinquante pour SMILE, ces trois smart grids agrègent ainsi la plupart des chantiers majeurs : autoconsommation collective (aux îles Glénan dans le cadre de SMILE), recherche de nouveaux gisements d’EnR (Jupiter 1000, vaste démonstrateur du « power to gas » pour Flexgrid) ou mobilité électrique (raccordement de 2 000 bornes de recharge avec You&Grid).

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="&gt;&gt;&gt; Aller plus loin&nbsp;: Nos vieux smartphones, une mine d’or » data-reactid= »55″>>>> Aller plus loin : Nos vieux smartphones, une mine d’or

Ce contenu de marque fait partie de notre rubrique “L’écotidienne” soutenue par Enedis.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé. » data-reactid= »66″>Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le Maroc et le Malawi signent 4 accords de coopération – Infomédiaire

Le Maroc et le Malawi ont signé, à Rabat, quatre accords couvrant les domaines de…

2 heures ago

Le Matin – Jet Energy et Azelio partenaires dans un projet de 45MW au Maroc et en Afrique francophone – LE MATiN

Le marocain Jet Energy et le suédois Azelio mettent en place un projet de stockage…

2 heures ago

Signature à Rabat de quatre accords de coopération entre le Maroc et le Malawi – libération

Autres articles Le Maroc et le Malawi ont signé, samedi à Rabat, quatre accords couvrant…

3 heures ago

UE : Appel à Candidature Pour L’accélération De La Transition Verte Et L’accès à L’énergie – Ecoactu

UE : Appel à Candidature Pour L'accélération De La Transition Verte Et L'accès à L'énergie…

3 heures ago

Entretien. Reconfinement en Europe et recomposition des chaînes d’approvisionnement: quels impacts sur le Maroc? – Le360.ma

Selin Özyurt, économiste senior chez Euler Hermès-Allianz, analyse les derniers développements de la crise sanitaire…

4 heures ago

Ville nouvelle de Hassi Messaoud: le projet mis sous la tutelle du ministère de l’Habitat – Algérie Presse Service

ALGER - Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud (Ouargla) a été…

4 heures ago

This website uses cookies.