Categories: Industry News

Solaire photovoltaïque : des dispositifs d’aide dans le viseur du Gouvernement – batiactu.com

Sabrer dans les dispositifs d’aide au photovoltaïque pour boucler le budget de l’année prochaine, telle serait la volonté du Gouvernement d’après nos confrères des Echos. Selon leurs informations, l’exécutif souhaite en effet renégocier à la baisse les tarifs d’achat garantis par EDF pour certains contrats de production d’énergie solaire. Dans le cadre du projet de loi de Finances 2021, cette décision pourrait représenter une économie de 600 millions d’euros sur le long terme et « en régime de croisière ».

à lire aussi

Les prix négociés dans les années 2000 largement supérieurs aux tarifs actuels du marché de l’électricité

Pour rappel, un mécanisme d’obligation d’achat par l’électricien national a été mis en place dans les années 2000 lorsque le poste de ministre de l’Ecologie était alors occupé par Jean-Louis Borloo. La volonté du Gouvernement de l’époque étant de structurer une filière photovoltaïque digne de ce nom, ce mécanisme avait donc été mis en place par le biais de contrats spécifiques, qui pouvaient courir sur une durée maximale de 20 ans, et présentaient l’avantage de faire bénéficier aux installateurs de panneaux solaires de « tarifs extrêmement élevés ».

Des dérives avaient ensuite été constatées, puis un moratoire avait été acté fin 2010, mais « tous les contrats passés jusqu’à cette date restent aujourd’hui en vigueur« , indiquent Les Echos. Dans un rapport publié en 2018, la Cour des comptes avait épinglé ces abus, chiffrés à 2 milliards d’euros par an jusqu’en 2030 – ce qui représente un total de 38,4 milliards – et ce, « pour un volume de production équivalent à 0,7% du mix électrique ». En cause : les prix sur lesquels les acteurs s’étaient entendus il y a une vingtaine d’années étaient largement supérieurs aux tarifs actuels du marché de l’électricité.

Les particuliers seraient épargnés par cette mise à jour des rachats

Toujours d’après le quotidien économique, cette actualisation des rachats opérés par EDF ne concernerait pas les particuliers mais uniquement « les producteurs qui disposent d’une puissance installée conséquente ». Du côté de l’exécutif, on présenterait la chose comme une rationalisation des dispositifs d’aide aux énergies renouvelables, même si les économies engrangées ne devraient tout de même pas être négligeables. Un effort similaire a déjà été demandé à la filière de l’éolien maritime en 2018, débouchant sur un gain de 15 milliards d’euros pour les caisses de la puissance publique, mais la transposition de cette décision au secteur du solaire pourraient déboucher sur de nombreux litiges.

à lire aussi

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Transition climatique : les ambitions polonaises jugées insuffisantes – Les Échos

Publié le 22 oct. 2020 à 16:32Mis à jour le 22 oct. 2020 à 17:27Le…

1 heure ago

Stockage énergie solaire : le suédois Azelio signe un accord avec Jet Energy Maroc – Médias 24

Azelio a signé un protocole d'accord (MoU) avec Jet Energy, entreprise basée au Maroc, pour…

4 heures ago

Un timbre-poste spécial Noor Ouarzazate – L’Économiste

Le Groupe Barid Al-Maghrib vient d’émettre un timbre-poste en partenariat avec Masen illustrant le complexe…

4 heures ago

Photovoltaïque : le groupe lyonnais Terre et Lac mise sur les projets de territoires – Tout Lyon

Publié le 22 octobre 2020 - Julien THIBERT - Dossiers © Terre et Lac -…

6 heures ago

Barid Al-Maghrib et Masen émettent un timbre-poste spécial – Finances News Hebdo

Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat,…

6 heures ago

Le complexe solaire Noor Ouarzazate tient son timbre – Infomédiaire

Groupe Barid Al-Maghrib et Masen s’associent pour l’émission d’un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire…

7 heures ago

This website uses cookies.