Strasbourg : Habitation Moderne globalise sa performance – Moniteur

Habitation Moderne prend goût au marché global de performance. Le bailleur bas-rhinois vient à nouveau de recourir à ce type de contrat dans le secteur Lizé à Strasbourg, après l’avoir testé à grande échelle (952 logements) dans le quartier du Wihrel de la commune d’Ostwald. La nouvelle opération prévoit la démolition de 80 logements et la réhabilitation de 330 autres répartis en 10 immeubles, par tranches. Les travaux dureront trois ans à partir de fin 2021, suivis de dix ans d’exploitation.

Ce marché doit permettre à Habitation Moderne d’atteindre trois objectifs principaux : respecter un budget global de 25 M€ TDC ; diminuer de 50 % la consommation énergétique pour atteindre le niveau BBC Rénovation (104 kWh/m2 .an) et garantir l’étiquette DPE ; enfin, faire passer de 52 % à 65 % la part du renouvelable dans la consommation finale brute d’énergie.

Trois équipes en lice. Pour y parvenir, le bailleur a engagé un dialogue compétitif il y a plusieurs mois avec trois équipes, conduites par Urban Dumez (groupe Vinci), Bouygues Bâtiment Nord-Est, et Eiffage Construction associé à la société locale de rénovation thermique EnerD2. Elles remettront leurs offres finales à la fin du premier trimestre. « L’augmentation des énergies renouvelables reposera notamment sur le recours accru à la pompe à chaleur sur nappe phréatique, qui constitue déjà le mode d’alimentation majoritaire de la chaufferie centrale. Les candidats sont aussi invités à proposer des solutions pour rationaliser les consommations nécessaires à la production d’eau chaude sanitaire », souligne Benjamin Pierrel, directeur du développement d’Habitation Moderne.

Elaboré dès le début 2019, le projet a été retardé et modifié en raison de l’inscription de Lizé dans le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Celui-ci l’a complété sur les volets d’aménagements extérieurs et de résidentialisa-tions, ou encore sur le réemploi de matériaux de déconstruction.

L’opération du Wihrel, conduite par EnerD2 avec Eiffage, a atteint ses objectifs : – 53 % de consommation et 75 % d’énergies renouvelables pour 33 M€ TTC. Après les travaux intérieurs achevés en février 2020, les aménagements extérieurs (5,4 M€ supplémentaires) prendront fin en octobre 2021.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Energies renouvelables : Nuveen acquiert Glennmont Partners – Immoweek

« En 2020, l’immobilier logistique a démontré toute sa solidité » affirme René Jeannenot, le directeur du…

19 minutes ago

L’investissement d’impact va bien au-delà des critères ESG – allnews.ch

Pour Katia Coudray, directrice d’Asteria Obviam, il n’y a pas besoin de sacrifier de la…

2 heures ago

[L’industrie c’est fou] L’Arabie Saoudite veut construire une ville gigantesque étirée sur 170 kilomètres – L’Usine Nouvelle

Le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salman, a récemment dévoilé son projet fou de…

2 heures ago

À Mirande, les enseignants du Gers se préparent à relever le défi…. solaire – LaDepeche.fr

Mais que sont les "Défis solaires" ? Proposé dans le cadre scolaire, il s’agit d’un…

2 heures ago

Vidéo Transition énergétique : les investissements n’ont jamais été aussi élevés dans le monde – Europe1

Pour la première fois, les investissements dans les technologies de la transition énergétique auront été…

3 heures ago

Près de Dinan, l’entreprise Agrilec mise sur le tracker photovoltaïque – actu.fr

Par Pascal Cayeux Publié le 25 Jan 21 à 6:32  David Sérot, le gérant de…

3 heures ago

This website uses cookies.