Toulois. Aiguiller les entreprises dans leurs économies d’énergie – Est Républicain

De la grande société « énergivore » de par sa production, à la plus petite souhaitant réaliser des économises salvatrices en ces temps mouvementés, Loïc Vautrin est là, prêt à apporter son expertise sur la maîtrise des consos énergétiques.

Depuis janvier, l’homme, passé par Polytech Nancy avant de travailler cinq ans chez Dalkia, endosse la fonction de « chargé de développement en énergies renouvelables » pour l’association Terres de Lorraine. « Un territoire de 100.000 habitants où les factures énergétiques atteignent 300 millions d’€ entre particuliers et entreprises. » Un territoire à énergie positive surtout qui, d’ici 2060, s’est fixé l’objectif de carburer uniquement aux énergies renouvelables.

Loïc Vautrin accompagne donc tout le monde dans la démarche. Des cinq grands industriels consommant entre 30 et 40 % de la facture territoriale -Kimberley Clark, Daum, SAM, Saint-Gobain et Vicat- aux 4.000 autres petites entreprises réparties sur ce même périmètre. Exemple avec un institut de beauté toulois que Loïc Vautrin a aiguillé sur ses travaux d’isolation et la renégociation de ses factures énergétiques. « In fine , ça permet de dépenser moins pour réinvestir ailleurs », explique-t-il avant de détailler : « La transition énergétique, les entreprises y sont sensibles, mais manquent de temps pour se pencher dessus. Ma mission a donc été imaginée pour cela. C’est un service neutre et gratuit. » Son poste est en effet financé par les quatre Com Com qui constituent le pays Terres de Lorraine.

Vers l’autoconsommation d’une menuiserie

Autre exemple de mission qui lui incombe : le chargé de développement accompagne en ce moment l’autoconsommation -ou presque- d’une grande menuiserie qui va s’agrandir dans un bâtiment de 1.500 m². Ceci via la pose de panneaux photovoltaïques et d’une chaudière alimentée par les déchets de l’atelier. Si Loïc Vautrin a participé à la rédaction du cahier des charges avant de conseiller différents bureaux d’études énergétiques, l’entreprise aura le fin mot pour retenir celui de son choix. L’homme assurera ensuite le suivi des travaux jusqu’à la fin du chantier. En parallèle, il cherchera les aides financières possibles pour épauler ces investissements.

« Globalement, pour chaque projet, l’idée est d’identifier les options possibles et d’en calculer l’économie d’énergie réalisée, ainsi que les économies financières. » Car, revendiquant une démarche pragmatique, il conclut qu’« il ne sert à rien de mener des projets écologiques s’ils ne sont pas pertinents financièrement ».

Contact : 06.52.71.04.86 ou loic.vautrin@terresdelorraine.org

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Électricité verte: Orange signe un contrat d’achat avec Boralex – Le Monde de l’Energie

Orange a signé un contrat avec Boralex pour se fournir directement en électricité renouvelable auprès…

29 minutes ago

9 centrales solaires citoyennes s’installent sur les toits de la ville de Paris – notre-planete.info

Le financement participatif de centrales solaires a le vent en poupe, de plus en plus…

41 minutes ago

Energies renouvelables : Ørsted et TSMC signent le plus grand accord d’achat au monde – Infomédiaire

Le développeur énergétique danois Orsted a annoncé, ce mercredi, la signature avec la compagnie taiwanaise…

41 minutes ago

Le Pacte vert est-il compatible avec le Traité de Lisbonne et la Charte de l’Énergie ? – The European Scientist FR

Malgré la COVID-19, nombreux sont ceux à Bruxelles – y compris une alliance pour la…

2 heures ago

Orange signe un Contrat d’Achat d’Électricité renouvelable en France avec Boralex – orange.com

Ce Corporate PPA signé entre Orange France et Boralex est le premier contrat d’achat d’électricité…

2 heures ago

EN DIRECT – Les secrétaires d’État seront nommés «la semaine prochaine», annonce Castex – Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. «On va s'occuper de tout : des pistes cyclables, de l'isolation…

2 heures ago

This website uses cookies.