Tours Métropole lance (enfin) son plan climat – Info-tours.fr

Jusqu’à présent, Tours Métropole n’avait pas de plan climat. Un manque souvent décrié par l’élu écologiste Emmanuel Denis dans le précédent mandat et qui va être corrigé. C’est sans surprise que ce dernier, devenu entretemps vice-président de la Métropole à la transition écologique et énergétique, a fait de ce plan climat, son premier projet présenté au sein de l’assemblée intercommunale.

Un plan officiellement nommé Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) qui constitue un document-cadre fixant la politique énergétique et climatique de la collectivité et qui doit élaborer une stratégie visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques, le renforcement de la séquestration carbone, la réduction de la consommation d’énergie, le développement des énergies renouvelables… lit-on dans le document de présentation.

On le sait, les enjeux climatiques font partie des priorités premières du nouveau maire de Tours qui a rappelé quelques éléments clés du contexte mondial et local en propos introductifs, comme la répartition des émissions de gaz à effet de serre en France, dont 70% proviennent des transports, de l’industrie de l’énergie mais aussi du résidentiel avec en cause les bâtiments dits « passoires thermiques. »

Si ce plan reste pour l’heure à l’état d’intention, ce que n’a pas manqué de faire remarquer Christophe Bouchet, l’ancien maire de Tours, jamais avare d’une petite pique à son successeur, Emmanuel Denis entend se montrer volontariste avec un plan prévu sur 3 ans : entre le diagnostic, le choix de la stratégie, du programme d’actions et sa mise en place.

Pour Emmanuel Denis, il ne faut plus tergiverser, mais avoir une politique d’actions ambitieuses comme la réduction des déchets enfouis (ceux non recyclés) à diviser de moitié d’ici 4 ans, selon le maire de Tours et le vice-président, également élu à Tours, Martin Cohen. Parlant d’un « langage de vérité », Emmanuel Denis évoque une « marche énorme il faut le dire, mais il faut s’en donner les moyens. » De son côté Philippe Briand, a mis en garde contre des « objectifs qui ne seraient pas réalisables. »

« On ne doit plus être au temps des annonces mais de l’action » a renchéri Cathy Munsch Masset de son côté. Il faut dire que le PCAET est obligatoire pour les intercommunalités depuis 2017…

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’Etat s’attaque à la rente du solaire – Les Échos

Publié le 29 oct. 2020 à 17:06Mis à jour le 29 oct. 2020 à 17:07Le…

2 heures ago

Révision des tarifs solaires : le Gouvernement dépose un amendement, la filière réagit – Batiactu

Pour les professionnels de l'énergie solaire, c'est un signe que le Gouvernement clôt toutes discussions :…

3 heures ago

La Cinor inaugure une centrale photovoltaique sur les toits du Parc des Expositions – ZINFOS974

Cette inauguration s'est déroulée en présence d'Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis, d'Olivier Meyrueis, Directeur Régional…

4 heures ago

Energie : Tenue en ligne de la 8è Conférence internationale sur les énergies renouvelables du 25 au 28 novembre – 2M Maroc

La 8ème édition de la Conférence internationale sur les énergies renouvelables et durables (IRSEC'2020) se…

5 heures ago

L’épargne au service de la transition écologique – 20 Minutes

Les fonds des livrets d'épargne réglementés vont davantage être utilisés pour financer la transition écologique.…

7 heures ago

This website uses cookies.