Transition énergétique: l’Algérie veut développer la coopération scientifique avec le PNUD – Algérie Presse Service

ALGER – Le ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables, le Professeur Chems Eddine Chitour, a reçu en audience la Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Algérie, Blerta Aliko, avec qui il a évoqué les perspectives et moyens de renforcer la coopération bilatérale avec le PNUD dans le domaine de la transition énergétique, indique un communiqué du ministère.

La discussion lors de cette audience, tenue mardi, a porté sur les possibilités d’échanges avec le PNUD en matière de partage d’expertise et d’expérience, de renforcement des capacités et ce à travers des actions concrètes qui permettront un accompagnement dans la réalisation des objectifs nationaux notamment le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et des projets y afférents.

Dans ce cadre, le ministre a exprimé le souhait de l’Algérie de bénéficier de l’expertise d’une institution aussi prestigieuse que le PNUD, de point de vue académique mais éventuellement des savoirs qui existent dans certains nombre d’universités et auxquels nous pouvons y avoir accès.

Cette rencontre a été également l’occasion de présenter les activités du ministère de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables, qui vise notamment à la mise en place d’un nouveau modèle énergétique à l’horizon 2030.

A cet effet, monsieur le ministre a évoqué l’importance de la formation scientifique et technologique dans la concrétisation des objectifs du pays dans ce domaine.

Il a annoncé, à cet égard, que l’institut de la transition énergétique et des énergies renouvelables (ITEER) sera ouvert à Sidi Abdellah (Alger), en septembre 2021, dans l’objectif de former, des experts capables de prendre en charge le plan des énergies renouvelables et d’économie d’énergies.

La représentante résidente du PNUD a réitéré son soutien et l’engagement de son institution à mettre tous les moyens nécessaires pour concrétiser une coopération fructueuse, dans les domaines de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables.

Par ailleurs, il a été évoqué la possibilité de l’organisation d’une manifestation avec le PNUD qui aura pour thématique la transition énergétique en Algérie au courant de l’année 2021.

Enfin, le Professeur Chitour a proposé d’organiser d’autres réunions entre les experts des deux parties pour identifier conjointement les axes et projets de coopération à mettre en œuvre, selon le même communiqué.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Maroc-Guinée Bissau : 4 nouveaux accords signés à Rabat – Médias 24

Le Maroc et la Guinée Bissau ont signé, ce mercredi 21 octobre à Rabat, quatre…

40 minutes ago

Comment se fournir en électricité « vraiment » verte ? – Les Échos Start

Publié le 21 oct. 2020 à 19:09Mis à jour le 21 oct. 2020 à 19:19En…

40 minutes ago

Le Premier ministre inaugure l’Ecole nationale supérieure des énergies renouvelables – Algérie Presse Service

BATNA- Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a procédé, mercredi,  à l’inauguration de l'Ecole nationale supérieure…

2 heures ago

Le parc Léo équipé de lampadaires intelligents – L’Hebdo du Vendredi

Les énergies renouvelables ont la côte. Cette fois, c'est le soleil qui est sollicité avec…

3 heures ago

Signature de quatre accords de coopération entre le Maroc et la Guinée Bissau – La Nouvelle Tribune

PARTAGER Signature de quatre accords de coopération entre le Maroc et la Guinée Bissau Le…

3 heures ago

Énergies renouvelables : Les tarifs baissent encore – La France Agricole

Énergies renouvelables réservé aux abonnés 34 min éolien photovoltaïque <!-- --> <!-- --> La baisse…

3 heures ago

This website uses cookies.