Un projet d’énergie renouvelable financé par l’ADFD aux Maldives reçoit une reconnaissance mondiale pour l’innovation – Emirates Agence Nouvelles

ABOU DHABI, 11 octobre 2020 (WAM) – Un projet d’énergie renouvelable aux Maldives, financé par le Fonds de Développement d’Abou Dhabi ou Abu Dhabi Fund for Development (ADFD), a reçu une certification de l’Institut Mondial de l’Innovationu ou Global Innovation Institute (GII), une association professionnelle internationale de certification, d’accréditation et d’adhésion dans le domaine de l’innovation.

La première initiative du genre, pour laquelle l’ADFD a accordé un prêt concessionnel de 22 millions d’AED (6 millions de dollars) en 2015, vise à relever les défis de la gestion des déchets et de l’énergie du pays par la construction d’installations qui utiliseront les déchets de manière écologique pour générer environ 4 MW d’énergie.

Le projet couvrira à terme trois îles de Vandhoo, Addu et Kulhudhuffushi.

S’adressant à une réunion virtuelle sur le projet récemment, le Directeur général du Fonds, Mohamed Seif Al-Suwaidi, a déclaré: « Nous sommes fiers d’avoir financé ce projet, qui correspond parfaitement à notre devise de promouvoir le développement socio-économique dans le monde entier grâce à des initiatives durables et ingénues. Quant à ce projet, il est un exemple de la manière dont des idées innovantes peuvent être mises à profit pour sauver l’environnement et profiter à chaque individu et communauté.

« Nous avons financé le projet en considérant qu’il a un énorme potentiel pour réduire la pollution environnementale et maintenir l’économie des Maldives compétitive et la sécurité des approvisionnements », a-t-il ajouté.

La fourniture d’énergie propre et la gestion intégrée des déchets profiteraient à 122 000 personnes, économiseraient 3,5 millions de litres de diesel par an et réduiraient les émissions de dioxyde de carbone de 9 200 tonnes par an. De plus, il aidera le pays à produire 551 000 litres d’eau dessalée chaque année grâce à une énergie propre, sans parler de l’incinération de 55 000 tonnes de déchets qui réduira la pollution marine.

« L’initiative aide ainsi le gouvernement maldivien à atteindre l’ODD 7, qui vise à garantir à chacun l’accès à des services énergétiques abordables, fiables et modernes d’ici 2030 ; ainsi que l’ODD 15, qui vise à préserver l’environnement », a poursuivi Al-Suwaidi.

Il a souligné le rôle que joue le Fonds pour aider divers pays du monde à atteindre leurs objectifs socio-économiques grâce à des projets d’infrastructure cruciaux.

Al-Suwaidi a réitéré que la reconnaissance du projet par le GII témoignait de l’engagement du Fonds à financer des projets de développement offrant des solutions innovantes et durables.

Les Maldives visent à être une économie à faible émission de carbone et le gouvernement vise à répondre à 30% de la demande d’électricité pendant la journée avec des énergies renouvelables. Addu a déjà atteint son objectif. En accélérant l’effort de transformation énergétique du gouvernement, le projet de valorisation énergétique des déchets préservera l’environnement ainsi que la santé de son industrie touristique.

Reconnaissant la contribution du Fonds d’Abou Dhabi au projet, le Secrétaire permanent du ministère de l’Environnement des Maldives, Ajwad Moustafa, a déclaré: « Nous sommes une économie du tourisme ; nous vendons notre environnement naturel. Pourtant, nous sommes à la traîne en termes de gestion des déchets. L’ADFD a joué un rôle déterminant dans le développement de notre secteur énergétique. Le soutien qu’ils ont fourni pour installer une usine de valorisation énergétique des déchets à Raa Atoll Vandhoo a été le premier du genre. Nous sommes très satisfaits du résultat du projet ».

Le Fonds d’Abou Dhabi pour le développement a commencé ses activités aux Maldives en 1976. Le fonds a depuis soutenu les efforts du gouvernement maldivien en faveur du développement économique et social et lui a permis de relever les défis de développement auxquels il était confronté en finançant des projets couvrant les secteurs les plus importants de l’économie, notamment le logement, les télécommunications, les transports et l’énergie. Le Fonds a jusqu’à présent financé 10 projets de développement d’une valeur totale de plus de 750 millions d’AED.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302876296

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Couplage sectoriel : un terme à la mode souvent mal compris – Magazine Décideurs

L’enjeu du couplage sectoriel est résumé par Clean Energy Wire, un site journalistique allemand spécialisé…

54 minutes ago

Grand Paris Seine et Oise. Projet de plan climat : le public invité à s’exprimer – actu.fr

Par Thomas Richardson Publié le 27 Oct 20 à 9:26  <!-- --> Réduire les consommations…

2 heures ago

Ecomondo Et Key Enegy 2020 : Inauguration En Ligne Du 3 Au 15 Novembre 2020 – Ecoactu

Ecomondo Et Key Enegy 2020 : Inauguration En Ligne Du 3 Au 15 Novembre 2020…

2 heures ago

Finance climat : coup de sang des banques après de nouveaux rapports des ONG – Novethic.fr

Publié le 27 octobre 2020 FINANCE DURABLE Un rapport d’Oxfam sur les banques françaises a…

3 heures ago

Des éoliennes encore plus hautes… grâce à l’impression 3D – Technos et Innovations – L’Usine Nouvelle

La fabrication du béton s’invite au pied des éoliennes. Dans le cadre d’un partenariat annoncé…

3 heures ago

Des éoliennes enciore plus hautes… grâce à l’impression 3D – Technos et Innovations – L’Usine Nouvelle

La fabrication du béton s’invite au pied des éoliennes. Dans le cadre d’un partenariat annoncé…

4 heures ago

This website uses cookies.