Categories: Industry News

Une méga-usine de panneaux photovoltaïques pourrait voir le jour en Moselle – Le Monde

Entre craintes et espoirs, les Lorrains sont passés par toutes les émotions depuis quelques mois. Secoués par l’annonce de la mise en vente de l’usine Smart en juillet, puis rassurés par la reprise opérée par Ineos, ils sont aujourd’hui dans l’attente d’une autre implantation industrielle majeure à Hambach, en Moselle. Juste en face de l’usine automobile, le groupe norvégien REC envisage d’implanter un site de production de panneaux photovoltaïques.

Vente de l’usine Smart : la Moselle industrielle n’a plus confiance en personne

On ne parle pas ici d’une petite unité de production comme la France a pu en accueillir par le passé. Mais d’une usine susceptible de produire 4,5 millions de panneaux chaque année au démarrage, et même jusqu’à 9 millions de panneaux à l’issue de la deuxième phase d’investissement. On attend 1 500 emplois dans un premier temps, et 2 500 en phase 2.

Ce lundi 14 décembre, sous l’égide de la Commission nationale du débat public, une concertation préalable est lancée, afin d’informer le public et de recueillir son avis. « Le mot préalable est très important, prévient Cemil Seber, directeur général de Rec Solar EMEA GmbH. Compte tenu de la taille du projet et du montant de l’investissement, il reste encore des étapes importantes à franchir avant d’acter cet investissement. Mais notre volonté de réaliser cette expansion en Europe est forte. »

Engouement européen

Pourtant, Hambach est actuellement le seul site d’implantation sur lequel travaille REC en Europe. « C’est notre projet prioritaire et le plus abouti », a confirmé M. Seber au Républicain lorrain, jeudi 10 décembre. « Nous allons tout faire pour communiquer notre décision finale au mois de mars », précise le dirigeant. Le groupe norvégien, leader européen de l’énergie solaire, a annoncé qu’il communiquerait sa décision finale au mois de mars. D’ici là, il va tenter de boucler le tour de table financier. L’investissement prévisionnel s’élève à plus de 1 milliard d’euros à l’issue des deux premières phases.

Bénéficiant d’une technologie performante, l’hétérojonction, ces panneaux solaires produiront chaque année l’équivalent d’un réacteur nucléaire de 900 MW

« C’est en bonne voie, il y a déjà des engagements de la part de Bpifrance et de la Caisse des dépôts, croit savoir le président du Syndicat des énergies renouvelables, Jean-Louis Bal. Il faut dire que cette implantation a un intérêt stratégique majeur pour le développement des énergies renouvelables en France. Nos détracteurs affirment souvent que les énergies renouvelables ne génèrent pas de développement industriel dans le pays, ce qui est d’ailleurs inexact, notamment dans le domaine de l’éolien. Mais, avec ce projet, le solaire va créer des milliers d’emplois directs en France. J’ajoute que les panneaux qui y seront fabriqués vont bénéficier d’une technologie mise au point par l’Institut national de l’énergie solaire. Ce sera la plus performante sur le marché. »

Il vous reste 53.69% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Fès : Conférence internationale sur les technologies numériques, les 29 et 30 janvier – Hespress Français

Organisé en partenariat avec la société marocaine d’électronique, d’électrotechnique et d’automatique (SMEEA) et le centre…

38 minutes ago

Aker Horizon débourse 1 milliard d’euros pour l’acquisition de Mainstream – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) - Face à la transition énergétique en marche, les entreprises pétrolières ne sont…

1 heure ago

Création en 2021 d’une entreprise de production des énergies renouvelables – Algérie Presse Service

La mouture du projet de loi électorale distribuée aux partis politiques pour enrichissement - mardi…

2 heures ago

Info Contexte – Le rapport qui contrarie les projets nucléaires de l’État – Contexte

« Moi, j’ai besoin du nucléaire. » Au détour de son entretien à Brut le 4 décembre 2020, Emmanuel Macron…

3 heures ago

Les candidatures au «Green Business Incubator» ouvertes jusqu’au 19 février – LE MATiN

Les startups et les TPE s’activant dans les énergies renouvelables et les technologies vertes peuvent,…

3 heures ago

Neutralité carbone: la tentation de Joe Biden? – Journal de l’environnement – journaldelenvironnement.net

Joe Biden va-t-il financer les aspirateurs à carbone?Carbon Engineering Pour décarboner leurs activités, nombre de…

4 heures ago

This website uses cookies.