Une première femme autochtone au sein d’un Cabinet américain | Élections américaines 2020 – ICI.Radio-Canada.ca

La nouvelle, initialement rapportée par le Washington Post, a été confirmée par plusieurs médias, dont le New York Times et Axios.

Cette nomination est d’autant plus significative que le département que dirigerait la femme de 60 ans supervise les ressources naturelles du pays, y compris sur les terres autochtones. Les relations entre les 574 communautés reconnues par le gouvernement fédéral et le département de l’Intérieur ont souvent été tendues.

Membre de la nation Laguna Pueblo, Deb Haaland, qui représente un district du Nouveau Mexique, a été réélue en novembre à la Chambre des représentants.

Lors des élections de mi-mandat, en 2018, elle et sa collègue du Kansas Sharice Davids sont devenues les premières femmes autochtones jamais élues au Congrès.

En 1929, Charles Curtis, qu’avait choisi Herbert Hoover comme éventuel vice-président, était devenu le premier Autochtone au sein d’un Cabinet. Une poignée de femmes autochtones ont ensuite servi dans des administrations américaines, mais jamais à ce niveau.

Dirigé presque exclusivement par des hommes blancs, le département de l’Intérieur n’a eu jusqu’ici que deux femmes à sa tête parmi les 53 secrétaires qui ont occupé le poste de en quelque 170 ans (trois en comptant une secrétaire par intérim).

Virage vert

Sur son site web, le département de l’Intérieur se décrit lui-même comme l’intendant et le gestionnaire des ressources naturelles américaines, y compris le pétrole, le gaz, le charbon propre, l’hydroélectricité et les sources d’énergie renouvelables.

Dans les faits, le département est largement axé sur le développement des combustibles fossiles.

Selon le Washington Post, Deb Haaland s’est engagée à en faire un promoteur des énergies renouvelables et des politiques visant à s’attaquer aux changements climatiques.

Selon le Washington Post, le département supervise aussi de vastes zones protégées, dont près d’un demi-million de kilomètres carrés d’habitats sauvages et 422 parcs nationaux ainsi que des monuments nationaux et des refuges fauniques.

À lire aussi :

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

La FNCCR inquiète du projet « Hercule » d’EDF – Construction Cayola

La FNCCR s’est fendue d’un long communiqué expliquant ses inquiétudes vis-à-vis du projet Hercule de…

35 minutes ago

Décathlon rachète l’énergie solaire de ses clients en échange d’un chèque – l’avenir.net

Decathlon propose désormais à ses clients de racheter leur surplus d’énergie solaire en échange d’un…

35 minutes ago

Le siège mondial de Mercury Marine passe au photovoltaïque – ActuNautique

Mercury Marine, le constructeur américain de moteurs marins inboard et hors-bord, vient de finaliser l'installation…

45 minutes ago

Des formations sur l’énergie – Construction Cayola

L’Iris, association reconnue d’utilité publique qui propose des cycles de formations courtes, met un coup de…

1 heure ago

Les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles pour la première fois en Europe – Trends-Tendances

Les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles comme source de production d'électricité pour la…

2 heures ago

Energies renouvelables : Nuveen acquiert Glennmont Partners – Immoweek

« En 2020, l’immobilier logistique a démontré toute sa solidité » affirme René Jeannenot, le directeur du…

2 heures ago

This website uses cookies.