Université Batna 2 : Projet de plate-forme technologique pour les énergies renouvelables – El Moudjahid

«Des études concernant ce projet d’une capacité estimée à 2 mégawatts sont en cours», a précisé ce responsable, indiquant que la plate-forme sera dédiée aux diverses énergies renouvelables, notamment solaire, éolienne et biomasse, en plus d’une cheminée énergétique.

Pour concrétiser cet «immense et important projet», souligne le même responsable, une enveloppe financière de 80 millions de dinars a été allouée pour le volet génie civil et conception de la plate-forme technologique qui se présentera sous forme de complexes, dont chacun sera dédié à une énergie renouvelable, et ce, en plus de la réalisation d’une cheminée énergétique de haute technologie et première du genre au niveau national.

Le projet, qui sera abrité par l’université Batna 2, jouxtant le siège de l’école supérieure des énergies renouvelables, l’environnement et le développement durable, domiciliée à Batna conformément à un décret exécutif publié récemment dans le Journal officiel et qui ouvrira officiellement ses portes à la prochaine rentrée universitaire, permettra de produire de l’énergie pour l’université de Batna et accueillera des travaux de recherches scientifiques dans le domaine des énergies renouvelables, que ce soit ceux des professeurs ou des étudiants de différentes régions du pays, a fait savoir, M. Samadi.

Selon ce même responsable, ce projet est venu renforcer les acquis scientifiques de cette université, notamment le centre de calcul à haute performance et les dernières technologies modernes dont Batna a bénéficié il y a environ trois mois, soulignant que ce projet, destiné à la recherche scientifique, aux calculs précis et importants, sera ouvert à tous les chercheurs et étudiants de différentes régions du pays en raison de son caractère unique et de ses propriétés scientifiques, notamment sa haute capacité de calcul.

La même source a fait savoir, par ailleurs, que l’année universitaire 2019/2020 a vu le renforcement de nombreuses disciplines, notamment l’électronique, l’électrotechnique, la mécanique, la prévention, la sécurité et la biologie, par des équipements pédagogiques modernes, en plus du renforcement des spécialités existantes dans les 27 laboratoires de recherche de l’université Batna 2, en sus de la salle blanche qui a ouvert ses portes en 2000, et qui était première du genre au niveau national.

A noter que l’université Batna 2 Chahid Mustapha-Benboulaid, comportant cinq Facultés et trois instituts avec des spécialités à caractère scientifique, compte un effectif total de plus de 31.000 étudiants.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Electricité verte : est-ce vraiment plus écologique ? – Selectra

Les offres vertes sont très nombreuses sur le marché de l'électricité dans l'Hexagone. Selon le…

16 minutes ago

14’000 emplois pourraient être créés grâce à l’énergie solaire – RTN

Selon la Fondation suisse pour l'énergie (SES), une 'offensive solaire courageuse' pourrait déboucher sur la…

1 heure ago

Luxtram met du soleil sur sa route – Luxemburger Wort – Edition Francophone

Après une phase test, les panneaux photovoltaïques installés au-dessus du centre de remisage des tramways…

1 heure ago

Les projets autour de l’hydrogène comme source d’énergie se multiplient – Journal La Croix

L’avenir de l’hydrogène comme source d’énergie se précise, même si toutes les interrogations ne sont…

1 heure ago

«Green Business: un avenir à petits pas…» – PAPERJAM

Écologie et Green Business Logisticiens et transporteurs routiers, nous ne sommes pas créateurs de Green…

2 heures ago

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique pour donner un coup d’accélérateur – Environnement – L’Usine Nouvelle

Barbara Pompili, la nouvelle ministre de la Transition écologique et solidaire va devoir montrer la…

3 heures ago

This website uses cookies.