Véhicules électriques: pourquoi Total rachète des points de charge londoniens à Bolloré – La Tribune

Le groupe pétrolier français Total a annoncé mardi l’acquisition de plus de la moitié des points de charge pour véhicules électriques de Londres auprès du groupe Bolloré.

Avec l’acquisition de la société Blue Point London, « Total reprend la gestion et l’exploitation du réseau Source London, premier réseau de recharge pour véhicules électriques de Londres avec plus de 1.600 points de charge installés dans les rues de la capitale britannique », selon le communiqué du groupe pétrolier.

« Électricité garantie à 100% d’origine renouvelable »

Total promet d’alimenter ce réseau de recharge « avec de l’électricité garantie à 100% d’origine renouvelable » fournie par sa filiale Total Gas & Power Limited.

Lire aussi : Total poursuit ses investissements dans l’éolien

La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année.

« En associant aujourd’hui ces infrastructures existantes au savoir-faire de Total en matière d’installation, d’exploitation et de gestion de réseaux publics de recharge pour véhicules électriques, nous entamons une nouvelle phase d’expansion en faveur de la mobilité électrique à Londres », a déclaré Alexis Vovk, directeur marketing et services de Total, cité dans le communiqué.

Le groupe exploite déjà des points de charge dans la région d’Amsterdam aux Pays-Bas et de Bruxelles en Belgique, et espère opérer plus de 150.000 points de charge pour véhicules électriques d’ici à 2025.

Lire aussi : « Airbus des batteries » : PSA (avec Opel) et Total (avec Saft) lancent enfin leur co-entreprise

Total s’est engagé à la neutralité carbone en Europe en 2050 et a pour objectif d’installer 25 gigawatts de capacités d’énergies renouvelables d’ici à 2025.

Le transfert d’activités n’aura aucun impact pour les utilisateurs de Source London, précise le groupe, qui emploie déjà 2.000 personnes au Royaume-Uni.

Bolloré en difficulté dans l’autopartage de véhicules électriques

Si les intentions de l’acheteur dans cette opération sont explicites, il est plus compliqué de comprendre celles du vendeur, le groupe Bolloré, en l’absence de communication de sa part à l’heure actuelle.

Tout au plus peut-on imaginer que cette opération s’inscrit dans un contexte de désengagement du groupe dans l’autopartage de véhicules électriques.

Pour mémoire, après Paris en 2018 et Lyon à la fin de l’été 2020, Bordeaux a également vu son service d’autopartage, baptisé BlueCub (CUB pour Communauté urbaine de Bordeaux), cesser ses activités à compter du 31 août.

Lire aussi : Quel bilan pour le système d’autopartage Yea! à Bordeaux ?

« Malgré tous nos efforts depuis désormais plus de 6 ans, le manque de rentabilité du service, situation accentuée ces derniers temps par la crise sanitaire et économique liée au Covid-19, nous amène à prendre cette difficile décision », avait expliqué fin juillet le groupe Bolloré dans un courrier pour justifier la décision du groupe.

Après Autolib à Paris et Bluely à Lyon, il s’agit donc du troisième service développé par le groupe Bolloré qui met fin à ses activités dans l’Hexagone, le groupe exploitant également des réseaux similaires à Turin (Italie) et à Singapour, dont l’avenir fait l’objet de réflexions au sein du groupe, a-t-on assuré de source proche.

(Avec AFP)

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Vent d’optimisme à la tête de Boralex – Le Journal de Montréal

La relance de la filière éolienne par Hydro-Québec et l’élection récente de Joe Biden à…

1 heure ago

Togo : CFAO Technology présente son ascenseur Otis GeN2 – AFRICA RENDEZ VOUS – L’Afrique, par des Africains – africardv.com

CFAO Technology & Energy a présenté son nouveau ascenseur aux architectes et aux professionnels du…

3 heures ago

Enel S p A : prévoit d’investir 160 milliards d’euros d’ici 2030 dans les énergies renouvelables – Zonebourse.com

MILAN (Reuters) - Enel va investir 160 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années…

4 heures ago

Covid-19 : maigre réponse dans le secteur des énergies renouvelables – Afrique Sub-Saharienne – SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

[NAIROBI] Selon une étude, jusqu’en juin de cette année, seuls trois pays africains, le Burkina…

7 heures ago

Nationale – Cap sur les énergies renouvelables – L’Expression

Un plan d’action commun en matière de transition énergétique et d’énergies renouvelables est programmé. Afin…

7 heures ago

Côte d’Ivoire: 75 titulaires du BT et du BAC technique formés aux métiers de l’électricité – Journal du Gabon

Publié le 23.11.2020 à 23h18 par APA Soixante-quinze (75) apprenants titulaires du Brevet de technicien…

8 heures ago

This website uses cookies.