Vendée : le très ambitieux projet pour la planète de Raphaël Dinelli – Le Journal des Sables

Le projet Eraole, c’est l’idée de Raphaël Dinelli, sa conception, son rêve ! Créer l’aviation du futur.

Publié le 22 Juin 20 à 15:48|Modifié le 22 Juin 20 à 15:49

Eraole a volé très haut, et ce n’est pas fini (© RD.)

Raphaël Dinelli ! Son nom revient régulièrement défrayer la chronique aux Sables-d’Olonne.

Aventurier ? Peut-être, navigateur ? C’est sûr, pilote d’avion. C’est prouvé désormais.

Raphaël Dinelli est amoureux de l’air et de l’eau et par-dessus tout formé à l’école de la terre et de sa destinée. Les Vendée Globe, avec diverses fortunes de mer, laissent la trace de son trait de courage. Ses expérimentations dans les énergies renouvelables sont la révélation d’une volonté inexorable d’envisager la sauvegarde de la planète.

Le projet Eraole

Le projet Eraole, c’est son idée. C’est dans le laboratoire Océan Vital qu’elle voit le jour. La Fondation Océan Vital qu’il dirige vise à protéger les océans et la planète des pollutions et des émissions massives de CO2. Elle expérimente des équipements innovants en utilisant les énergies renouvelables au travers de programmes de recherche et de leurs applications.

Depuis 2010

C’est là qu’en 2010 naît le prototype Eraole.

Depuis, l’expérimentation suit son cours. Eraole vole.

Ce vendredi 29 mai 2020, Eraole et son créateur réalisent ensemble un nouveau record, 10 121 pieds d’altitude et 10 h 37 de vol par 4 degrés. Le pilote témoigne :

C’est une belle performance pour un avion électrique multi-hybridé avec très peu de puissance. Avec maintenant plus de 200 heures au compteur cette chaîne de traction innovante et brevetée peut séduire des investisseurs pour une industrialisation du concept et continuer de nouveaux records pour développer l’aviation du futur. »

En 2021, on tentera la traversée de la Méditerranée de Perpignan à Alger sur les traces de Roland Garros.

Avec Thomas Pesquet ?

C’est la suite envisagée de l’histoire. L’ingénieur le sait maintenant, il faut penser plus puissant et plus grand pour pouvoir traverser l’Atlantique dans le sillage de Lindbergh, Eraole 1 est trop confiné pour tenir sur le plan humain.

Ce nouvel avion, Eraole 2, construit sur les mêmes bases, pourra le permettre. La traversée est prévue en 2025. Et il faudra aller plus loin encore pour convaincre.

Alors pour cela, Raphaël Dinelli a de grandes ambitions :

Le Graal absolu, c’est de faire le tour du monde sans escale en vol électrique. Pour cela, il faut un co-équipier, et le co-pilote idéal serait pour moi Thomas Pesquet ! Parce que son aptitude et son expérience à bord seraient incontestables, mais aussi pour ce qu’il représente. Lui qui a vu d’en haut que la planète est bleue peut maintenant redescendre pour expliquer ici comment elle peut le rester. Eraole grandit dans cet esprit. »

Et ce défi-là est annoncé pour 2026.

Lire aussi : Vendée : Eraole, l’avion du futur de Raphaël Dinelli, va plus loin encore

Lire aussi : Les Sables-d’Olonne. Eraole, l’avion 100 % électrique de Raphaël Dinelli, se lance dans un tour de France

Le transfert industriel

Parce qu’en fait c’est le but ! Démontrer que ces avions sont ceux du futur ! La suite du projet, c’est de construire ce biplace dédié à la formation des pilotes, il remplacerait les machines actuelles « qui consomment et polluent », et il ferait sans doute baisser le prix de l’heure de vol de 30 %.

La sécurité de ces vols « ne pose aucun problème, tous les systèmes sont redondés en parallèle, on peut toujours rentrer. » Et viendrait ensuite une troisième génération dédiée à l’aviation d’affaires, des aéronefs de 4 à 6 places, il faut pour cela que des investisseurs y croient.

Raphaël appuie toute cette idéologie, toute cette recherche, toute cette conception sur les bases reçues dans son enfance, d’une famille attachée à la terre, persuadée qu’il faut évoluer dans la modernité sans jamais maltraiter la planète bleue.

Thomas Pesquet sera-t-il de l’aventure ? (© Wikipédia.)

Laboratoire Océan Vital – mail : raphael@laboratoire-ocean-vital.com – 06 20 95 23 67.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

« Peak oil » : l’industrie pétrolière dans le doute – lantenne.com

les pétroliers dévalorisent leurs actifs © Shell Autour des mêmes thèmes La chute des cours…

12 minutes ago

Nucléaire : entre les « pros » et les « antis », pourquoi tant de débats ? – ID, L’info Durable

Lundi 29 juin à Fessenheim, la plus vieille centrale française a définitivement tiré sa révérence. Pourtant,…

1 heure ago

Assurance : le nombre de requêtes auprès du BCT construction a explosé en 2019 – Moniteur

Le Bureau central de tarification (BCT) publie son dernier rapport d'activité. En 2019, sa section…

2 heures ago

Energie – Le Japon envisage d’arrêter ses vieilles centrales à charbon – 24 heures

Le pays souhaite que les énergies renouvelables deviennent une source d’électricité majeure d’ici 2030. Mis…

2 heures ago

Le plan des armées françaises pour optimiser leur consommation d’énergie – Défense – L’Usine Nouvelle

La ministre des Armées Florence Parly est attendue dans l’après-midi du 3 juillet 2020 à…

3 heures ago

AVIGNON : Belle dynamique pour le financement participatif solaire dans le Vaucluse – La lettre économique et politique de PACA – Presse Agence

03 Juil2020 Written by Floriane. Posted in INFOS NATIONALES Le financement participatif en actions dédié…

3 heures ago

This website uses cookies.