Vers une évolution de notre système économique ? – Le Taurillon

Avec la crise sanitaire liée au Covid 19, notre système économique se heurte à une volonté de changement des différentes populations, demandant un monde plus écologique ou environnementaliste et plus social. En effet, cette crise comme l’a été la crise de 2008 montre que notre système capitaliste mondialisé actuel est instable. Les partisans du libéralisme pensent que notre système n’a fait qu’évoluer depuis la fin du 19e siècle et qu’il le fera face à chaque crise.

Prise en compte du contexte de crise environnemental

Le premier point souligné par les théories capitalistes est que nous pouvons décarboner notre économie via l’investissement dans notre système de production. Pour ce faire, de nombreux pays investissent dans la décarbonisation de leur production d’électricité avec notamment les énergies renouvelables ou encore le nucléaire. Le second investissement n’est autre que celui de l’hydrogène, vu comme le « nouvel Or noir » au vu de son importance future dans le domaine des transports mais aussi de l’industrie.

Les techniques de production de ce « nouvel Or noir » sont multiples :

Le reformage du gaz naturel à la vapeur d’eau : faire réagir du méthane avec de l’eau pour obtenir un mélange contenant de l’hydrogène et du CO2
La gazéification permet de produire, par combustion, un mélange de CO et d’H2 à partir de charbon (solution qui émet beaucoup de CO2) ou de biomasse
L’hydrogène peut aussi être produit à partir d’eau et d’électricité, c’est l’électrolyse de l’eau. Avec l’accroissement des moyens de production d’électricité décarbonés (nucléaire (hydrogène jaune) et ENR (hydrogène vert)), la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau et son utilisation dans le cadre de la transition énergétique sont à l’étude.

En 2019, la Commission européenne a présenté son projet de Green Deal posant alors, les bases d’une Union européenne environnementaliste, tout en visant une neutralité climatique à l’aube 2050.

Ce pacte vert européen aura pour projet de :
Investir dans des technologies respectueuses de l’environnement ;
Soutenir l’innovation dans l’industrie ;
Déployer des moyens de transport privé et public plus propres, plus abordables et plus sains ;
Décarboner le secteur de l’énergie ;
Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments ;
Travailler avec des partenaires internationaux pour améliorer les normes environnementales mondiales.

A la suite de l’annonce du plan de relance européen historique de 750 milliards d’euros (dont 500 sous forme de subventions), l’Union Européenne doit limiter l’emprise de la dette en inventant des ressources propres. Pour ce faire, de nombreuses taxes sont à l’étude, dont :
La taxe sur les transactions financières ;
La taxe carbone aux frontières ;
La taxe GAFAM ;
La taxe plastique.

Révolution industrielle 4.0

Par ailleurs, la crise sanitaire que nous vivons n’a en aucun cas freiné l’investissement de l’innovation industrielle. L’industrie 4.0 liée aux nouvelles technologiques numériques apportera plus d’intelligence et de flexibilité à notre outil de production. Le premier apport de cette révolution sera le basculement de la production en série vers de la customisation de masse. En effet, la production de masse était le point clé de l’industrie 2.0 et 3.0. Bien que ce système ait permis à la population mondiale de ne manquer de rien, celui-ci présente des limites. La production en série n’est, de ce fait, pas faite pour la customisation et les entreprises sont susceptibles de produire toujours plus de produits sans savoir si son stock va être rapidement écoulé. La customisation de masse permettra de pallier à ces problèmes en produisant que ce qu’a l’intention d’acheter le client tout en lui proposant un moyen de customiser son produit. Tout en restant dans l’apport qu’auront les nouvelles technologies du numérique, nous pouvons parler de la 5ème génération de réseau sans fil qui arrivera courant début 2021 en France, alors que la Corée est déjà en train de déployer la 6e génération.

Grâce à sa faible latence, la 5g permettrait de :
Faciliter l’interaction entre machines ;
Supprimer l’effet perturbateur des boucles de régulation
Rendre performant les capteurs sans fil ;
Améliorer le fonctionnement des véhicules autonomes
Visualiser en temps réel une machine avec un casque à réalité augmenté

Le mélange de technologie aura aussi un impact futur sur le fonctionnement de nos villes (« smart cities »). La ville intelligente qui est un nouveau concept de développement urbain améliorera la qualité de vie des citadins en rendant la ville plus adaptative et efficace. Le périmètre couvrant ce nouveau mode de gestion des villes inclut notamment : les infrastructures publiques (bâtiments, mobiliers urbains, domotique, etc.), les réseaux (eau, électricité, gaz, télécoms) ; les transports (transports publics, routes et voitures intelligentes, covoiturage, mobilités dites douces – à vélo, à pied, etc.) ; les e-services et e-administrations.

Nous pouvons voir que notre système économico-financier est instable en plus d’être irrespectueux de l’environnement. Les partisans de la croissance verte, pensent que l’arrivée du monde vert n’est possible que grâce à l’investissement qui doit être pragmatique et efficace en plus de la mise en place des réformes ayant pour but de placer un cadre.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Ellipse investit pour les énergies renouvelables – Essor Loire

le 17 janvier 2021 - Laurie Joanou - Immobilier et BTP @Ellipse - Ellipse est…

5 heures ago

Le Matin – L’Irena tient sa 11e session dans un contexte contrasté – LE MATiN

La transition énergétique comme un investissement dans un avenir résilient constitue l’axe principal autour duquel…

6 heures ago

Un bivouac plus « écolo » sur le Dakar d’ici 2024 – Motorsport.com Suisse

Le Dakar veut devenir plus vert. ASO, organisateur de l'épreuve, a annoncé sa volonté d'avoir…

7 heures ago

Le solaire sera-t-il le nouveau Roi des énergies ? Solaire – Révolution Énergétique

L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a publié ce 13 octobre son traditionnel rapport annuel : le…

8 heures ago

EDF: nouvelle mobilisation des syndicats mardi pour protester contre le projet « Hercule » – BFMTV

Les syndicats organisent mardi une nouvelle journée de mobilisation contre le projet "Hercule" qui prévoit…

12 heures ago

Alerte sur les systèmes électriques en Europe – Journal La Croix

L’Europe risque-t-elle de manquer de courant en 2030 ? C’est la question posée par France…

14 heures ago

This website uses cookies.