[Vidéo] Batteries électriques : une députée écologiste confond uranium et lithium – Valeurs Actuelles

Invitée à débattre de l’électrique sur Public Sénat, l’eurodéputée écologiste Karima Delli a avancé des chiffres qui semblent erronés.

A Paris, Anne Hidalgo a donné la priorité aux vélos et aux trottinettes électriques depuis le confinement. Mais un récent rapport indiquait que ces dernières alourdissaient le bilan carbone de la ville. Invitée à régir sur ce sujet par Public Sénat, l’eurodéputée EELV Karima Delli s’est quelque peu emmêlée les pinceaux lorsqu’on lui a fait remarquer que l’électrique avait des conséquences non négligeables sur l’environnement. « Oui, une batterie électrique, il faut savoir que les premiers matériaux ce sont de l’uranium », a-t-elle lancé. Or, même si elles contiennent sans doute des traces de minerais, les batteries électriques sont faites essentiellement de lithium.

De nombreux sites spécialisés dans l’automobile rappellent que « la voiture électrique n’utilise pas de carburant d’origine fossile, mais tire son énergie d’une lourde batterie qui contient du lithium, du cobalt et/ou du manganèse ». Et donc que tous sont des métaux. Karima Delli a ajouté : « Vous savez, en France, on n’a pas de pétrole, on n’a pas d’uranium mais on a des idées. » De quoi faire sourire certains internautes qui soulignent la « nullité de cette députée écologiste », et d’autres qui stigmatisent « un niveau de bullshit olympique ».

L’Allemagne bon élève ?

Car celle qui est aussi présidente de la Commission du transport du Parlement européen, a continué. « Si tout le monde a une voiture électrique, il faudra encore cinq centrales nucléaires. Ce n’est pas possible. Lorsqu’on parle d’électrique, il faut investir dans les énergies renouvelables. On a un retard monstrueux par rapport aux Allemands ou d’autres pays. Dans note parc énergétique, cela ne représente que 3%. En Allemagne, c’est environ 60% », a-t-elle ajouté, chiffres à l’appui.

Or, d’après les statistiques en libre accès du réseau RTE, la part des énergies renouvelables en France s’élève à bien plus que 3% : 11,2% pour l’hydraulique, 6,3% pour l’éolien, 2,2% pour le solaire et 1,8% pour les bioénergies. Soit un total de 21,5%… De plus en Allemagne, la part des énergies vertes ne représenterait que 46% environ contrairement à ce qu’avance l’eurodéputée. Toujours selon RTE, la France produirait 60% de son électricité via les énergies nucléaires.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Couplage sectoriel : un terme à la mode souvent mal compris – Magazine Décideurs

L’enjeu du couplage sectoriel est résumé par Clean Energy Wire, un site journalistique allemand spécialisé…

60 minutes ago

Grand Paris Seine et Oise. Projet de plan climat : le public invité à s’exprimer – actu.fr

Par Thomas Richardson Publié le 27 Oct 20 à 9:26  <!-- --> Réduire les consommations…

2 heures ago

Ecomondo Et Key Enegy 2020 : Inauguration En Ligne Du 3 Au 15 Novembre 2020 – Ecoactu

Ecomondo Et Key Enegy 2020 : Inauguration En Ligne Du 3 Au 15 Novembre 2020…

2 heures ago

Finance climat : coup de sang des banques après de nouveaux rapports des ONG – Novethic.fr

Publié le 27 octobre 2020 FINANCE DURABLE Un rapport d’Oxfam sur les banques françaises a…

3 heures ago

Des éoliennes encore plus hautes… grâce à l’impression 3D – Technos et Innovations – L’Usine Nouvelle

La fabrication du béton s’invite au pied des éoliennes. Dans le cadre d’un partenariat annoncé…

3 heures ago

Des éoliennes enciore plus hautes… grâce à l’impression 3D – Technos et Innovations – L’Usine Nouvelle

La fabrication du béton s’invite au pied des éoliennes. Dans le cadre d’un partenariat annoncé…

4 heures ago

This website uses cookies.