Vidéo. Journée nationale du migrant: nouvel hommage à nos MRE – Le360.ma

Malgré les difficultés liées au Covid-19, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont continué avec dévouement et abnégation à participer à la reprise économique et sociale du Royaume du Maroc. Un hommage appuyé leur a été rendu. Les détails.

C’est un vibrant hommage qu’ont ainsi exprimé la ministre déléguée en charge des MRE, Nezha El Ouafi, et le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine de l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf, lors d’une vidéoconférence organisée, ce lundi 10 août à Rabat, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale du migrant.

Plusieurs experts marocains ainsi que des membres du «Réseau des compétences» de l’étranger ont participé aux travaux de deux thématiques portant sur «les contributions des MRE dans les projets de développement du Maroc» (industrie, immobilier, énergies renouvelables, médecine, justice, agriculture) et «l’entrepreneuriat et les investissements».

Parmi les 6 millions de MRE, a-t-il été noté durant la conférence, figurent des milliers de compétences, notamment des ingénieurs, des médecins, des avocats, des hommes et femmes d’affaires.

Lors de son intervention, Nezha El Ouafi a rendu hommage au rôle que jouent les MRE dans le cadre du développement du pays. «Ils contribuent à la réalisation de nombreux projets. C’est pour cette raison que le gouvernement agit pour régler les problèmes auxquels ils sont confrontés au Maroc ou ailleurs», a-t-elle indiqué.

Pour sa part, Abdellah Boussouf, secrétaire général du CCME, a lancé un «message d’espoir aux MRE», soulignant l’important intérêt que leur accorde le roi Mohammed VI.

Il a par ailleurs noté avec satisfaction que les MRE, malgré la crise de Covid-19, ont continué à transférer des fonds vers le Maroc. «Le flux des recettes en devises des MRE a certes diminué, mais les opérations de virement ont continué», a-t-il expliqué.

Quant au directeur de la Coopération et du partenariat au ministère de l’Enseignement supérieur, Anas Bennani, il a évoqué, lors de cette journée nationale, «le réseau d’initiatives qui marche très très bien, celui-ci permettant de mobiliser toute la diaspora marocaine installée à l’étranger pour contribuer à la recherche scientifique au Maroc».

Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), quelque 17% de la diaspora marocaine établie à l’étranger ont des diplômes universitaires. La plupart (70%) résident en France, en Espagne ou en Italie.

[embedded content]
admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Premier site de stockage d’électricité sur batteries à proximité d’éoliennes pour RTE – Quotidien des Usines – L’Usine Nouvelle

Pour garantir l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité en France, RTE mise sur…

47 minutes ago

Energies, Economie, Pétrole: Revue Mondiale Septembre 2020 – Le Temps

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l’agenda:– World…

47 minutes ago

Le cabinet LPA-CGR avocats conseille Valorem – Affiches Parisiennes

le 30 septembre 2020 - AP REDACTION - Entreprise - Vie des entreprises @ DR…

2 heures ago

Energies renouvelables : Des OSC évaluent l’état des installations solaires dans les services sociaux de base – LeFaso.net

Disposer davantage d’éléments pour soutenir leur plaidoyer sur l’accès des populations aux services des énergies…

2 heures ago

En Bourse, la transition vers les valeurs plus durables s’opère – Le Journal de Montréal

Au revoir pétrole et industries fossiles, bonjour électricité renouvelable et efficience énergétique: les investisseurs se…

2 heures ago

Les géants du pétrole engagent leur transition verte – Le Télégramme

Lecture : 3 minutes La récession causée par la pandémie de covid-19 a fait plonger…

2 heures ago

This website uses cookies.