Voitures électriques : un nouveau défi pour les territoires – maville.com

Depuis le déconfinement, les ventes de voitures électrifiées (électriques et hybrides rechargeables) ont explosé avec, en particulier, une hausse des immatriculations électriques de 132 %. 2020 marque l’avènement de cette motorisation. Lors du récent salon EVER de Monaco consacré aux véhicules innovants, la question n’était plus de savoir si les usagers franchiraient le pas, mais comment les territoires vont accompagner cette transition pour ne pas la freiner.

« Pour l’électrique, la clef reste l’autonomie, explique ainsi l’économiste Christophe Bonnery, vice-président de l’IAEE (Association internationale pour l’économie d’énergie). Mais il faut aussi et surtout que le consommateur sache précisément combien de kilomètres il parcourt. Connaître pour anticiper. Dans ce cadre, les territoires à énergie positive sont les plus attractifs. »

100 000 emplois en perspective d’ici 2028

Ils se révèlent déterminants dans la transition énergétique. Et certaines intercommunalités, départements, régions, s’engagent sur cette voie à énergie positive qui vise à réduire leurs besoins tout en les couvrant par des énergies renouvelables locales à l’image de la Vendée. Dans ce département, sur le total d’électricité renouvelable produit localement (550 GWh) 21 % sont déjà le fait de Vendée Énergie.

D’autres déploient leurs ambitions à partir de réseaux intelligents et aspirent à une autonomie locale, en facilitant la mobilité durable, l’autoconsommation, le stockage d’électricité et les nouveaux usages. De surcroît : « d’ici 2028, le déploiement d’énergie renouvelable à destination de la mobilité va générer environ 100 000 emplois dans ces territoires » , continue Christophe Bonnery.

https://twitter.com/Ch_Bonnery/status/1304108750018695170?ref_src=twsrc%5Etfw

L’impulsion doit être donnée pour que le maillage des bornes de recharges s’effectue au mieux, que des solutions soient trouvées pour les habitats collectifs où il est plus compliqué de recharger sa voiture que dans une maison individuelle. Rien ne sert de les multiplier, mieux vaut les positionner aux bons endroits. En avance dans ce domaine, la Vendée avait ainsi initialement prévu de déployer 300 bornes mais se contente de 101, localisées en fonction des besoins.

Aux constructeurs automobiles aussi de travailler avec énergéticiens et collectivités locales. « Il existe aujourd’hui 29 800 bornes en France, explique Vincent Salimon, président de BMW France. Par un abonnement spécifique, nous offrons aux clients la possibilité d’en utiliser 25 000 ! Si l’on veut que la voiture électrique progresse il faut informer nos clients mais aussi accompagner le développement des infrastructures. » Vendre des voitures électriques très bien ; leur permettre de rouler c’est mieux.

L’exemple vendéen

Lors du salon monégasque, les explications fournies par Laurent Favreau, vice-président du SyDEV (Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée) ne sont pas passées inaperçues. Maillage des bornes électriques, déploiement d’ombrières dotées de panneaux solaires évitant ainsi de les installer sur des terrains agricoles, soutien au Bio GNV (gaz naturel pour véhicule) ou encore le projet H2Ouest qui verra le parc éolien de Bouin produire de l’hydrogène à destination de la mobilité, les initiatives sont nombreuses.

Dès juin 2021, 300 kg sortiront quotidiennement du site de Bouin, permettant d’alimenter les bennes à ordure du département, les bus de la ville du Mans, les voitures particulières… Et même les bolides des 24 Heures du Mans en 2024. En septembre 2021 sera inaugurée une station pilote à La Roche-sur-Yon où particuliers et professionnels pourront alimenter leurs véhicules en électricité, GNV et hydrogène !

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Entretien. Reconfinement en Europe et recomposition des chaînes d’approvisionnement: quels impacts sur le Maroc? – Le360.ma

Selin Özyurt, économiste senior chez Euler Hermès-Allianz, analyse les derniers développements de la crise sanitaire…

3 minutes ago

Ville nouvelle de Hassi Messaoud: le projet mis sous la tutelle du ministère de l’Habitat – Algérie Presse Service

ALGER - Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud (Ouargla) a été…

55 minutes ago

Rennes. L’exposition événement Kaluta tjuta, une invitation à découvrir l’art aborigène – maville.com

Cette exposition a failli ne pas avoir lieu. En raison de la crise sanitaire, tout…

2 heures ago

ARTICLE – Chaleur renouvelable : la France creuse son retard – RSE DATA NEWS – RSEDATANEWS

RSEDATANEWS est le service d'actualités et data de référence pour les professionnels de la RSE…

2 heures ago

La bioéconomie : de quoi parle-t-on ? – The Conversation FR

Cet article est publié dans le cadre de la Fête de la science 2020 (du…

2 heures ago

Le gaz naturel en Europe : quels enjeux énergétiques et géopolitiques ? Première partie – Diploweb.com

LES INTERACTIONS entre l’énergie et la géopolitique sont complexes à analyser. Par ailleurs, la pandémie…

2 heures ago

This website uses cookies.