A suivre aujourd’hui… TECHNIPFMC – Capital.fr

Publié le 16/02/2021 à 8h01

Pixabay

(AOF) – TechnipFMC a finalisé sa transaction de spin-off visant à créer deux sociétés leader du secteur, indépendantes et cotées en bourse, TechnipFMC et Technip Energies. Dans le cadre de cette scission, le cours de référence technique de Technip Energies est fixé à 9 euros avant sa cotation directe sur Euronext Paris Exchange où l’action Technip Energies sera négociée sous le symbole  » TE « .

Le PDG de TechnipFMC, Doug Pferdehirt, a déclaré: « Je suis ravi d’annoncer la réussite de l’opération de scission. En tant que leader du marché et seul pure-play entièrement intégré de l’industrie, nous sommes particulièrement bien placés pour transformer l’économie des projets de nos clients, en les aidant à valoriser leurs ressources énergétiques traditionnelles et nouvelles tout en réduisant l’intensité carbone et en soutenant leurs ambitions dans le domaine de la transition énergétique. »

Technip Energies a nommé un nouveau membre de son conseil d’administration, Simon Eyers, à compter du 16 février 2021. M. Eyers a précédemment occupé le poste de directeur général de Warburg Pincus International de 2012 à 2018, se concentrant sur les investissements énergétiques, et ensuite celui de Conseiller Senior jusqu’à fin 2020 après avoir pris sa retraite de son poste à temps plein.

En plus d’être partenaire fondateur de 4D Global Energy Advisors, une société de capital-investissement basée à Paris spécialisée dans le secteur de l’énergie, M. Eyers a également occupé des postes de direction dans diverses entreprises technologiques et a travaillé 13 ans dans l’énergie et la banque d’investissement, chez SG Warburg & Co, Goldman Sachs et Credit Suisse First Boston Europe.

» Nous sommes très heureux d’accueillir Simon Eyers au sein du conseil d’administration de Technip Energies « , a déclaré Arnaud Pieton, Directeur général de Technip Energies.  » Simon a une connaissance approfondie des marchés mondiaux de l’énergie et une solide expérience du développement de nouvelles technologies, autant d’atouts clés sur lesquels nous nous appuierons à mesure que nous développerons nos activités. «

AOF – EN SAVOIR PLUS

Une grave crise du secteur

Même si la plupart des experts prévoient une remontée des cours du pétrole en 2021 (contre un niveau d’environ 50 dollars le baril fin 2020), cette remontée devrait être très fragile. La demande est encore loin d’avoir retrouvé son niveau d’avant la crise et le trafic aérien devrait rester encore déprimé au-delà de 2021.

Standard & Poor’s souligne la profondeur de la crise que traverse le secteur. L’agence de notation estime, en effet, que la transition énergétique est un défi existentiel. La pandémie a permis un essor des énergies renouvelables qui risque d’accélérer le déclin annoncé du pétrole. Cela obligerait lescompagnies à démanteler des activités traditionnelles pour mener les investissements nécessaires. Ainsi BP a annoncé 25 milliards de dollars de cessions d’actifs et une division de moitié de son dividende pour financer son pari sur l’électricité renouvelable.

© AOF

Les informations AOF reproduites sur Capital.fr sont extraites du service d’informations AOF.
Ces informations sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d’informations boursières en temps réel AOF, et de ses contributeurs.
Par conséquent, toute reproduction, copie, duplication, modification, transfert, rediffusion, traduction, exploitation commerciale ou non, création de lien hypertexte ou réutilisation de quelque manière que ce soit de ces informations sont soumis à l’accord préalable et écrit d’OPTION FINANCE SAS et de ses contributeurs.
AOF peut être joint à l’adresse suivante aof@optionfinance.fr
OPTION FINANCE SAS collecte ses données auprès des sources qu’elle considère les plus sûres. Cependant sous réserve de sa faute lourde, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs ne garantissent aucunement l’absence d’erreur et de vices, même cachés, ni le caractère exhaustif ou le défaut de conformité à un usage quelconque de ces données et de OPTION FINANCE SAS ou de l’un de ses contributeurs, et ne pourra être tenue responsable des retards ou interruptions qui pourraient affecter l’accès à ces dernières.
L’utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilisera les données AOF à ses propres risques et devra tenir OPTION FINANCE SAS et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Egypte : la JICA alloue 240 millions $ à l’économie verte et au renouvelable – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) - L’Egypte s’efforce à mettre en place une économie verte afin de réduire…

2 heures ago

Sonatrach sera un des principaux acteurs dans le développement des énergies renouvelables – Algérie Presse Service

ALGER - Le Président-Directeur général (P-dg) de Sonatrach, Toufik Hekkar a affirmé que le Groupe…

3 heures ago

En Europe, la croissance des énergies renouvelables reste insuffisante pour atteindre les objectifs de 2030 – Le Monde

Des éoliennes, à Illiers-Combray (Eure-et-Loir), le 10 février 2021. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP De bonnes…

3 heures ago

Mexique: les députés votent un projet de loi énergétique controversé – Le Monde de l’Energie

La Chambre des députés mexicaine a approuvé mercredi une réforme controversée visant à renforcer la…

4 heures ago

Maroc : le secteur des énergies renouvelables créera près de 500 000 emplois les 20 prochaines années – Marocains du monde

Le futur partenariat entre l’UE, le Maroc et la Tunisie dans le domaine de l’environnement…

4 heures ago

Giles Dickson (WindEurope): « L’Europe est en retard sur le développement des énergies renouvelables » – L’Echo

Les 858 MW de capacités éoliennes installées en 2020, ne permettront pas à la Belgique…

4 heures ago

This website uses cookies.