Afrique du Sud : Andre de Ruyter intercède pour des facilitations au profit des plus petits distributeurs – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) – L’un des avantages que présentent les énergies renouvelables est leur coût qui va décroissant et qui permet leur développement à petite échelle par des particuliers. En Afrique du Sud, l’Eskom souhaite s’appuyer sur cette option qui pourrait lui permettre de disposer de 5 000 MW supplémentaires.

En Afrique du Sud, l’Eskom, la compagnie électrique nationale milite pour une diversification des sources de production électrique du pays. Son directeur, Andre De Ruyter (photo), s’est dit favorable à la levée des seuils d’exemption de licence pour les investisseurs désirant produire et distribuer entre 1 et 50 MW d’électricité.

Sa position est motivée par une étude réalisée par Meridiam Economics qui a révélé qu’une telle mesure pourrait débloquer une capacité supplémentaire d’au moins 5 000 MW. Les résultats de l’étude se basent sur des enquêtes réalisées principalement auprès des industriels du pays, mais également sur les expériences de pays tels que l’Australie, l’Inde et le Vietnam.

Le réseau électrique sud-africain est actuellement en sous-performance. Malgré sa capacité installée de 40 000 MW, le pays ne produit que 28 000 MW pour une demande de 34 000 MW. Des centrales d’une capacité combinée de 10 000 MW doivent en effet être fermées d’ici 2030, aggravant ainsi le déficit du pays en l’absence de la mise en place de nouvelles capacités à cet horizon.

Entre autres solutions à cette situation, l’Eskom envisage de réhabiliter ses centrales vieillissantes et de les faire fonctionner grâce à des combustibles plus propres tels que le gaz ou le renouvelable. Des plans dont la mise en œuvre est rendue délicate par la crise structurelle et financière que traverse la compagnie électrique qui a une dette extérieure de 30 milliards $ et doit être restructurée durant les années à venir.
Gwladys Johnson Akinocho

Lire aussi:

26/01/2021 – Afrique du Sud : une série de six appels d’offres sera lancée à partir de 2021

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Energies renouvelables: Ouarzazate se dote d’un Institut – L’Économiste

Par L'Economiste| Le 28/02/2021 - 15:28 | Partager A l'instar de Tanger et d'Oujda, la…

1 heure ago

Le rôle stratégique et essentiel des métaux rares pour la santé – The Conversation FR

La pandémie de Covid-19 a mis en évidence que la plupart des pays ne disposaient…

6 heures ago

PV-Diesel-Global : SMA et plusieurs partenaires lancent un projet de recherche sur les… | Zone bourse – Zonebourse.com

24.02.2021 PV-Diesel-Global : SMA et plusieurs partenaires lancent un projet de recherche sur les solutions…

7 heures ago

Maroc-Allemagne : des signes précurseurs d’une rupture diplomatique – Challenge.ma

C’est tombé comme une foudre. Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et…

8 heures ago

Nergica reçoit 1,5 million d’Ottawa pour le développement des énergies renouvelables – Le Soleil – Groupe Capitales Médias

Le centre de recherche pourra embaucher quelques nouveaux employés et acquérir de nouveaux équipements avec…

9 heures ago

Grâce au recyclage, les voitures électriques sont beaucoup moins gourmandes en matières premières – Le Journal de Montréal

Les voitures électriques sont beaucoup moins gourmandes en matières premières que les voitures thermiques, surtout…

9 heures ago

This website uses cookies.