Afrique : le Fonds souverain qatari investira dans le renouvelable par le biais d’Enel – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) – Le Fonds souverain du Qatar est membre du One Planet Sovereign Wealth Fund Initiative, dont l’objectif est d’intégrer le climat dans les décisions financières. C’est l’une des raisons pour lesquelles il s’est associé à Enel Green Power, pour développer le renouvelable en Afrique subsaharienne.

L’énergéticien italien Enel Green Power vient de signer un accord avec l’Autorité d’investissement du Qatar (QIA) pour développer des projets d’énergie renouvelable en Afrique. « Nous travaillerons ensemble pour accélérer la création d’une empreinte énergétique écologique en Afrique subsaharienne », a affirmé Francesco Starace, le directeur exécutif d’Enel.

Dans un premier temps, le fonds souverain qatari rachètera la moitié du portefeuille de centrales d’énergies renouvelables d’une capacité combinée de 800 MW, détenu par l’italien en Afrique du Sud et en Zambie. La transaction doit faire l’objet d’une validation par les autorités compétentes.

Ce partenariat donnera lieu à la création d’une joint-venture qui sera en charge du financement et de la construction des centrales qui seront développées par Enel Green Power.
Il permettra à la compagnie qui entend investir 160 milliards $ dans les énergies renouvelables d’ici 2050 de parvenir à ses fins tout en s’appuyant sur les apports du fonds souverain désormais très intéressé par les énergies vertes.

QIA est, en effet, l’un des plus grands fonds souverains au monde avec près de 300 milliards $ d’actifs en gestion. Il a arrêté de financer les énergies fossiles et se concentre désormais sur les technologies vertes. « Nous croyons que cet investissement représente une excellente opportunité de développer et de faire croître une plateforme de référence dans les énergies renouvelables dans la région », a affirmé Mansoor bin Ebrahim Al-Mahmoud, le directeur exécutif de QIA.

Autant d’engagements qui permettront une accélération de l’accès à une énergie propre sur un continent qui abrite encore 600 millions de personnes qui n’y ont toujours pas accès.

Gwladys Johnson Akinocho

Lire aussi:

17/04/2020 – Enel cherche à céder 50 % de ses actifs africains à un associé pour financer son expansion dans la région

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

EDF: nouvelle mobilisation des syndicats mardi pour protester contre le projet « Hercule » – BFMTV

Les syndicats organisent mardi une nouvelle journée de mobilisation contre le projet "Hercule" qui prévoit…

25 minutes ago

Alerte sur les systèmes électriques en Europe – Journal La Croix

L’Europe risque-t-elle de manquer de courant en 2030 ? C’est la question posée par France…

3 heures ago

Alerte sur les systèmes électriques en Europe – La Croix

L’Europe risque-t-elle de manquer de courant en 2030 ? C’est la question posée par France…

4 heures ago

Et si vous placiez votre épargne au profit des énergies renouvelables ? – Révolution Énergétique

En France, les taux d’intérêts des livrets d’épargne réglementés sont si bas qu’ils ne rapportent…

5 heures ago

La Russie s’élance dans le développement éolien – Révolution Énergétique

Jusqu'il y a peu, la Russie n'avait accordé que peu d'intérêt au développement de l'éolien3e…

5 heures ago

Gironde : Un projet de parc solaire géant prévoit d’abattre 1.000 hectares de forêt – 20 Minutes

La centrale photovoltaïque serait située sur la commune de Saucats en Gironde. — POCHARD PASCAL/SIPA…

5 heures ago

This website uses cookies.