Aménagement du territoire Le processus de métropolisation en cours de réinvention – Gazette des communes

« En un peu plus de dix ans, les métropoles, moteurs de croissance et de compétitivité, ont vu leur existence et leur importance affirmées par une série de lois – Grand Paris en 2010, MAPTAM en 2014 et plus encore NOTRe en 2015 -, une évolution destinée à toujours mieux les insérer dans la compétition économique mondiale. Puis la décennie s’est achevée dans un climat de dénonciation des métropoles parfois violent, dans le contexte d’une crise sanitaire inédite. Je pense qu’il est temps de revenir à des échanges apaisés, nourris par les contributions des meilleurs chercheurs sur ce sujet : la journée d’aujourd’hui en est l’occasion» considérait Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales en ouverture du colloque intitulé « Pour des métropoles résilientes ».

Ce temps d’échange était organisé les 21 et 22 janvier à l’Assemblée nationale, par la Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines (POPSU) et le Plan urbanisme construction architecture (PUCA).

Trajectoires métropolitaines et des transitions territoriales

L’objectif était de croiser les regards des élus et des chercheurs sur les trajectoires de métropoles françaises. La crise sanitaire a conduit à revisiter les modèles métropolitains autour du prisme de la résilience. Comment reconstruire un récit autour des trajectoires métropolitaines et des transitions territoriales ? Bien loin de la vision triomphante du « tout métropole » il s’agissait de s’interroger sur les liens qu’elles tissent avec les autres territoires.

« Elles sont le maillon – certes majeur – d’une chaîne territoriale beaucoup plus large, qui tisse des milliers de liens de complémentarités entre les territoires – ce que France Urbaine nomme à juste titre « l’alliance des territoires » » a rappelé Jacqueline Gourault. Elle a ensuite décliné le rôle que jouent les métropoles en termes de cohésion, de « lutte contre toutes les assignations à résidence, qu’elles soient économiques, sociales ou symboliques. » pour enfin mettre en avant « la différenciation territoriale pour encourager et valoriser ces complémentarités territoriales. »

La question du changement du processus de métropolisation étant posée, les présidents des métropoles de Strasbourg, Rouen, Nantes, Toulouse ont insisté sur le fait que la ville centre ne devait pas concentrer tous les pouvoirs. « Le fondement c’est l’intercommunalité, c’est-à-dire la solidarité qui doit se créer entre la grande ville et les autres communes. Les métropoles doivent être innovantes. » a considéré, Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole et maire de Toulouse.

Alliance des territoires pour transformation écologique

Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole a souhaité mettre en perspective quelques données. « Les métropoles représentent 80% des emplois nets créés, une capacité importante d’investissement, un bouillonnement de culture mais c’est aussi 60% de la production gaz à effet de serre. Il faut une alliance des territoires pour une transformation écologique », a-t-elle martelé.

Tous ces élus ont considéré que les métropoles devaient être le moteur impératif de la transition écologique notamment sur les questions énergétiques. « À Strasbourg, nous avons mis en place un réseau de chaleur franco-allemand basé sur des énergies renouvelables. Il faut expérimenter au plus proche puis monter en généralité », a expliqué Pia Imps, présidente de l’eurométropole de Strasbourg.

Dans son intervention Rob Hopkins, fondateur des Villes en transition, a mis en avant l’importance de l’imagination des villes et de leurs habitants face à l’urgence climatique, à la crise sanitaire et à ses conséquences sociales. « Il faut un changement culturel qui doit s’appuyer sur l’imagination. Et il faut créer les bonnes conditions de cette imagination. » Pour lui, la crise sanitaire est le point de bascule pour reconstruire les systèmes d’alimentation, de distribution privilégiant les approches locales ou encore de construction de logements.

« Une gouvernance des communs doit se mettre en place »

La philosophe Cynthia Fleury est venue clore la première journée de ce colloque, en mettant en perspective la notion de résilience à l’épreuve de la crise que nous traversons. L’année 2020 est pour elle la véritable entrée dans le 21ème siècle car nous avons fait l’expérience de la faillite et de la vulnérabilité systémique. « Les villes constituent des expériences de la modernité, on ne peut faire sans elles mais il faut faire autrement. Il faut inventer cette ville providence comme si elle était une sorte de mini état-providence. Mais pas la providence du 20ème siècle, sans limites. Nous avons besoin d’une providence beaucoup plus consciente des limites biosphériques.  Une gouvernance des communs doit se mettre en place, ce sera une gouvernance résiliente. Résiliente parce qu’elle s’intéresse à la solidarité dite écologique. Dans cette solidarité écologique il y a toujours les communautés humaines, des interactions très fines de création et de réciprocité naturelle. Cette notion charrie une nouvelle charte de pratiques des nouveaux manifestes d’architecture urbaine comme les trames vertes et bleues, les mobilités douces… La résilience est compatible avec l’Etat de droit. »

Cet article fait partie du Dossier

Les métropoles vont-elles vampiriser leurs voisins ?

Thèmes abordés

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) des logements en détails – Argent Boursier.com

Trois arrêtés précisant les détails de la refonte du diagnostic de performance énergétique (DPE) sont…

21 minutes ago

Al Haouz : inauguration du système d’irrigation solaire dans la pépinière d’Akrich – Agriculture Maroc

La HAF a procédé à l’inauguration du système d’irrigation solaire dans la pépinière d’Akrich.La Fondation…

1 heure ago

Simonetta Sommaruga inaugure la centrale solaire thermique des SIG – lfm.ch

Avec 800 m2 de panneaux solaires, la chaleur produite est injectée dans le plus vaste…

2 heures ago

Communauté de communes Somme Sud-Ouest : bientôt de l’hydrogène sans carbone grâce aux éoliennes – actu.fr

Par Pauline Defoix Publié le 2 Mar 21 à 7:09  Le Réveil de Neufchâtel Voir…

3 heures ago

NextEra, le géant vert préféré de Wall Street – Les Échos

Un héron s'est aventuré sur le parking à demi déserté. Le drapeau de Floride attend…

3 heures ago

L’industrie allemande réclame une politique européenne plus verte – EURACTIV France

Pas de temps à perdre. Plus de six mois avant les élections législatives allemandes, la…

4 heures ago

This website uses cookies.