Bourse 2021 : des actions européennes sélectionnées par Goldman Sachs – Le Revenu

La stratégiste de la banque américaine, spécialisée sur les actions européennes, Sharon Bell, anticipe une nouvelle hausse des cours cette année. Les trois thématiques mises en avant sont la reprise économique, les infrastructures et les énergies renouvelables.

La stratégiste de Goldman Sachs, Sharon Bell, prévoit une poursuite de la hausse des actions européennes, en visant un Stoxx 600 à 430 points en fin d’année (soit un potentiel de 5% sur le niveau actuel).

Certes, la valorisation des Bourses européennes est élevée avec un PER estimé à 17,9 pour les profits attendus dans les douze prochains mois. Mais des politiques publiques sont en soutien et la prime de risque reste élevée grâce à la faiblesse des taux d’intérêt.

Des flux d’épargne venant des gérants multi-actifs devraient s’orienter vers la Bourse dans les mois à venir et vers les actions européennes en particulier, réputées plus sensibles à la conjoncture.

Forte hausse des bénéfices

Goldman Sachs anticipe une hausse des profits des entreprises de 40% cette année et de 12% l’an prochain. Cela malgré un euro fort anticipé à 1,28 dollar dans le courant de l’année. La hausse des cours viendra désormais de la progression des profits, sans que les multiples augmentent davantage.

L’experte de la banque d’affaires privilégie des valeurs décotées et cycliques, portées par la dynamique de reprise (PIB attendu en hausse de 6,5% cette année), des taux d’intérêt orientés à la hausse et la faible exposition des investisseurs sur ce compartiment de la cote.

Les conditions financières sont favorables, la courbe des taux devient plus pentue, le taux d’épargne élevé soutient la consommation, les perspectives d’inflation sont orientées à la hausse tout comme le prix des matières premières.

Surtout, l’écart de valorisation demeure extrême entre les valeurs décotées («value») et les actions de croissance («growth»). La prime de PER à douze mois du quintile le plus cher sur le quintile le moins cher ressort à 150% (plus haut à 200% en mars dernier et plus bas à 70% touché deux fois depuis trente ans).

Deux principaux risques sont mis en avant : l’un à court terme lié l’ampleur de l’épidémie, l’autre à plus long terme lié aux difficultés structurelles (vieillissement de la population, faible inflation, faible productivité, hausse de la dette publique).

Priorité aux valeurs cycliques

La stratège préfère le secteur bancaire, l’énergie, les matériaux, la santé, l’aéronautique, le luxe. Les biens de consommation courante, les utilities, les télécoms, la distribution, les cosmétiques sont «sous-pondérés».

Elle propose un panier de valeurs exposées à la reprise économique et un autre avec des actions de sociétés qui profiteront des nouvelles dépenses d’infrastructures prévues dans le plan européen.

Le panier sensible à la reprise contient notamment les actions Renault, Volkswagen, Arcelormittal, Solvay, Arkema, Eiffage, AB InBev, Airbus, Thales, Rexel, Atos, Orange, Nokia.

Le panier lié aux dépenses d’infrastructures comporte des valeurs comme Air Liquide, Saint-Gobain, Vinci, Bouygues, Eiffage, Worldline, Legrand, Alstom, Nexans, Capgemini, Atos, SAP, Engie, etc.

Les énergies renouvelables recherchées

Un troisième panier contenant des entreprises liées aux énergies renouvelables a déjà connu un parcours flamboyant en 2020. Il affiche une prime de valorisation de 70% sur le marché.

Celle-ci est en partie justifiée par un rythme de croissance deux fois plus élevé et par des flux croissants vers la gestion ESG (Environnement, Socail, Gouvernance).

Les valeurs françaises sélectionnées dans le panier par Goldman Sachs sont Air Liquide, Engie, Neoen, Nexans.

Parmi d’autres actions européennes du panier, on trouve EDP Renovaveis, Enel, Iberdrola, Linde, RWE, Siemens Gamesa, Verbund, Vestas, etc.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Total vend 50 % de ses parts dans deux portefeuilles français d’énergies renouvelables – Les Smart Grids

La société française d’énergie Total a vendu la moitié de ses parts dans deux portefeuilles…

1 heure ago

[Bonne Nouvelle] Engie se fixe un calendrier pour sortir du charbon d’ici 2027 – Novethic.fr

Publié le 28 février 2021 Engie veut se débarrasser de ses dernières centrales à charbon.…

2 heures ago

En 2020, plus du quart de l’énergie consommée en France vient des renouvelables – La Tribune

Les énergies renouvelables ont continué leur progression et fourni plus du quart de l'électricité consommée…

3 heures ago

Les trousses de modules solaires G-Home de GCLSI ont bien été livrées à Enpal, en Allemagne – LeLézard.com

Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air SUZHOU,…

3 heures ago

Écologie. Megève : des panneaux solaires sur le toit du Palais ? – Le Dauphiné Libéré

Pourquoi ne pas utiliser les rayons solaires pour alimenter le Palais des sports de Megève…

5 heures ago

Masdar et Samruk-Kazyna vont explorer les possibilités d’énergie renouvelable au Kazakhstan – WAM French

ABOU DHABI, 25 février 2021 (WAM) -- Masdar, l'un des leaders mondiaux des énergies renouvelables…

5 heures ago

This website uses cookies.