Categories: Industry News

Dans les Hauts-Pyrénées, la Société d’économie mixte porte 5 projets de centrales photovoltaïques, en partenariat avec CAPGEN, filiale du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne… – Presselib

La toute jeune SEM Ha-Py Energies, fondée par le Syndicat départemental d’énergie des Hautes-Pyrénées (SDE 65) en mars 2020, n’aura pas attendu longtemps pour passer à l’acte.


Son objectif ? Développer et accélérer la transition énergétique sur le territoire, à travers une première phase essentiellement centrée sur le photovoltaïque.

Elle entend fournir une puissance de 48 MW environ d’ici cinq ans, à travers onze projets, pour un budget total de 38 millions d’euros, dont six qu’elle réalisera directement (cinq toitures et un parc au sol), et cinq autres en compagnie de développeurs dans le cadre de société projets.

C’est à ce titre qu’elle a signé un partenariat public-privé avec le groupe montpelliérain Urbasolar, pour la construction de projets solaires concernant une grande toiture, deux ombrières de parkings, et deux parcs photovoltaïques. Une alliance qui conjugue expertise et connaissance territoriale locale d’un côté, savoir-faire et technicité de l’autre.


À Rabastens-de-Bigorre, ce sont les halles du Parc du Val d’Adour qui seront coiffées de panneaux photovoltaïques, en plus d’ombrières sur le parking, pour produire à l’arrivée plus d’énergie que la consommation des Rabastenais. À Orleix, le centre commercial se parera lui aussi d’ombrières courant 2021.

Puis, ce sera au tour de l’ancienne carrière de sables et graviers de Bours de se reconvertir en centrale photovoltaïque au sol, et enfin, de ce qui fut le centre d’enfouissement des déchets de Capvern, en 2022.

La puissance totale de ces cinq réalisations devrait atteindre près de 23MWc. Un investissement de près de 22 millions d’euros, cofinancés par Urbasolar et la SEM Ha-Py Énergie sera nécessaire.


Pour favoriser cette transition énergétique et s’engager toujours plus dans les objectifs de politiques publiques visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, le Département, l’Agence Régionale Énergie Climat, et un éventuel nouveau partenaire financier, vont investir dans le capital financier de la société, qui passera de 1,1 million d’euros actuellement à 2,5 millions d’euros.

Informations sur le site internet, cliquez ici

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le Canada nommé membre officiel du conseil de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables – www.levert.ma

Le Canada nommé membre officiel du conseil de l’Agence internationale pour les énergies renouvelablesLe ministre…

13 minutes ago

António Guterres prône la création d’une coalition mondiale pour la neutralité carbone d’ici 2050 – ONU Info

« Cette année, l'objectif central des Nations Unies est de mettre en place une coalition…

1 heure ago

News – Nuveen renforce sa plateforme d’actifs tangibles avec l’acquisition de Glennmont Partners, spécialiste en énergies renouvelables – Next Finance

Nuveen, l’un des principaux gestionnaires d’investissement au monde avec plus de 1 milliards de dollars…

1 heure ago

Territoires Energies renouvelables à Roannais Agglomération : des retombées environnementales et sociales – Enviscope

Climat : les nouveaux vins arrivent en Auvergne-Rhône-Alpes Le changement climatique impacte depuis plusieurs années…

1 heure ago

Pour la 1ère fois, les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles en Europe – RTL info

(Belga) Les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles comme source de production d'électricité pour…

2 heures ago

Info Un rapport pourrait mettre à mal les projets nucléaires de l’Etat – Reporterre

Un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et de RTE (Réseau de transport…

3 heures ago

This website uses cookies.