Energies renouvelables: Chitour présente les objectifs de l’Algérie – Algérie Presse Service

ALGER- Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour, a présenté lundi les objectifs et priorités du Gouvernement algérien dans le domaine des énergies renouvelables et de la transition énergétique lors de la séance plénière de la 11e Assemblée Générale des Energies Renouvelables (IRENA), indique un communiqué du ministère.

L’Algérie a participé aux travaux de la 11e Assemblée Générale des Energies Renouvelables (IRENA), qui se tient virtuellement du 18 au 21 janvier,  pour débattre des questions clés de la transformation énergétique mondiale et tracer la voie à suivre pour l’Agence dans un contexte de pandémie de COVID-19, a indiqué le communiqué.

Ajoutant que la délégation algérienne est composée de représentants du ministère de Transition Energétique et du ministère de l’Energie.

Au cours de cette première journée, M. Chitour est intervenu en séance plénière, pour présenter les objectifs et priorités du Gouvernement dans le domaine des énergies renouvelables et de la transition énergétique et le potentiel important que recèle l’Algérie en termes de ressources renouvelables et humaines, précise la même source.

Le ministre a, également, réitéré le fort engagement de l’Algérie aux efforts mondiaux dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques, notamment pour la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, l’Agenda du développement durable 2030 de l’ONU, et sur le plan régional l’Agenda 2063 pour l’Afrique, a jouté le ministère.

M. Chitour a, en outre, affirmé sa disponibilité à mener des actions de coopération dans un esprit gagnant-gagnant pour accélérer la voie vers une transition énergétique juste, et équitable dans le cadre bilatéral et multilatéral à l’instar de l’ IRENA.

Les travaux de cette assemblée, qui traite de la thématique « Covid-19-Transition Energétique » ont regroupé 90 ministres et hauts fonctionnaires et environ 800 participants gouvernementaux représentant 133 pays et l’Union européenne, a expliqué le département de M. Chitour.

Cela en plus de près de 1300 participants représentant des institutions des secteurs public et privé, de la société civile et du milieu universitaire ainsi que des représentants des médias qui se sont joints à l’événement, a détaillé le ministère.

Des ministres et des participants de haut niveau animeront quatre sessions plénières ministérielles qui auront lieu les 19 et 20 janvier, a expliqué la même source évoquant des débats autour de sujets spécifiques tels que la planification énergétique nationale, le financement des énergies renouvelables, les énergies renouvelables et la voie vers la neutralité carbone et la dynamisation des soins de santé, conclut le communiqué.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Simonetta Sommaruga inaugure la centrale solaire thermique des SIG – lfm.ch

Avec 800 m2 de panneaux solaires, la chaleur produite est injectée dans le plus vaste…

22 minutes ago

Communauté de communes Somme Sud-Ouest : bientôt de l’hydrogène sans carbone grâce aux éoliennes – actu.fr

Par Pauline Defoix Publié le 2 Mar 21 à 7:09  Le Réveil de Neufchâtel Voir…

1 heure ago

NextEra, le géant vert préféré de Wall Street – Les Échos

Un héron s'est aventuré sur le parking à demi déserté. Le drapeau de Floride attend…

1 heure ago

L’industrie allemande réclame une politique européenne plus verte – EURACTIV France

Pas de temps à perdre. Plus de six mois avant les élections législatives allemandes, la…

2 heures ago

Opinion | Energie nucléaire : ne renonçons pas au progrès – Les Échos

La vague de froid polaire sans précédent qui vient de s'abattre sur le Texas a…

3 heures ago

This website uses cookies.