Gros coup de Total dans le biogaz – L’Usine Energie – L’Usine Nouvelle

Patrick Pouyanné avait prévenu. Total serait aussi actif dans les énergies renouvelables en 2021 qu’il l’a été en 2020. C’est que pour atteindre la neutralité carbone en 2050, y compris sur son scope 3, c’est-à-dire les émissions de ses produits, le groupe qui se présente désormais comme « multi-énergies » va devoir drastiquement augmenter les énergies bas carbone dans son mix de vente. En septembre 2020, Total annonçait qu’en 2030 le groupe vendrait 35 % de produits liquides dont 30 % de produits pétroliers, 50 % de produits gaziers dont 5 % de biogaz ou d’hydrogène, et 15 % d’électrons.

5 % de biogaz en 2030

Pour les électrons, c’est bien engagé. Total a déjà engrangé 10 gigawatts de projets éoliens et photovoltaïques. Le groupe s’attaque maintenant au gaz renouvelable. Lundi 11 janvier, il annonce l’acquisition du français Fonroche Biogaz, « pour décarboner une partie du gaz naturel », a expliqué le PDG Patrick Pouyanné à L’Usine Nouvelle.

« Nous entendons produire 1,5 térawattheure (TWh) par an de biométhane dès 2025 et Fonroche Biogaz constitue donc la pierre angulaire de notre développement sur ce marché », précise Philippe Sauquet, directeur général Gas, Renewables & Power de Total, dans un communiqué.

Acquérir des compétences

Selon le PDG de Total, Fonroche Biogaz est le plus gros acteur français de méthanisation avec un portefeuille de plus de 500 GWh, soit plus de 10 % du marché. La société de 85 personnes est basée à Agen (Lot-et-Garonne). Fonroche dispose déjà de sept unités en fonctionnement et quatre en développement.

Mais ce ne sont pas seulement ses capacités de production de gaz à partir de biomasse qui intéressent Total. « Ils ont une vraie compétence, que l’on n’avait pas vraiment, notamment celle du milieu agricole », précise Patrick Pouyanné.

Lorgner la mobilité gaz

Cette acquisition n’est pas le premier pas de Total dans le biogaz. Total est déjà présent dans ce segment via ses filiales Méthanergy (cogénération à partir de biogaz) en France, PitPoint au Benelux et Clean Energy aux États-Unis (50 % des stations de gaz du pays) dont Total détient 25 %. Et c’est vers cette société qu’Amazon, qui est en train d’acquérir une flotte de 2 500 camions roulant biogaz, s’est tourné fin 2020 pour se fournir en biogaz.

En décembre 2020, Total a signé un Memorandum of Understanding (MoU) avec Clean Energy Fuels Corp visant à établir une coentreprise détenue à parts égales et dotée de 100 millions de dollars pour développer des projets de production de gaz renouvelable aux États-Unis. L’objectif du groupe est de produire de 4 à 6 TWh par an de biométhane d’ici à 2030. « Le biogaz m’intéresse aussi pour la mobilité gaz », souligne le PDG de Total. En attendant de s’attaquer à la mobilité hydrogène ?

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Aker Horizon débourse 1 milliard d’euros pour l’acquisition de Mainstream – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) - Face à la transition énergétique en marche, les entreprises pétrolières ne sont…

17 minutes ago

Création en 2021 d’une entreprise de production des énergies renouvelables – Algérie Presse Service

La mouture du projet de loi électorale distribuée aux partis politiques pour enrichissement - mardi…

1 heure ago

Info Contexte – Le rapport qui contrarie les projets nucléaires de l’État – Contexte

« Moi, j’ai besoin du nucléaire. » Au détour de son entretien à Brut le 4 décembre 2020, Emmanuel Macron…

2 heures ago

Les candidatures au «Green Business Incubator» ouvertes jusqu’au 19 février – LE MATiN

Les startups et les TPE s’activant dans les énergies renouvelables et les technologies vertes peuvent,…

2 heures ago

Neutralité carbone: la tentation de Joe Biden? – Journal de l’environnement – journaldelenvironnement.net

Joe Biden va-t-il financer les aspirateurs à carbone?Carbon Engineering Pour décarboner leurs activités, nombre de…

3 heures ago

Sonelgaz engagée dans le programme national du renouvelable – Algérie Presse Service

ALGER - Le Président directeur général de la société nationale de l’électricité et de gaz…

3 heures ago

This website uses cookies.