Categories: Industry News

L’agglo de Vannes mise sur le soleil et le bois pour mettre les entreprises au chaud – Le Télégramme

1 Le Fonds chaleur, c’est quoi ? Il s’agit d’un dispositif visant à développer la production de chaleur à partir d’énergies renouvelables, pour lequel Golfe du Morbihan Vannes Agglomération (GMVA) est délégataire de l’Adem (Agence de la transition écologique). Ce peut être l’installation d’une chaufferie bois, d’un chauffe-eau solaire, d’un système de géothermie.

Sur son territoire, Golfe du Morbihan Vannes Agglomération est délégataire de l’Agence de la transition écologique (Adem) pour gérer le Fonds chaleur de 2, 4 M€, visant à inciter les entreprises et les collectivités à produire eau chaude et chauffage via les énergies renouvelables. (Le Télégramme/Stéphanie Le Bail)

2 Il s’adresse à qui ?

Le Fonds chaleur est destiné aux entreprises (agriculteurs, industriels, hôteliers…) et aux collectivités qui peuvent être aidées financièrement et techniquement dans leur projet.

25 dossiers potentiels sont déjà identifiés sur le territoire de l’agglomération de Vannes, comme l’installation d’une chaudière à bois à l’hôpital de Saint-Avé, un système de chauffage pour un poulailler, des panneaux solaires pour un chauffe-eau à l’école de voile des Glénan à l’Île d’Arz, une chaudière à bois également pour la piscine en construction à Elven… : onze installations de panneaux solaires thermiques et quatorze installations bois et biomasse.

3 Combien ça coûte ?

L’enveloppe d’aides que l’Adem a déléguée à GMVA s’élève à 2, 4 millions d’euros pour trois ans. Des projets aux montants d’investissement variables qui, actuellement, vont de 600 000 € à moins de 10 000 €. Les aides financières pour soutenir l’investissement des projets peuvent atteindre 60 % des montants.

4 Pourquoi une telle initiative ?

Pour mobiliser des moyens et des solutions permettant d’atteindre les objectifs que l’agglomération de Vannes s’est fixés dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. L’agglo a ainsi voté un plan climat qui vise à atteindre, en 2030, 32 % d’énergies renouvelables dans la consommation du territoire.

5 Comment faire sauter les freins ?

En accompagnant financièrement et techniquement et en allant au-devant des porteurs de projet. Ainsi GMVA a embauché un ingénieur en environnement au service du développement des énergies renouvelables, afin d’accompagner les professionnels et les collectivités dans le montage de leur projet mais aussi en les conseillant pour adapter leurs pratiques.

6 Comment faire ?

Les entreprises et les collectivités qui veulent se faire conseiller et accompagner pour l’installation de producteurs de chaleur à énergie renouvelable peuvent se rapprocher des services de GMVA.

Contact

Mail : fondschaleur@gmvagglo.bzh. Tél. 02 97 68 14 24

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) des logements en détails – Argent Boursier.com

Trois arrêtés précisant les détails de la refonte du diagnostic de performance énergétique (DPE) sont…

3 jours ago

Al Haouz : inauguration du système d’irrigation solaire dans la pépinière d’Akrich – Agriculture Maroc

La HAF a procédé à l’inauguration du système d’irrigation solaire dans la pépinière d’Akrich.La Fondation…

3 jours ago

Simonetta Sommaruga inaugure la centrale solaire thermique des SIG – lfm.ch

Avec 800 m2 de panneaux solaires, la chaleur produite est injectée dans le plus vaste…

3 jours ago

Communauté de communes Somme Sud-Ouest : bientôt de l’hydrogène sans carbone grâce aux éoliennes – actu.fr

Par Pauline Defoix Publié le 2 Mar 21 à 7:09  Le Réveil de Neufchâtel Voir…

3 jours ago

NextEra, le géant vert préféré de Wall Street – Les Échos

Un héron s'est aventuré sur le parking à demi déserté. Le drapeau de Floride attend…

3 jours ago

L’industrie allemande réclame une politique européenne plus verte – EURACTIV France

Pas de temps à perdre. Plus de six mois avant les élections législatives allemandes, la…

3 jours ago

This website uses cookies.