Le fonds IFM lance une OPA partielle sur l’espagnol Naturgy – allnews.ch

L’offre concerne 220 millions d’actions de Naturgy, au prix de 23 euros par action. Ce qui signifie que le montant maximum à payer par IFM serait de 5 milliards d’euros.

Le fonds australien IFM Investors a annoncé mardi le lancement d’une offre publique d’achat (OPA) sur 22,69% du capital du géant énergétique espagnol Naturgy, pour un montant maximum de 5 milliards d’euros.

L’offre concerne 220 millions d’actions de Naturgy, au prix de 23 euros par action «ce qui signifie que le montant maximum à payer par IFM serait de 5 milliards d’euros», indique le fonds dans un communiqué.

Le prix proposé aux actionnaires suppose une prime de 19,7% par rapport au cours de clôture de lundi du titre Naturgy, qui bondissait à la Bourse de Madrid à cette annonce, prenant plus de 15% vers 09H30 GMT dans un marché quasi stable.

Naturgy a expliqué dans un communiqué avoir été informé des conditions de l’offre «ce matin», et affirme que son conseil d’administation «se prononcera quand il le jugera opportun, et dans tous les cas, quand il en aura l’obligation légale». Le gouvernement espagnol a renforcé en mars 2020 les règles sur les investissements étrangers afin d’éviter la prise de contrôle des entreprises stratégiques espagnoles par des «entreprises hors-UE».

L’ex-Gas Natural Fenosa s’est rebaptisé Naturgy en 2018, marquant sa volonté de devenir un opérateur énergétique mondial hors du seul secteur gazier, et de se diversifier notamment dans les énergies renouvelables.

Naturgy a notamment investi dans l’éolien et le solaire en Espagne, en Australie et au Chili.

Le groupe a vu son bénéfice net chuter de 45% sur les neuf premiers mois de 2020, à 490 millions d’euros, en raison de la chute de la demande d’énergie provoquée par la pandémie de Covid-19.

Propriété d’un groupe de fonds de pension australien, IFM Investors affirme assurer la gestion de 90 milliards d’actifs.

«L’objectif principal de IFM est d’obtenir un rendement net durable à long terme à travers de l’investissement dans des compagnies d’infrastructures essentielles et de haute qualité», affirme le fonds qui souhaite atteindre «zéro émissions nettes en 2050 dans toutes ses catégories d’actifs».

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Engie acte sa sortie du charbon d’ici à 2027 L’énergéticien a clos une année – Le Figaro

L’énergéticien a clos une année 2020 marquée par des charges exceptionnelles. Toujours un pas plus…

7 minutes ago

Engie acte sa sortie du charbon d’ici à 2027 – Le Figaro

L’énergéticien a clos une année 2020 marquée par des charges exceptionnelles. Toujours un pas plus…

1 heure ago

GCLSI livre des trousses solaires G-Home à Enpal, en Allemagne – CNW Telbec

SUZHOU, Chine, 26 février 2021 /CNW/ - GCL System Integration Technology Co., Ltd. (« GCLSI » ou « la Société ») (Shenzhen : 002506), une entreprise chinoise…

2 heures ago

Electriciens sans Frontières distribue 750 kits solaires à Saint-Martin – Soualiga Post

Depuis le passage d’Irma, l’ONG Electriciens sans Frontières (ESF), partenaire de la cellule de crise…

3 heures ago

En France, plus d’un quart de l’électricité est renouvelable – Journal La Croix

C’est un niveau jamais atteint. En 2020, l’électricité d’origine renouvelable a représenté 26,9 % de…

3 heures ago

Malgré une baisse des investissements étrangers en 2020, la France reste attractive – BFMTV

Ils ont chuté de 17% en 2020 par rapport à l'année précédente. Face à la…

4 heures ago

This website uses cookies.