Le Maroc s’active fortement pour le développement de l’hydrogène vert – Infomédiaire

Le ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah, a mis en avant mercredi les mesures entreprises par le Maroc pour le développement de la filière de l’hydrogène vert.

Ces mesures comprennent notamment la préparation d’une feuille de route nationale pour l’énergie hydrogène, la création en 2019 d’une Commission nationale de l’hydrogène, ainsi qu’une série d’initiatives liées à la recherche et au développement dans ce domaine, a indiqué Rabbah qui intervenait lors d’une réunion ministérielle organisée dans le cadre des travaux de la 11e Assemblée de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).

Au cours de cette session, tenue par visioconférence, le responsable marocain a mis l’accent sur la nécessité d’une coopération internationale dans l’hydrogène vert, notamment entre les pays développés et ceux disposant d’un potentiel important dans ce domaine, en vue d’unifier les efforts internationaux et de renforcer les partenariats.

A cet égard, il a évoqué l’accord de coopération conclu entre le Maroc et l’Allemagne pour le développement de la production d’hydrogène vert et la promotion de la recherche et de l’investissement dans ce domaine, ainsi que l’implication du Royaume dans les initiatives et efforts internationaux concernant cette énergie propre, comme la Charte verte européenne.

Le ministre a également souligné lors de cette rencontre, qui a connu la participation de nombreux ministres de l’Energie des pays membres de l’IRENA, le rôle de l’hydrogène vert dans la lutte contre le réchauffement climatique ainsi que dans l’accélération de la transition énergétique.

Le Maroc est engagé, fortement et volontairement, dans les efforts internationaux liés à la protection du climat et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, afin de consolider les principes de durabilité dans le fonctionnement des installations publiques et dans les investissements économiques, sociaux et de développement, a-t-il rappelé.

Il a ajouté que le Royaume s’appuie sur un modèle énergétique basé principalement sur le développement des énergies renouvelables et propres, le renforcement de l’efficacité énergétique et l’accompagnement des mutations technologiques liées à la transition énergétique mondiale.

Par ailleurs, le responsable a donné un aperçu sur les programmes d’énergies renouvelables au Maroc et leur impact socio-économique, ainsi que les projets de raccordement électrique et gazier que le Maroc a développé avec ses partenaires.

Cette réunion virtuelle, qui a constitué une plateforme d’échange d’expériences et de bonnes pratiques visant à atteindre la neutralité carbone, et à examiner le rôle des énergies renouvelables et propres à cet égard, a été marqué par la participation du directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Fatih Birol, la commissaire à l’énergie de l’Union européenne, Kadri Simson, et directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera.

La 11ème Assemblée générale de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables, qui se poursuivra jusqu’au 21 janvier, se déroule au début de la Semaine du développement durable d’Abou Dhabi, dont le programme est ponctué par de nombreux forums virtuels autour des énergies renouvelables.

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) est une organisation intergouvernementale fondée en 2009, dont la mission est la promotion des énergies renouvelables à l’échelle mondiale. Son siège se situe à Abu Dhabi.

L’IRENA a pour mandat de servir de centre mondial de coopération pour l’énergie renouvelable et l’échange d’informations entre ses 162 membres (161 États et l’Union européenne).

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Total vend 50 % de ses parts dans deux portefeuilles français d’énergies renouvelables – Les Smart Grids

La société française d’énergie Total a vendu la moitié de ses parts dans deux portefeuilles…

26 minutes ago

[Bonne Nouvelle] Engie se fixe un calendrier pour sortir du charbon d’ici 2027 – Novethic.fr

Publié le 28 février 2021 Engie veut se débarrasser de ses dernières centrales à charbon.…

1 heure ago

En 2020, plus du quart de l’énergie consommée en France vient des renouvelables – La Tribune

Les énergies renouvelables ont continué leur progression et fourni plus du quart de l'électricité consommée…

2 heures ago

Les trousses de modules solaires G-Home de GCLSI ont bien été livrées à Enpal, en Allemagne – LeLézard.com

Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air SUZHOU,…

2 heures ago

Écologie. Megève : des panneaux solaires sur le toit du Palais ? – Le Dauphiné Libéré

Pourquoi ne pas utiliser les rayons solaires pour alimenter le Palais des sports de Megève…

5 heures ago

Masdar et Samruk-Kazyna vont explorer les possibilités d’énergie renouvelable au Kazakhstan – WAM French

ABOU DHABI, 25 février 2021 (WAM) -- Masdar, l'un des leaders mondiaux des énergies renouvelables…

5 heures ago

This website uses cookies.