Le Matin – Une décennie de chute continue des prix – LE MATiN

Les énergies renouvelables deviennent chaque année plus abordables et même certaines de ces sources, comme le solaire, sont désormais moins chères que les combustibles fossiles constate le Programme des Nations unies pour le développement.

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) dit constater un élan mondialement partagé pour faire de «2021 l’année d’action mondiale pour l’énergie durable». Le constat a déjà été établi par différents acteurs des énergies renouvelables : un des atouts de ces sources énergétiques est le prix dont la courbe de ces dix dernières s’est inscrite durablement dans une tendance baissière.
En faisant le bilan 2020 de son Organisation, Marcel Alers, le responsable de l’énergie au PNUD, a souligné que depuis 2010, le prix de l’énergie solaire a diminué de 89%. «Il est maintenant moins cher de passer à l’énergie solaire que de construire de nouvelles centrales au charbon dans la plupart des pays, et l’énergie solaire est maintenant l’électricité la moins chère de l’histoire», a déclaré le responsable du PNUD. Ces assertions rejoignent les calculs de l’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) qui explique cette baisse des prix de l’énergie solaire par «l’amélioration des technologies, les économies d’échelle, la compétitivité des chaînes d’approvisionnement et l’expérience croissante des développeurs».
Au deuxième semestre 2020, l’Irena rapportait que sur 17.000 projets en 2019 et comparativement à 2021, le coût de l’énergie a baissé de 82% pour le solaire photovoltaïque, de 47% pour l’énergie solaire à concentration de 39% pour l’éolien terrestre et de 29% pour l’éolien offshore. À titre d’exemple, le coût de l’électricité de source solaire photovoltaïque à l’échelle industrielle a baissé de 13% en 2019 par rapport à l’année précédente, atteignant 0,068 dollar par kilowatt-heure. «En 2019, le coût de 56% de toute la capacité de production d’énergies renouvelables à l’échelle industrielle nouvellement mise en service était inférieur à celui de l’option la moins chère à partir de combustible fossile», selon l’Irena. Le recours aux énergies vertes engrange également des bénéfices climatiques, 70% des émissions de gaz à effet de serre proviennent de la production et de la consommation d’énergie.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Energie: Rossel fait passer ses journaux au «vert» – Le Soir

Le groupe de presse a fait construire, en partenariat avec Luminus, une éolienne à côté…

31 minutes ago

Total: Le PDG évoque un objectif de renouvelables plus ambitieux – La Tribune

PARIS (Reuters) - Total vise près de 100 gigawatts (GW) de capacités brutes de production…

1 heure ago

Total-Le PDG évoque un objectif de renouvelables plus ambitieux – Investir

PARIS, 27 janvier (Reuters) - Total vise près de 100 gigawatts (GW) de capacités brutes…

2 heures ago

Les futurs tarifs du photovoltaïque seraient actés – La France Agricole

Énergies renouvelables réservé aux abonnés 1 h photovoltaïque <!-- --> <!-- --> Les tarifs d’achat…

2 heures ago

Priorité aux écoles pour développer les toitures photovoltaïques à Marseille – Made in Marseille

Afin de développer la production d’énergies renouvelables à Marseille, la Ville va lancer des études…

3 heures ago

L’intelligence artificielle face au défi de la transition énergétique – JDN

Total investit massivement dans l'IA au service de l'électricité verte. C'est aussi le cas d'Enedis…

3 heures ago

This website uses cookies.